CNPS Express - 10 Juillet 2019

Mercredi 10 juillet 2019

  Pénuries de médicaments : le Gouvernement dévoile ses remèdes

La ministre de la Santé a présenté, ce lundi 8 juillet, une feuille de route comportant pas moins de 28 actions afin de lutter contre les pénuries de médicaments qui se sont multipliées et concerneraient, selon les estimations de France Asso Santé, un Français sur quatre. En premier lieu, le Gouvernement souhaite un meilleur signalement des ruptures d’approvisionnement, notamment à travers l’ouverture, en 2020, de la plateforme « DP-ruptures » en direction des distributeurs (grossistes et répartiteurs). D’autre part, pour pallier les ruptures sur des médicaments d’intérêt majeur, le pharmacien pourra remplacer un médicament manquant par un produit disponible. Le prescripteur en sera informé. Enfin, les laboratoires dont les produits ont déjà subi des pénuries devront élaborer des plans de gestion des pénuries renforcés.

Retraites : le Haut-commissaire à la réforme présentera ses propositions le 18 juillet

Le Haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, présentera, le 18 juillet prochain, le fruit des 18 mois de concertation qu’il vient de mener autour de la mise en œuvre de la future retraite universelle. Les professionnels de santé libéraux conventionnés attendent avec inquiétudeles préconisations qui seront ainsi formulées. En jeu dans ce dossier : le niveau des cotisations dans le futur régime universel, le devenir des régimes complémentaires de retraite et, pour finir, le maintien de l’avantage conventionnel supplémentaire (ASV) reposant sur un abondement de l’assurance maladie. À suivre…

  Élections à la CARPIMKO : un lecteur sur quatre a voté

La CARPIMKO, Caisse Autonome de Retraite et de Prévoyance des Infirmiers, Masseurs-Kinésithérapeutes, Pédicures-podologues, Orthophonistes et Orthoptistes, renouvelait une partie de ses administrateurs. Le vote se déroulait par correspondance, et le dépouillement des suffrages a eu lieu, ce samedi 6 juillet 2019. Sur les 259 666 électeurs inscrits pour l’ensemble des professions concernées, seuls 62 545 suffrages ont été comptabilisés, soit une participation de 24,8 %.

Retrouvez sur le site de la CARPIMKO les résultats, collège par collège, et la composition du nouveau Conseil d’administration : https://www.carpimko.com/actualite#Resultats_CA_2019

  Déploiement des CPTS : Les CDF signent à leur tour l’accord interprofessionnel

Les Chirurgiens-Dentistes de France (Les CDF) ont décidé de rejoindre l’accord conventionnel interprofessionnel (ACI) concernant le déploiement des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). La décision a été adoptée à 80 % par le Conseil d’administration aonfédéral extraordinaire. Pour les CDF, « ce mode d’organisation permettra aux professionnels de santé de mieux structurer leurs relations sur un même territoire, autour d’un projet médical qui facilitera le parcours de soins des patients et contribuera à améliorer les conditions d’exercice des praticiens ». Et ce d’autant plus, estime le syndicat, que « les chirurgiens-dentistes doivent tendre vers un exercice plus coordonné avec tous les autres professionnels de santé ». Toutefois, les CDF ne mésestiment pas les limites de l’accord et soulignent qu’il ne résoudra pas tous les problèmes rencontrés par la profession. « Notre profession présente de nombreuses spécificités qui devront être prises en compte lors de négociations conventionnelles mono-catégorielles qu'il faudra un jour ouvrir », prévient dès à présent le syndicat.

Voir le communiqué des CDF

  Biologie : les syndicats quittent la table des négociations avec l’Assurance maladie

Les quatre syndicats représentatifs des biologistes médicaux libéraux, dont le Syndicat des biologistes (SDB), ont interrompu la seconde séance de négociations qu’ils avaient entamée avec l’Assurance maladie en vue d’élaborer le prochain protocole d’accord triennal sur les dépenses de biologie médicale. Les syndicats entendent ainsi protester contre l’annonce, le 27 juin, d’une nouvelle mise à contribution de la biologie à hauteur de 180 millions d’euros d’économies dans le cadre du rapport Charges et Produits. Une telle baisse représenterait un effort de -4,8 % sur une enveloppe de remboursement de 3 731 millions d’euros. Le SdB rappelle que « les dépenses de biologie médicale sont maîtrisées depuis 6 ans et ne progressent que de 0,25 % par an, très en deçà de l’augmentation de l’Ondam (+2,5 % en 2019) ». Dans ces conditions, il est difficile d’envisager une négociation fondée sur la confiance. Pour le SdB, « cette baisse n’est pas économique, elle est politique ». Les syndicats de biologistes médicaux demandent « une réponse politique claire sur le devenir d’une composante essentielle de notre système de santé, de la prévention et de la prise en charge médicale ».

Voir le communiqué du SdB

  50 ans du CNPS : save the date !

Le CNPS vous donne rendez-vous le 14 novembre prochain à Paris pour fêter son 50e anniversaire. Retenez dès à présent cette date dans votre agenda !

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche