50 ans d’exercice libéral en santé : et maintenant ?

 
    Keynote : l’évolution des libéraux de santé

 


Stéphane RAPELLI
Socio-économiste des métiers des professions libérales

Par nature, les professionnels de santé libéraux n’aiment pas tellement l’entreprise. Pourtant, il s’agit d’un ensemble de moyens matériels et humains qui concourent à la réalisation d’un exercice donné sous contraintes économiques. Cela vous définit assez bien.

Au regard des indicateurs, vous constituez un secteur dynamique, y compris du point de vue de l’emploi. Les disparités sont cependant importantes et révèlent des mutations profondes, avec un développement du salariat et une évolution des structures juridiques. De plus en plus de professionnels exercent désormais en groupe. Nous observons une progression très forte du nombre de sociétés commerciales, en particulier chez les paramédicaux.

La vision entrepreneuriale correspond à une demande des nouvelles générations, notamment car elle facilite l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée. Elle permet d’assurer la permanence des soins, tout en dégageant du temps pour se former. Cette évolution suppose toutefois de composer avec d’autres métiers. Elle fait émerger de nouveaux besoins et oblige à déléguer.

Depuis quelques années, l’interprofessionnalisation est incitée par les pouvoirs publics, par le biais de structures physiques ou d’organisations collaboratives. Les résultats sont toutefois mitigés, car la démarche vise avant tout à assurer la maîtrise des dépenses de santé. Elle ne se traduit pas par une véritable dynamique, même si certains dispositifs commencent à s’imposer, car ils correspondent aux enjeux des praticiens, des populations et des territoires.

Le numérique pourrait constituer un accélérateur, en permettant une interprofessionnalisation 2.0. Les premières plateformes sont apparues en 2010, mais nous assistons actuellement à des changements majeurs. Certains acteurs sont parvenus à lever plusieurs dizaines de millions d’euros.

Dans ce contexte, le danger qui vous menace est de perdre la maîtrise de votre métier. Les plateformes sont gérées par des entrepreneurs et sont adossées à des mutuelles ou à des assurances. La spécificité de l’exercice libéral est liée à votre savoir et au fait que vous êtes capables de l’appliquer à chaque situation. Il vous faut la préserver.

.
 
Recherche