Les Matinales du CNPS : Laurent DEGOS, Président de la HAS - 22 janvier 2009

 

« Comment concilier le scientifique et l’économique ? »,

  

Michel Chassang, Président du CNPS
Laurent Degos, Président de l'HAS

 

« Comment concilier le scientifique et l’économique ? », tel était le thème de la session des Matinales, le traditionnel petit déjeuner des libéraux de santé organisé par le CNPS dont Laurent Degos, président de la HAS était l'invité

Avant d'accéder à la présidence de la H. A.S., Laurent Degos a notamment présidé le conseil d'administration de l’AFSSAPS et celui de l'établissement français des greffes. Il a également été président du conseil scientifique de l’AP-HP. 

Ce professeur en hématologie clinique de l'université Paris-VII qui, il faut le souligner est diplômé de la Harvard School of Public Health, est un grand scientifique qui a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux dont les prix de l'Académie des sciences, de l'institut Curie et de l'Académie de médecine pour ne citer que ces derniers.  

Laurent Degos a manifesté sa volonté de faire passer les impératifs scientifiques et médicaux avant les impératifs économiques.  

La loi de finances de la sécurité sociale pour 2008 a confié un rôle de régulation médico-économique à la H.A.S que Bercy voudrait transformer en bras séculier de la maîtrise comptable et du rationnement des dépenses de santé via l’application de référentiels médico-économiques. 

Or, force est de constater que la HAS ne s’est pas précipitée dans cette nouvelle fonction, ce qui lui a valu, en juillet dernier les reproches du ministre du budget. 

Face aux représentants du CNPS, Laurent Degos s'est appuyé sur le caractère scientifique de son organisation pour revendiquer son indépendance. « Notre responsabilité, c'est de rationaliser l'offre de soins, pas de la rationner, même si le gouvernement aimerait parfois que nous allions plus loin », a-t-il rappelé. 

 Il a défendu l’originalité du système français de la HAS qui permet d’évaluer le service médical rendu des produits, dispositifs ou actes médicaux avec beaucoup de précautions scientifiques et en tenant compte des dimensions sociologiques et philosophiques pour la société, avant de considérer l’aspect économique et financier. Voilà pourquoi les processus d’élaboration des recommandations et des référentiels de la HAS nécessitent autant de temps. Dans d’autres pays cette évaluation est plus expéditive avec des décisions couperet laissent souvent malades, soignants et industries dans des situations difficiles et brutales. 

Laurent Degos a fait part de l'intention de la HAS de travailler plus étroitement avec les professionnels qu’il a incité à s'investir. A cet égard, il a appelé les libéraux de santé à se mobiliser pour être plus présents.  

Concernant l'évaluation des pratiques professionnelles, il a annoncé l'accréditation de 6 collèges de spécialités.

 

Comment concilier le scientifique et l'économique ?

le jeudi 22 janvier à 8h30 précises
lieu : 54 rue Ampère - 75017 Paris

Bulletin d'inscription à télécharger

Secrétariat du Centre National des Professions de Santé
54 rue Ampère - 75849 Paris Cedex 17

Tel : 01 46 79 20 65
Fax : 01 46 79 20 21
Email : cnps@cnps.fr

 
Recherche