CNPS Express - 12 mars 2008

 

 

 

LA MINISTRE OUVRIRA LES TRAVAUX
DEUXIEME CONVENTION DU CNPS – VENDREDI 14 MARS 2008

Hôtel Holiday Inn Paris République - 10 place de la République - 75001 PARIS 

La Ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, Mme Roselyne BACHELOT-NARQUIN vient de faire savoir qu’elle ouvrira à 9 h 15 les travaux de la 2ème convention du CNPS consacrée à la régionalisation du système de santé, vendredi 14 mars. 

La présence de la ministre constitue un signal fort pour les libéraux de santé qui veulent plus que jamais compter en faisant entendre leurs positions et en mettant en avant leurs propositions dans le débat des réformes à venir. 

Dernières places disponibles  !!!!!!!!!!
Inscrivez-vous dès aujourd’hui pour participer à cette convention et apporter votre contribution au débat. S’inscrire en ligne, c’est facile en cliquant sur cnps@cnps.fr

Télécharger le programme  


AU SOMMAIRE :  

  • Site d’évaluation des professions de sante : le CNPS dénonce une pratique commerciale
  •  Le CNPS alerte le gouvernement sur le coût des carburants
  •  La simplification administrative divise les kinés
  •  La FHP reçue a Matignon
  • La recomposition des instances conventionnelles des médecins contestée par le SML
  • La CSMF demande l'ouverture immédiate de la période quinquennale de FMC et d'EPP
  • Le SML s’inquiète de la récupération du burn out des médecins
  • La CNSD regrette que la sante bucco-dentaire soit ignorée dans le plan « sante jeunes »
  • L’UPSO et l’UNPF contre une zone de libre consommation
  • Le SNMKR en congrès
  • Exportations des produits pharmaceutiques : une hausse de 4% en 2007
  • L'Onsil demande l'arbitrage de l'état sur la démographie ! 

SITE D'EVALUATION DES PROFESSIONS DE SANTE :
LE CNPS DENONCE UNE PRATIQUE COMMERCIALE 

Le Centre National des Professions de Santé, première organisation intersyndicale des libéraux de santé, dénonce le procédé de l’entreprise éditrice de ce site qui entend par des jugements subjectifs et anecdotiques orienter le choix des patients vers tel ou tel professionnel de santé.  

Le CNPS rappelle que l’évaluation des professionnels de santé est opérée de façon régulière et objective par des organismes officiels et agréés et rejette tout autre système, qui plus est privatisé et à des fins commerciales comme c’est le cas avec le site Note2bib.  

Dans notre système de santé les patients ont la possibilité à tout moment de vérifier les compétences de leurs praticiens.  

Lien vers le communiqué  

 

LE CNPS ALERTE LE GOUVERNEMENT SUR LE COUT DES CARBURANTS

A la suite des hausses successives du coût des carburants, le CNPS attire l’attention du gouvernement sur la situation des libéraux de santé qui effectuent des visites au domicile des malades. 

Au moment où les soins de proximité et le maintien à domicile sont identifiés comme des priorités nationales, le CNPS souhaite que ce problème soit pris très sérieusement en considération pour chaque profession par voie conventionnelle afin que l’indemnisation des actes à domicile puisse tenir compte de l’augmentation du prix des carburants, et de son incidence sur le fonctionnement des cabinets libéraux.

Lien vers le communiqué   

 

LA SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE DIVISE LES KINES

Les Masseurs Kinésithérapeutes viennent de franchir deux nouvelles étapes dans le cadre des simplifications administratives négociées conjointement avec les syndicats médicaux et inclues dans la nouvelle convention d’avril 2007. 

Il s’agit de la suppression l’envoi de la fiche initiale du bilan diagnostic kinésithérapique qui dispense désormais le masseur-kinésithérapeute d'adresser la fiche initiale du bilan diagnostic kinésithérapique en début de traitement, comme l'imposait jusqu’à présent la nomenclature. 

Dans le même temps, la demande d’entente préalable (DEP) est supprimée pour les séries d’actes inférieures ou égales à trente séances annuelles (JO du 8 mars 2008). 

Mais les avis des syndicats sont partagés sur cette simplification. 

Pour la FFMKR, cette suppression s’inscrit dans une politique globale de libertés et de responsabilités des masseurs kinésithérapeutes libéraux au sein du système de santé. Alors que pour le SNMKR, qui défendait l’utilité de l’entente préalable, il ne faudrait pas que de ce “forfait” de 30 séances sans DEP, on glisse vers un panier de soins de 30 séances par an et par patient. Le SNMKR redoute que la disparition de la DEP ne génère une insécurité juridique face aux sautes d’humeur de certaines Caisses Primaires. 

L’avis du SNMKR 

Newsletter FFMKR n° 188 et INFO-FFMKR n°189 et Newsletter FFMKR n° 190   

 

LA FHP REÇUE A MATIGNON

Le Président de la Fédération de l’Hospitalisation Privée, Jean-Loup Durousset a été reçu à Matignon le 5 mars dernier. Il a rencontré Eric Aubry, conseiller social du Premier ministre et Cédric Grouchka, conseiller technique.

Les revendications de la FHP ont été au centre des discussions et en particulier les tarifs 2008. Au-delà les dossiers en cours ont été abordés, avec la commission Larcher et la future réforme du système de santé, les ARS et enfin le plan de convergence des tarifs sur 2009-2012. 

http://www.fhp.fr/   

 

LA RECOMPOSITION DES INSTANCES CONVENTIONNELLES DES MEDECINS CONTESTEE PAR LE SML

 

La recomposition des différentes instances conventionnelles est imposée par l’adhésion à la convention médicale de MG France et de la FMF. Les trois syndicats signataires de la première heure en 2005 (CSMF, SML et Alliance), qui s’étaient répartis les postes, doivent faire de la place aux nouveaux arrivants selon des règles et modalités définies dans le texte conventionnel et dans la loi de 2004. 

 

La nouvelle répartition des sièges a achoppé au moment où MG France a décidé de donner un coup de pouce à la FMF en lui offrant un siège pour lui permettre d’être présente dans le collège des médecins généralistes où sa représentativité n’est pas établie. C’est précisément ce point que dénonce le SML.  

 

Résultat des courses, aucun accord n’a pu être trouvé et les négociations ont été ajournées, le temps que le Conseil d´Etat, saisi par le directeur l´UNCAM, procède à une analyse juridique et rende son avis. 

 

Lire la Newsletter du SML  

 

 

 

LA CSMF DEMANDE L'OUVERTURE IMMEDIATE DE LA PERIODE QUINQUENNALE DE  FMC ET D'EPP 

 

 

Alors que le décret d’application des lois de mars 2002 sur la FMC et d’août 2004 sur l’EPP semble durablement compromis, la CSMF vient de demander à la Ministre de la Santé de prendre un décret permettant l’ouverture immédiate de la première période quinquennale d’obligation de FMC et d’EPP. 

Quels que soient les ajustements programmés sur ce dossier dans la prochaine réforme de l’organisation des soins, il demeure que la HAS et les CNFMC ont d’ores et déjà agréé plus de 300 organismes qui délivrent chaque jour des actions de formation ou des cycles d’évaluations éligibles aux crédits de formation.

 

Lire le communiqué de la CSMF    

 

 

 

LE SML S’INQUIETE DE LA RECUPERATION DU BURN OUT DES MEDECINS

 

Le Syndicat des Médecins Libéraux dénonce la récupération syndicale du "burn out".  

Le surmenage des médecins, particulièrement des généralistes, est une réalité dramatique. Il convient d'accompagner et d'aider ces confrères en difficulté. Mais il faut être prudent dans l'exploitation de ce problème car trop en parler peut créer une psychose. D'autre part, comment attirer les jeunes médecins vers la médecine générale s'ils ne retiennent de l'exercice de cette spécialité que le risque de suicide pour cause de surmenage ? 

Lire le communiqué du SML   

 

LA CNSD REGRETTE QUE LA SANTE BUCCO-DENTAIRE SOIT IGNOREE DANS LE PLAN "SANTE JEUNES"

La CNSD regrette qu’aucune mesure concernant la santé bucco-dentaire n’ait été retenue dans le plan « santé jeunes » que vient de présenter la Ministre de la Santé.Alors que ce plan prévoit notamment une consultation de prévention (prise en charge à 100% sans avance de frais), chez un médecin généraliste chaque année pour les 16-25 ans, aucune mesure de santé bucco-dentaire n’est prévue. Le rôle des chirurgiens-dentistes est pourtant fondamental à cette période de la vie stratégique pour la conservation du « capital dent ». 

Pour la CNSD il faut créer un véritable parcours de santé bucco-dentaire destiné aux jeunes adultes ouvrant droit à des soins améliorés et adaptés à cette tranche d’âge où sont relevés de nombreux problèmes bucco-dentaires. 

Lire le communiqué de presse du CNSD   

 

L’USPO ET L’UNPF CONTRE UNE ZONE DE LIBRE CONSOMMATION

 

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officines (USPO) et l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) ne veulent pas que le passage de certains médicaments en libre-service ne donne naissance à une "zone de libre consommation", précisant que le pharmacien pourra toujours refuser la vente d'un produit "dans l'intérêt du patient". 

Il s’agit pour les syndicats de pharmaciens de répondre à la demande de la ministre de mettre les médicaments devant le comptoir en proposant un espace conseil facilitant accès facilité aux médicaments et l’information sur les prix et en aucun cas en une zone de libre consommation.  Environ 200 médicaments seront en libre-service dans les pharmacies dès mois de mai.   

 

Le SNMKR EN CONGRES

Le XXXIème congrès du SNMKR aura lieu les 13, 14, 15 et 16 mars 2008 à Gréoux les Bains. Au cours du congrès le SNMKR tiendra son Assemblée Générale Ordinaire. Venant de tous les départements de France, des responsables syndicaux et des adhérents se retrouveront durant 3 jours pour  échanger, imaginer et finalement élaborer les grandes directions de la politique syndicale pour l'année à venir

Le congrès 2008 du SNMKR    

 

EXPORTATIONS DES PRODUITS PHARMACEUTIQUES :  UNE HAUSSE DE 4% EN 2007

Le LEEM publie les données des exportations des produits pharmaceutiques en 2007 fournies par les douanes françaises. Les résultats des exportations de produits pharmaceutiques au départ de la France, démontrent le dynamisme des entreprises françaises avec une augmentation de 4% en 2007 pour un montant total de 19,2 milliards d’Euros. 

Lire la publication du LEEM  

 

L'ONSIL DEMANDE L'ARBITRAGE DE L'ETAT SUR LA DEMOGRAPHIE !

L’Organisation Nationale des Syndicats d’Infirmiers Libéraux vient d’écrire à la ministre de la Santé pour lui demander d’arbitrer dans le dossier démographie et de débloquer des contreparties, susceptibles de compenser les retards induits par les glissements d'agenda adroitement entretenus par l'UNCAM. 

Lire la lettre de l’ONSIL à la ministre 

 


 N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer ( cnps@cnps.fr Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir ).

 
Recherche