CNPS Express - 16 Janvier 2008

 

CNPS EXPRESS, c'est désormais la newsletter du CNPS pour faire le point sur l'actualité des libéraux de santé. Il est destiné à faire connaître les prises de position des différents syndicats adhérents au CNPS, mais aussi à valoriser leurs contributions et propositions à l'heure où s'annoncent de grands chantiers dans le domaine de la santé.

N'hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer (s.fontlup@wanadoo.fr).

Bonne lecture et rendez-vous mercredi prochain pour un prochain CNPS EXPRESS !

Michel CHASSANG
Président du CNPS

SOINS DE PROXIMITE : LES LIBERAUX DE SANTE S'ENGAGENT
PREMIERE CONVENTION DU CNPS – JEUDI 31 JANVIER 2008 - PARIS

Le CNPS, première force syndicale interprofessionnelle, organise une première convention jeudi 31 janvier, intitulée « Soins de proximité : les libéraux de santé s'engagent » pour aborder l'organisation l'offre de soins de proximité dans la perspective des Etats Généraux de l'organisation de la Santé.

Avec cette convention les libéraux de santé manifestent leur volonté d'apporter une contribution forte à la fois dans la conception de la réforme, mais également sur le terrain dans la mise en œuvre quotidienne, aux côté des patients.

Les conventions s'adressent à l'ensemble des membres du CNPS et des CDPS

La convention se déroule sous la forme de trois tables rondes réunissant des acteurs du CNPS, des experts (vision macro), des représentants des autorités de tutelle et des témoins choisis parmi les professionnels de santé de terrain via les CDPS pour établir un diagnostic sur les causes, faire émerger les réponses apportées par les libéraux de santé et voir in fine comment les concrétiser dans le cadre d'un partenariat renouvelé avec les tutelles.

Inscrivez-vous dès maintenant !

Le programme :

Première convention du CNPS - Jeudi 31 janvier 2008

« Soins de proximité : les libéraux de santé s'engagent »

Salons Etoile Wagram – 1- av. Wagram – 75008 PARIS

Animation par Bruno KELLER Directeur des rédactions professionnelles du Groupe HUVEAUX FRANCE et Philippe LEDUC Directeur Général du Quotidien du Médecin

9h30 - Table ronde n° 1 : Quelles sont les causes des inégalités réelles ou ressenties dans l'accès aux soins de proximité ?

Intervenants :

Marcel ASTRUC , Association des Maires Ruraux de France
Philipe CAUSSIGNAC, Pharmacien à Salles Curan (12)
Roland LEMYE , Président Association Belge des Syndicats Médicaux
Thierry MUNINI , membre de la commission Larcher, infirmier libéral à Orange
Gérard SALEM , Professeur Géographie de la Santé (Paris X)

11h00 - Table ronde n° 2 : Demain, quelle offre libérale pour les soins de proximité ?

Intervenants :

François-Charles CUISINIEZ , Président CSMF-Jeunes-médecins
Elisabeth HUBERT , Présidente de l'Hospitalisation à Domicile
Gérard RAYMOND , Président Association Française des Diabétiques
Charles SCHPIRO , Masseur-Kinésithérapeute Président CDPS 28
Gérard VIENS , Directeur de l'Institut de Santé, Chaire ESSEC Santé

14h00 - Table ronde n°3 : Un partenariat gagnant/gagnant entre les tutelles et les professionnels de santé libéraux est-il encore possible ?

Intervenants :

Jean-Loup DUROUSSET , Président de la Fédération de l'Hospitalisation Privée
Claude EVIN , Président de la Fédération Hospitalière de France
Yves MAISONNEUVE , Chirurgien Dentiste, Président du CDPS 42
Pierre MEHAIGNERIE , Président Commission Affaires Sociales Assemblée
Frédéric VAN ROEKEGHEM , Directeur Général de l'UNCAM

15h30/17h00 – Synthèse et débat

 

MEDICAMENTS DEREMBOURSES : LES PHARMACIENS S´INQUIETENT DES HAUSSES DE PRIX

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a dénoncé « les augmentations pratiquées par les industriels » sur les prix des médicaments déremboursés depuis le 1er janvier 2008.
Ces hausses prix peuvent dépasser 30%.

La FSPF s'insurge également contre les politiques commerciales aberrantes des industriels du médicament qui placent les pharmaciens en position d´inégalité face à leurs fournisseurs en fonction de leur circuit d´approvisionnement. Une situation qui entraîne des différences de prix importantes d´une officine à l´autre.
La FSPF a demandé au gouvernement d'intervenir pour que les prix et les conditions commerciales proposés par les industriels, quel que soit le circuit d´approvisionnement, permettent d´homogénéiser les prix publics constatés dans le cadre d´une concurrence loyale.

Lire le communiqué de la FSPF

 

UNE ENQUETE SUR LA PÉNIBILITÉ DE L'EXERCICE LIBÉRAL DE LA MASSO-KINÉSITHÉRAPIE

La CARPIMKO, qui est l'une des onze sections professionnelles de l'organisation autonome d'assurance vieillesse des professions libérales s'intéresse à la pénibilité de l'exercice libéral des professions de santé qui lui sont affiliées. Pour faire le point sur ce sujet, elle a décidé de réaliser un sondage sur ce sujet auprès des infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, orthophonistes et orthoptistes.

Dans les prochaines semaines l'institut de sondage en charge du dossier va interroger par téléphone plusieurs centaines de libéraux de santé.

Les résultats de ce sondage sont donc très attendus car ils doivent apporter des arguments dans les futures négociations prévues par la clause de revoyure de la loi Fillon sur les retraites avec pour objectif l'amélioration de la retraite des paramédicaux.

 

LA CSMF SOUHAITE UNE ECOUTE ACTIVE DE LA PART DU GOUVERNEMENT

La Confédération des Syndicats Médicaux Français (CSMF) a souhaité lundi qu'en 2008, année riche en chantiers et réformes, le gouvernement retrouve le sens d'une écoute active et du dialogue avec les médecins libéraux, après une année 2007 particulièrement sombre.

La CSMF souligne que l'organisation des Etats généraux de l'offre de soins tend à les transformer en un centre de palabres universelles et interminables qui augurent mal du résultat de cette opération.

La CSMF se dit favorable aux réformes dont elle reconnaît la nécessité, à la condition que celles-ci soient négociées et aillent dans le bon sens.

La CSMF a rappelé ses priorités pour 2008.

Lire le communiqué de la CSMF

 

TRANSPARENCE EN CAS DE DEPASSEMENTS D'HONORAIRES

Le Syndicat des médecins libéraux (SML) rappelle qu'il est favorable à la transparence en matière de dépassements d'honoraires, en particulier pour les médecins exerçant en secteur à honoraires libres.

Le SML considère que les patients sont en droit d'être informés à l'avance des honoraires que leur médecin ou chirurgien souhaite leur demander pour une consultation, une intervention ou une séquence de soins.

Lire le communiqué du SML

 

BAISSE DE 3% DES TARIFS DES CLINIQUES EN 2006 : LA FHP OBTIENT L'ANNULATION PAR LE CONSEIL D'ETAT

L'illégalité de l'arrêté du 27 septembre 2006 par lequel le ministre de la Santé, Xavier BERTRAND , avait baissé de 3% les tarifs des cliniques a, plus d'un an après la saisine, été confirmée par le Conseil d'Etat.

Ceci est le résultat d'un travail juridique approfondi de la FHP et de ses avocats visant à démontrer que cet arrêté n'était pas conforme au cadre fixé par la loi. Les quelques 60 millions d'Euros de recettes dont les cliniques privées avaient été privées durant les trois derniers mois de l'année 2006 pourront donc être récupérés selon une procédure que la FHP négociera très prochainement avec la CNAMTS.

Lire le communiqué de la FHP

 

SOINS TRANSFRONTALIERS : REPORT DU TEXTE PAR BRUXELLES

La Commission européenne a repoussé à nouveau la présentation, d'un projet de loi clarifiant et renforçant les droits des Européens recevant des soins de santé à l'étranger.

Destiné à harmoniser certaines pratiques des systèmes de soins européens ce le projet de directive européenne "services de santé", qui devait voir le jour le mois dernier, a déjà été remanié à plusieurs reprises ces dernières semaines mais continue d'inquiéter certains pays en raison du poids financier que pourraient impliquer des soins transfrontaliers.

Mais officiellement le projet n'est que « retardé », en raison « toujours officiellement », de l'ordre du jour trop chargé de la Commission européenne.

 

AU FIL DU JOURNAL OFFICIEL

Le ministère de la Santé s'intéresse aux revenus des libéraux de santé
A l'initiative de la ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, un système de traitement automatisé à caractère personnel ayant pour finalité l'étude des professions libérales de santé a été créé à la direction de la recherche des études de l'évaluation et des statistiques. La CNIL a donné son feu vert à cette étude grandeur nature, dont le CNPS souhaite que les résultats soient rendus publics.

Lire le texte de l'arrêté ministériel et l'autorisation de la CNIL paru au JO du 11 janvier 2008

 
Recherche