Contre les variants, Le CNPS et la FFPS appellent les Libéraux de santé à la mobilisation générale
Paris, le 10 février 2021 │Face à la progression des variants du SARS-CoV-2 britannique, sud-africain et brésilien sur le territoire national, le Centre national des professions de santé (CNPS) et la Fédération française des praticiens de santé (FFPS) appellent les libéraux de santé à se mobiliser et à redoubler de vigilance pour les contenir.
 
Le variant sud-africain et brésilien sont encore minoritaires, mais ils présentent un risque d’échappement immunitaire et vaccinal qui conduirait à une nouvelle pandémie, et probablement à de nouveaux confinements.
 
De telles situations sanitaires sont encore évitables avec le renforcement de la stratégie « dépister, tracer, isoler » pour casser les chaînes de contamination autour de ces variants.
 
Les opérations de tracing et d’isolement doivent être déclenchées dès la réception du résultat du test de première intention, antigénique ou PCR, en sensibilisant le porteur du virus sur le risque accru de transmission en cas de variant, et la sensibilisation à la plus stricte application des gestes barrière.
L’ensemble des contacts devront être prévenus et être isolés durant sept jours. Ces derniers devront réaliser un test aux premiers symptômes. Les contacts à risque devront être testés à J+10.
 
Pour détecter les variants, chaque test positif antigénique ou PRC, devra désormais donner systématiquement lieu à un test RT-PCR de criblage en seconde intention, réalisé dans un délai de 36 heures maximum afin de dépister la présence d’un variant. Les biologistes libéraux se sont organisés pour y répondre.
Enfin, la mise en œuvre de l’isolement précoce des personnes porteuses d’un variant est stratégique pour briser les chaines de contamination. Les professionnels de santé libéraux doivent en convaincre leurs patients.
 
Le CNPS et la FFPS rappellent que chaque patient contaminé a la possibilité d’accepter une visite domiciliaire sanitaire infirmière proposée par l’assurance maladie. Cette visite vise à renforcer et améliorer les conditions d’isolement des patients et permet au besoin de dépister les cas contacts au sein du foyer.
 
C’est tous ensemble, professionnels de santé libéraux et patients, qu’il sera possible de faire reculer les variants et, surtout, de venir à bout de cette pandémie de Covid-19 et de ses variants.

.
 
Recherche