Flambée des prix des carburants : le CNPS demande des mesures d’urgence au gouvernement -23 mai 2008

Alors que le prix du baril de pétrole atteint un niveau record, une flambée des prix des carburants va, une fois encore, lourdement pénaliser les libéraux de santé.

Au moment où le gouvernement, après les EGOS, soutient plus que jamais les soins de proximité, et à l’heure du développement de l’hospitalisation et du maintien à domicile, aucune mesure n’est prise pour compenser le poids toujours plus conséquent des carburants dans les charges des libéraux de santé. Au contraire, nous assistons, avec l’application des stabilisateurs économiques et la règle des six mois imposés par la LFSS 2008, à un blocage des honoraires.

Cette situation devient insupportable financièrement pour les professions qui exercent au domicile des patients et rendent ainsi un service important à nos concitoyens, car qu’ils ne peuvent pas répercuter cette charge sur le prix de leurs actes.

Aussi, le CNPS, première organisation intersyndicale des libéraux de santé, demande solennellement au gouvernement et aux caisses de prendre des mesures d’urgence : exonération de TIPP ou exonérations fiscales, revalorisation de la valeur des actes à domicile et des frais de déplacement.

Téléchargez le communiqué

 
Recherche