Le CNPS interpelle le Conseil de l’UNCAM - 22 mai 2008

Le CNPS, première organisation intersyndicale des libéraux de santé,souhaite interpeller le Conseil de l’UNCAM lequel se réunit aujourd’hui pour fixer les orientations des négociations conventionnelles pour 2008.

Les libéraux de santé demandent à l’UNCAM que tous les engagements précédemment contractés avec les différentes professions soient maintenant concrétisés selon des calendriers précis et respectés. Les syndicats des libéraux de santé n’acceptent pas d’être les seuls à tenir leurs engagements.

Les libéraux de santé demandent à l’UNCAM de prévoir une contractualisation pluriannuelle afin de pouvoir mettre en oeuvre des avancées tarifaires en tenant compte des effets retards des 6 mois imposés par la LFSS.

Les libéraux de santé exigent l’application stricte des dispositions prévues dans les contrats conventionnels de chaque profession, et notamment, en matière de revalorisation tarifaire.

Les libéraux de santé souhaitent pouvoir négocier avec l’UNCAM, d’une part, et l’Etat d’autre part, une réforme équitable des régimes de l’ASV destinée à en assurer la pérennité.

Enfin, s’agissant de la concrétisation des EGOS, les libéraux de santé réaffirment leur attachement aux principes des conventions professionnelles nationales et collectives, ainsi qu’au mode de rémunération à l’acte complété notamment par des forfaits pour les missions transversales. En matière de régulation démographique, le CNPS s’opposera à toute mesure contraignante ou pénalisante des libéraux de santé déjà installés dans les zones surdenses.

Téléchargez le communiqué au format pdf

 
Recherche