CNPS Express - 03 décembre 2008

Au sommaire :

  • Le PLFSS 2009 adopté définitivement
  • Le Président de la république annonce une réforme de l’hospitalisation psychiatrique  
  • Réforme de la formation initiale : le coup de gueule des Kinés
  • Les négociations conventionnelles chez les médecins font du sur place
    • Des points blocage trop nombreux pour avancées trop rares selon la CSMF
    • Le SML impute les retards à l’UNOCAM
  • 55ème Congrès National de la FNI du 2 au 4 décembre à Paris
  • Elections du conseil national de l'Ordre infirmier
  • Les chirurgiens dentistes s’engagent avec l'Institut national du cancer contre les cancers de la bouche
  • Bernard Lemoine : du LEEM au conseil exécutif du MEDEF 

 

Le PLFSS 2009 adopté définitivement  

Le Sénat a adopté jeudi le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 dans sa version définitive, avec 183 voix pour (UMP et Union centriste), 141 voix contre (socialistes et communistes) et 16 abstentions.

La ministre de la santé a souligné que la mauvaise conjoncture économique avait amené le gouvernement à revoir à la baisse les prévisions de recettes en 2009 mais que les objectifs de dépenses n'avaient pas été modifiés. En d’autres termes, il va y avoir un tour de vis supplémentaire pour respecter l’ONDAM et ce sont les soins de ville qui en supporteront les conséquences car l’effort qui leur est demandé est 13 fois supérieur à celui de l’hôpital !

 

Le Président de la république annonce une réforme de l’hospitalisation psychiatrique  

Trois semaines après le meurtre d'un étudiant par un malade mental échappé d'un hôpital psychiatrique à Grenoble, le Président de la République a annoncé hier une série de mesures réformant l'hospitalisation psychiatrique.
Ce plan vise notamment la sécurité de ces établissements avec un budget dédié  de 30 millions d'euros, la réforme de l'internement d'office et l'instauration d'une obligation de soins "effective". Quatre unités pour malades difficiles, pour un coût total de 40 millions d'euros, seront également créées.

 

Réforme de la formation initiale : le coup de gueule des Kinés

Jeudi matin, l’Union (SNMKR et Objectif-Kiné) et la FFMKR ont quitté ensemble le groupe de travail sur la réingénierie du diplôme de masseur kinésithérapeute dans le cadre de la réforme de la formation initiale et son intégration dans le système européen LMD. Les Kinés refusent de cautionner des travaux tournés vers le passé et qui ne répondent à aucune des aspirations d'évolution souhaitées par la profession. Ils ont donné lecture d’une motion commune.

Le Conseil National de l’Ordre des MK, s’est associé à la démarche des syndicats et a quitté la salle avec eux.

Les travaux sont donc suspendus jusqu’à ce que les tutelles acceptent de prendre en compte les demandes de la profession.

Lire la motion commune
Lire l’actualité sur le site de la FFMKR
Lire l’actualité sur le blog du SNMKR

 

Les négociations conventionnelles chez les médecins font du sur place

Les partenaires conventionnels se sont quittés mercredi dernier en fin d’après midi à l’issue d’une nouvelle réunion sans qu'aucun accord n'ait été trouvé ni sur le secteur optionnel, ni sur les autres points à l'ordre du jour. Toutefois les contours des contrats d'amélioration des pratiques individuelles et les objectifs de maîtrise médicalisée pour 2009 ont été définis. Syndicats médicaux et UNCAM se retrouveront pour le rendez-vous de la dernière chance le 10 décembre.

Des points blocage trop nombreux pour des avancées trop rares selon la CSMF

Pour la CSMF les points de blocage demeurent nombreux et les avancées rares. Cette réunion qui aurait du être la dernière et qui finalement ne le sera pas, éternise une négociation où l’UNCAM sur ordre d’en haut cherche à gagner du temps à tout prix. La question est : jusqu’à quand ? En attendant, la CSMF a convoqué une assemblée générale extraordinaire le 13 décembre pour décider de la suite à donner à un éventuel avenant, si toutefois celui-ci parvient à être rédigé !

Lire l’actualité sur le site de la CSMF

Le SML impute les retards à l’UNOCAM

Le SML prend acte du retour à la table des négociations, pour le secteur optionnel, de l'UNOCAM. Les représentants des assureurs et des mutuelles complémentaires ont formulé des demandes et des exigences qui, si elles ne sont pas acceptables en l'état, méritent d'être approfondies. Il est regrettable que, pour des raisons propres à la structure, tant de temps ait été perdu.  

Le SML rappelle que les mutuelles et les assureurs complémentaires seront, dès 2009, des partenaires conventionnels à part entière

Lire le communiqué du SML

 

55ème Congrès National de la FNI du 2 au 4 décembre à Paris

La FNI organise son 55ème Congrès National du 2 au 4 décembre à Paris. Sur le thème des soins de proximité, avec une question au cœur des débats : « Infirmières/médecins : concurrence ou complémentarité ? ».
La FNI souhaite aller au-delà des questions de partage de territoire et de préservation des acquis et tirer les politiques publiques vers le haut pour poser les pistes d’un contenu professionnel à la collaboration infirmière/médecin.

http://www.fni.fr/

 

Elections du conseil national de l'Ordre infirmier

Les 52 membres du conseil national de l'Ordre infirmier, ont été élus mardi, à la suite d'un scrutin électronique par les conseillers régionaux titulaires de leur collège (public, privé et libéral).

Parmi les 52 conseillers nationaux, on retrouve, notamment, Philippe Tisserand, président de la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI), élu pour le collège libéral pour le secteur Lorraine-Alsace-Franche-Comté-Bourgogne.

 

Les chirurgiens dentistes s’engagent avec l'Institut national du cancer contre les cancers de la bouche

Pour favoriser un dépistage le plus précoce possible des cancers de la bouche, l'Institut national du cancer va s'associer avec les chirurgiens-dentistes.
Les Chirurgiens dentistes seraient impliqués dans la prévention en sensibilisant leurs patients aux conséquences de la consommation d'alcool et de tabac et dans la détection des lésions précancéreuses ou cancéreuses.

 

Bernard Lemoine : du LEEM au conseil exécutif du MEDEF 

Bernard Lemoine a annoncé son départ du LEEM, dont il était jusqu’à présent vice-président délégué, pour intégrer le conseil exécutif du Medef à compter du 1er février 2009, en tant que représentant de la Fédération française des industries de santé.

Il devrait également représentera le MEDEF au sein du conseil de l’UNCAM et du Haut Conseil pour l'avenir de l'Assurance Maladie.

 

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Vous désabonner
Abonnez vos amis

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer ( cnps@cnps.fr)

 
Recherche