Soins de proximité : les libéraux de santé s'engagent

La première Convention du CNPS
a eu lieu Jeudi 31 janvier 2008 à Paris

Retrouvez les comptes rendus des tables rondes :

Table ronde  1 : Quelles sont les causes des inégalités réelles ou ressenties dans l'accès aux soins de proximité ? (pdf)

Table ronde 2 : Demain, quelle offre libérale pour les soins de proximité ? (pdf)

Table ronde 3 : Un partenariat gagnant / gagnant entre les tutelles et les professionnels de santé libéraux est-il encore possible ? (pdf)

 

DISCOURS de Michel CHASSANG,
Président du CNPS

Madame, Monsieur, Cher(e)s Ami(e)s, je suis particulièrement heureux de vous accueillir aussi nombreux à l’occasion de cette 1ère convention du CNPS que nous avons intitulée « Soins de proximité, les libéraux de santé s’engagent ». Je vous dirai dans un moment pourquoi nous avons retenu cet intitulé. Mais tout d’abord je voudrais saluer dans la salle les représentants des syndicats adhérant au CNPS :

ALLIANCE
CONFÉDÉRATION NATIONALE DES SYNDICATS DENTAIRES
CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS MÉDICAUX FRANÇAIS     
FÉDÉRATION FRANÇAISE DES MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES RÉÉDUCATEURS
FÉDÉRATION DE L’HOSPITALISATION PRIVÉE                
FÉDÉRATION NATIONALE DES INFIRMIERS                        
FÉDÉRATION NATIONALE des ORTHOPHONISTES        
FÉDÉRATION NATIONALE des PODOLOGUES                  
FÉDÉRATION DES SYNDICATS PHARMACEUTIQUES DE FRANCE         
SYNDICAT DES BIOLOGISTES                            
SYNDICAT DES LABORATOIRES DE BIOLOGIE CLINIQUE             
SYNDICAT DES MÉDECINS LIBÉRAUX                        
SYNDICAT NATIONAL DES MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES RÉÉDUCATEURS
SYNDICAT NATIONAL DES MÉDECINS BIOLOGISTES
UNION NATIONALE DES PHARMACIES DE FRANCE                
UNION DES SYNDICATS DE PHARMACIENS D'OFFICINE             
Et les représentants de deux membres associés

LES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT et l’ORGANISATION NATIONALE DES SYNDICATS D’INFIRMIERS LIBÉRAUX 

C’est grâce à tous ces syndicats, 28 au total, que le CNPS est la 1ère force intersyndicale des libéraux de santé. Merci à eux. Merci de leur engagement. 

Je voudrais saluer, mon ami et complice, Dinorino CABRERA qui préside l’autre grande organisation de représentation institutionnelle des libéraux de santé : l’UNPS. 

Ensemble, chacun dans nos missions, nous au CNPS dans les actions collectives de défense et de proposition, toi Dino, avec ton équipe, d’ailleurs constituée des mêmes femmes et hommes, dans les actions institutionnelles auprès des grandes structures de l’Etat et des caisses où tu engages l’interpro, nous agissons en synergie pour faire avancer ensemble les libéraux de santé. 

Merci aussi à ceux qui nous font le plaisir d’être à nos côtés aujourd’hui, je citerai les représentants de la HAS, de la FNMF, du MEDEF, de l’UNAPL, de l’ACOP Santé. Merci aussi à vous, Monsieur le sénateur de la Meuse. 

Je salue aussi, car ils se sont mobilisés très fortement et j’en suis aussi très heureux avec l’équipe du Bureau, les membres et présidents des CDPS qui sont venus très nombreux et je citerai les représentants et présidents des 26 CDPS qui nous ont fait l’amitié de venir :

 02 Aisne
12 Aveyron
13 Bouches-du-Rhône
14 Calvados
25 Doubs
28 Eure-et-Loir
30 Gard
42 Loire
45 Loiret
53 Mayenne
54 Meurthe-et-Moselle
55 Meuse
59 Nord
60 Oise
64 Pyrénées-Béarn
67 Bas-Rhin
68 Haut-Rhin
71 Saône-et-Loire
72 Sarthe
75 Paris
76 Seine-Maritime
78 Yvelines
85 Vendée
91 Essonne
93 Seine-Saint-Denis
94 Val-de-Marne  

Bravo et merci de votre mobilisation car c’est grâce à vous que les choses avancent sur le terrain.

C’est grâce à vous que les dossiers bougent à Paris, parce que c’est vous qui nous dites ce qui se passe sur le terrain !  

Vous êtes prêts à agir en cas de problème pour interpeller vos élus locaux et faire pression sur eux afin qu’ils agissent au niveau du Parlement et du gouvernement pour qu’ils interviennent dans les dossiers, qu’ils modifient le cours des choses lorsque les réformes et textes proposés ne vont pas dans le sens des intérêts de nos différentes professions ni dans ceux de nos patients. 

Vous, les représentants des CDPS vous êtes l’atout majeur du CNPS. C’est pourquoi, nous avons mis à votre disposition un ensemble d’outils qui vont vous permettre de pouvoir continuer à déployer l’action des professions de santé dans les régions et dans les départements. 

Comme vous le savez les évènements de l’automne ont conduit les libéraux de santé à réactiver le CNPS. Nos objectifs sont clairs. Ils ont été définis. Ils ont été votés et acceptés par l’ensemble des syndicats membres du CNPS. Ces objectifs sont les suivants :  

  1. Faire respecter les professions libérales de santé, qui ont été méprisées par le gouvernement dans l’élaboration de la LFSS 2008, et considérées comme une variable d’ajustement du secteur public, au lieu de traiter des vrais problèmes que sont le financement de l’Assurance Maladie et la dérive du secteur public hospitalier.
     

  2. Sauver le système conventionnel, très sérieusement menacé dans la LFSS 2008 avec l’introduction de mesures de contractualisation individuelle qui isolent et fragilisent les professionnels, la mise en place de stabilisateurs économiques à double détente qui rendent illusoire toute avancée conventionnelle.

  3. Préparer l’avenir des professions libérales de santé, notamment en étant un des acteurs majeurs des Etats Généraux de la Santé, et en intervenant dans le débat autour de la régionalisation avec la création des futures Agences Régionales de Santé.

  4. Favoriser l’exercice interprofessionnel qui est appelé à se développer pour répondre à la double attente des professionnels dont les modes d’exercice et les pratiques évoluent, et des patients qui recherchent une prise en charge globale de leurs problèmes de santé.

 Voilà nos objectifs ! 

Je dois vous dire que les professions libérales de santé, les libéraux de santé sont extrêmement solidaires et sont très déterminés à prendre leur avenir en main et à mener tous les combats utiles pour qu’on ne leur impose pas des mauvaises mesures et des mauvaises réformes.  

2008 sera l’année des grands chantiers et les libéraux de santé souhaitent y apporter une contribution forte, car ils constituent le deuxième pilier de notre système de santé à côté de l’hôpital et du secteur public.   

Pour parvenir à concrétiser ces objectifs, et pour devenir plus visible, nous avons fait un petit lifting à l’image du CNPS en le dotant d’un nouveau logo que vous pouvez voir derrière moi et surtout nous avons voulu modifier la perception de nos professions. 

Le code de la santé et surtout les différentes tutelles à travers leurs littératures nous ont gratifiés de dénominations qui sont pour le moins peu flatteuses : on désigne certains d’entre nous auxiliaires de santé, comme paramédicaux et tout ceci, pour le moins, n’est pas encourageant et n’est pas à même de valoriser tout le travail quotidien et très important, tout le dévouement qui caractérise la mission des professions de santé au service des français et des malades.  

C’est pourquoi, nous avons décidé de changer ce vocabulaire afin de modifier la perception de nos professions. Nous avons voulu nous affirmer comme des « libéraux de santé » parce que cela permet de bien positionner la nature particulière de  notre exercice et de mettre en évidence notre détermination à nous inscrire comme professionnel de la santé. 

Je vois que ce terme « libéraux de santé » a déjà fait du chemin.  Ceci en moins de deux mois puisque déjà nos amis journalistes reprennent ce vocabulaire lorsqu’ils parlent de l’action du CNPS.  

Les libéraux de santé sont en mouvement ! 

Alors aujourd’hui nous nous retrouvons pour la 1ère convention du CNPS.
Je dis première convention parce qu’il y en aura une seconde.

Cette 1ère convention a pour objectifs de produire et de structurer les propositions des libéraux de santé pour aire évoluer notre système de santé et surtout de formuler nos propositions dans le cadre des Etats Généraux de la Santé. 

Nous voulons marquer notre contribution dans ce grand débat dans lequel les libéraux de santé, autres que médecins, ont été quelque peu négligés, oubliées. La partie « autres professions de santé » va démarrer prochainement, mais on ne sait pas encore, pour l’instant, quand la conclusion aura lieu, probablement en avril, à une date qui reste à fixer.  

Cette première convention aujourd’hui aborde l’offre de soins de proximité dans la perspective des Etats Généraux, et puis nous nous retrouverons, le vendredi 14 mars, pour une deuxième convention au cours de laquelle nous aborderons l’autre grand chantier de la santé : la régionalisation avec les futures ARS.  

Le titre de notre première convention « Soins de proximité : les libéraux de santé s’engagent », manifeste la volonté des libéraux de santé d’apporter une contribution forte à la fois dans la conception de la réforme, mais également sur le terrain dans sa mise en œuvre quotidienne, aux côté des patients. 

Cette convention se déroulera sous la forme de trois tables rondes réunissant des acteurs du CNPS, des experts de haut niveau, des représentants des autorités de tutelle, de nos partenaires et des témoins choisis parmi les professionnels de santé de terrain via les CDPS. Je les remercie de leur présence parmi nous. 

Merci à celle et ceux qui ont bien voulu apporter leur éclairage dans nos différentes tables rondes :  

Marcel ASTRUC, Association des Maires Ruraux de France
Philipe CAUSSIGNAC, Pharmacien à Salles Curan (12)
Roland LEMYE, Président Association Belge des Syndicats Médicaux
Gérard SALEM, Professeur Géographie de la Santé (Paris X) 

François-Charles CUISINIEZ, Président CSMF-Jeunes-médecins
Elisabeth HUBERT, Présidente de l’Hospitalisation à Domicile
Gérard RAYMOND, Président Association Française des Diabétiques
Charles SCHPIRO, Masseur-Kinésithérapeute Président CDPS 28
Gérard VIENS, Directeur de l'Institut de Santé à la Chaire ESSEC Santé

Jean-Loup DUROUSSET, Président de la Fédération de l’Hospitalisation Privée
Yves MAISONNEUVE, Chirurgien Dentiste, Président du CDPS 42
Frédéric VAN ROECKEGHEM, Directeur Général de l’UNCAM
Claude EVIN, Président de la Fédération Hospitalière de France a été retenu par des obligations de dernière minute et sera remplacé par M. Pierre LESTEVEN, Conseiller en stratégie,  qui remplacera Claude EVIN pour la FHF
Enfin, Yves BUR, Député du Bas Rhin, Vice Président de la Commission des
Affaires Sociales à l’Assemblée Nationale nous a fait faux bond.  

Ainsi, nous allons tenter d’établir un diagnostic sur les causes des difficultés d’accès réelles ou ressenties aux soins de proximité, de faire ensuite émerger les réponses apportées par les libéraux de santé et de voir in fine comment les concrétiser dans le cadre d’un partenariat renouvelé avec les tutelles.  

Enfin, ces tables rondes seront animées, pour ce matin, par Bruno KELLER Directeur des rédactions professionnelles du Groupe HUVEAUX FRANCE et cet après midi par Philippe LEDUC directeur général du Quotidien du Médecin. Je les remercie tous les deux très chaleureusement d’avoir bien voulu apporter leur contribution à cette journée.  

Nous conclurons notre Journée par une grande synthèse à laquelle les membres du Bureau du CNPS participeront et apporteront leur point de vue.  

Je vous demande, à vous qui êtes dans la salle, parce que vous êtes venus pour cela, d’apporter votre témoignage et votre contribution dans les moments de débat ou de discussion prévus tout au long de cette journée. N’hésitez pas à vous exprimer. Nous sommes là pour nous exprimer très librement, pour dire ce que nous ressentons, ce que nous pensons entre nous.  

L’ensemble de nos propos va donner lieu à une synthèse, qui va alimenter les réflexions du Conseil d’Administration du CNPS. Nous formaliserons ensuite un ensemble de propositions que nous allons adresser aux animateurs des EGoS et à la Ministre de la Santé pour qu’elle les prenne en compte dans le cadre des futures réformes.  

J’en ai fini avec mon propos. Je vais tout de suite laisser la place à Bruno KELLER et à cette 1ère table ronde. 

Je vous remercie tous à nouveau et je vous souhaite une très bonne journée, très riche, très productive pour cette première convention du CNPS !  

 
Recherche