CNPS Express - 18 mars 2009

 


Sommaire

  • Loi Bachelot : vote solennel aujourd’hui à l’assemblée
  • Le Président de la République à Clairefontaine, au secours de la loi Bachelot
  • La CSMF, la FMF, le SML et Alliance refusent la balkanisation de la profession 
  • Loi HPST : Le SML adresse une lettre ouverte à Mme Bachelot
  • Réforme des Etudes : les Kinés n’ont rien validé
  • La CNSD s’en remet au Sénat
  • Loi Bachelot : les médecins hospitaliers n’excluent pas des démissions collectives face aux pouvoirs du directeur de CHU
  • La FNO appelle les orthophonistes salariés à la grève le 19 mars
  • La FSDL souligne l’exemplarité des chirurgiens dentistes en matière de formation continue
  • Le Dossier Médical Professionnel dévoilé au MEDEC par la CSMF
  • Journée européenne de podologie le 27 mars avec la FNP
  • Les Entreprises du Médicament sont présentes au 13ème Mondial des métiers à Lyon du 19 au 22 mars 2009
  • LOI BACHELOT : PEUT-ON VIVRE AVEC ?

 

Loi Bachelot : vote solennel aujourd’hui à l’assemblée

Les députés procèderont aujourd’hui à partir de 16h15 au vote solennel sur le projet de loi « Hôpital, patients, santé, territoires », dont ils ont terminé l´examen en première lecture.

Les discussions reprendront au Sénat à partir du 12 mai.

 

Le Président de la République à Clairefontaine, au secours de la loi Bachelot

Vendredi, le président de la République s´est déplacé avec la ministre de la Santé et le Président du Sénat au centre hospitalier de Rambouillet puis a participé à une table ronde au centre national de football de Clairefontaine, pour défendre le projet de loi « Hôpital, patients, santé, territoires ».

Nicolas Sarkozy a souligné que « La France fait un effort pour son hôpital comme aucun pays ne le fait. » « Cette réforme est juste, il faut la faire », a-t-il encore précisé en insistant sur les moyens déployés pour l’hôpital.

Le président de la République a demandé aux médecins libéraux de faire des gardes pour désengorger les urgences hospitalières. «  On a pris l´habitude comme on ne trouve pas de médecin, d´aller à l´hôpital à l´importe quelle heure pour n´importe quoi », a-t-il dénoncé.

Enfin, Nicolas Sarkozy a précisé que la réforme de la formation d´infirmière va concerner les élèves entamant leurs études cette année, avec une reconnaissance au niveau de la licence du diplôme obtenu en trois ans, en 2012.

 

La CSMF, la FMF, le SML et Alliance refusent la balkanisation de la profession 

Suite à l’adoption à l’Assemblée Nationale de l’amendement Domergue qui institue trois collèges pour la représentation des médecins dans les futures Unions Régionales de Professions de Santé, la CSMF, la FMF , le SML et Alliance ont réagit dans un communiqué commun pour refuser cette mesure au moment où la profession médicale a enfin un statut unique de spécialiste pour tous les médecins, y compris les médecins généralistes.

Cette création d’un collège de médecins généralistes, un collège de spécialistes et un nouveau collège de médecins exerçant sur des plateaux techniques (anesthésistes, chirurgiens et obstétriciens) n’a pas de sens. Tous sont médecins et ont le même souci commun du patient.

La CSMF, la FMF, le SML et Alliance, qui représentent l’écrasante majorité de médecins libéraux, refusent la balkanisation de la profession et demandent au Sénat de revenir au principe d’un collège unique qui fédère la profession autour d’objectifs fondamentaux communs.

Lire le communiqué commun de la CSMF, la FMF, le SML et Alliance

 

Loi HPST : Le SML adresse une lettre ouverte à Mme Bachelot

Le SML a interpellé la Ministre sur les dérives du projet de loi HPST qui multiplie les coercitions et les humiliations à l'encontre des médecins.

Lire la lettre ouverte du SML

 

La CNSD s’en remet au Sénat

Dans une tribune, la CNSD revient sur les conséquences de la future loi Bachelot sur l’avenir de l’exercice professionnel des chirurgiens-dentistes. En effet, l’examen du texte de loi commencera mi-mai au Sénat, au moment même où la CNSD réunira son Congrès pour préciser et définir la politique professionnelle de la Confédération pour les 3 années à venir. Cette politique sera certainement impactée par cette loi qui risque de profondément modifier l’organisation de l’exercice libéral des professions de santé et fragilisera par ailleurs l’avenir du système contractuel avec les caisses d’Assurance maladie.

Mais la CNSD reste mobilisée à la fois au niveau du CNPS et au niveau de son lobbying direct désormais auprès des sénateurs pour continuer à faire évoluer le texte et éviter les mesures les plus nocives.

Lire la tribune de la CNSD

 

Loi Bachelot : les médecins hospitaliers n’excluent pas des démissions collectives face aux pouvoirs du directeur de CHU

Certains représentants de médecins hospitaliers dans les instances dirigeantes des CHU et des représentants de présidents de CME (commissions médicales d'établissement) ont affirmé qu'ils n'excluaient pas de démissionner collectivement si la future loi Bachelot ne rééquilibrait pas leur pouvoir face à celui des directeurs de ces hôpitaux universitaires.

 

Réforme des Etudes : les Kinés n’ont rien validé

Vendredi une nouvelle réunion du groupe travail sur la ré ingénierie des diplômes des kinés afin de prévoir l’intégration universitaire de la formation initiale du masseur-kinésithérapeute, en présence des syndicats de Kinés, la FFMKR et le SNMKR et de l’Ordre.

Cette réforme est très attendue par la profession qui souhaite voir son diplôme revalorisé.

Lors de cette réunion, la DHOS a tenté d’imposer un référentiel de formation qui ne correspondait, une nouvelle fois, pas aux demandes des organisations syndicales qui visent l’intégration de leur formation dans la filière universitaire au niveau de master.

Les organisations syndicales refusent de voir réduire le masseur-kinésithérapeute à un simple technicien.

Les organisations présentes ont unanimement décidé de ne pas valider le référentiel proposé et ont demandé à ce que les travaux soient revus et enrichis pour pourvoir travailler, par la suite, à la définition d’un processus complet : activités, compétences et formation.

Les organisations de kinésithérapeutes avaient déjà claqué en novembre dernier la porte du ministère de la santé qui tentait de faire passer en force un projet de réingéniéreie en totale inadéquation avec toutes les projections sur l'avenir des métiers de santé.

Lire l’actualité sur le site de la FFMKR

Lire l’actualité sur  le blog du SNMKR

  

La FNO appelle les orthophonistes salariés à la grève le 19 mars

La Fédération Nationale des Orthophonistes, a appelé les orthophonistes salariés des secteurs sanitaires, social, médico-social et des fonctions publiques hospitalière, territoriale et d’état, à la mobilisation pour la journée de grève générale des soins le 19 mars 2009.

La FNO exige l’accès à des soins de qualité et de proximité pour tous et demande, dans le cadre du projet de réforme Bachelot la présence d’au moins un représentant du personnel paramédical dans la gouvernance des Etablissements Publics de Santé.

Lire l’actualité sur le site de la FNO

  

FSDL souligne l’exemplarité des chirurgiens-dentistes en matière de formation continue

La FSDL revient sur la formation des chirurgiens dentistes qui, en dépit d’assertions malveillantes et non fondées (selon lesquelles seuls 10% des praticiens se recycleraient), sont en réalité exemplaires en matière de formation continue. Si bien que les pouvoirs publics ont eu « la bonne surprise » de rencontrer une profession parfaitement organisée...

En 1994 le CNFPO, prédécesseur de l’actuel CNFCO avait édicté une charte de la formation permanente qui prévoyait qu’elle devait être volontaire, indépendante, multiforme et accessible à tous. Dix ans plus tard la formation n’était plus volontaire, elle était devenue obligatoire par la loi. Maintenant, et c’est plus grave, car c’est son indépendance qui va être remise en question par la loi HPST...

Lire l'analyse de Dr Pierre Vigneron représentant de la FSDL auprès du CNFCO

 

Le Dossier Médical Professionnel dévoilé au MEDEC par la CSMF

Lors du MEDEC, la CSMF et l’AMEI, Association médicale d’échanges informatiques ont présenté le DM Pro, dossier médical professionnel.

Ce nouvel outil d’échanges d’information destiné à la coordination des soins sera ouvert à tous les médecins, sans exclusive, généralistes et spécialistes. Il sera à terme un des éléments du futur DMP.

Au cours de la conférence organisée à cette occasion, Jean-Yves ROBIN, Directeur du GIP-DMP, chef de projet de la mission de préfiguration de l'Agence des systèmes d'information de santé partagés a salué et encouragé cette initiative qui va dans le sens des orientations souhaitées par l’ASIP.

L’Assurance Maladie, de son côté, qui présentera dans les prochaines semaines des compléments aux téléservices qu’elle offre actuellement aux professions de santé a réaffirmé son soutien à ce projet et au DMP qui participent au dispositif ce coordination des soins et constituent des éléments indispensable à la mise en œuvre des stratégies sanitaires et de santé publique.

Lire Le communiqué de l'AMEI 

Visiter le portail du DM PRO : www.dmpro.fr

 

Journée européenne de podologie le 27 mars avec la FNP

La Fédération Nationale des Podologues organise la Journée européenne de podologie le 27 mars,  (au FIF-PL, 35-37 Rue Vivienne – 75002 PARIS), autour de 3 thèmes :

    * Etat des lieux des compétences au sein des pays de l’Union Européenne
    * Avancée de la science et des technologies en podologie
    * Evolution et acquisition de nouvelles compétences.

Lire le programme

 

Les Entreprises du Médicament sont présentes au 13ème Mondial des métiers à Lyon du 19 au 22 mars 2009

Les Entreprises du Médicament se mobilisent à nouveau cette année à Lyon, du jeudi 19 au dimanche 22 mars 2009, sur le 13ème Mondial des métiers pour valoriser auprès des jeunes les métiers et les filières de formation scientifiques.

La vie professionnelle au sein des Entreprises du Médicament présente de multiples facettes, mais toutes, de la recherche à la visite médicale sont au cœur des grands enjeux de santé de demain. Des entreprises, autour de leur organisation nationale, le Leem (Les Entreprises du Médicament), et régionale, l’Afipral (Association des Fabricants de l'Industrie Pharmaceutique de la région Rhône-Alpes et de Lyon) sont présentes sur le salon pour témoigner sur leur métier et parler des compétences recherchées, des passerelles, parcours professionnels et carrières dans l’industrie. Elles répondront notamment aux jeunes et aux personnes en recherche d’emploi. Par ailleurs, des universités, lycées et écoles seront à leurs côtés pour présenter les diplômes permettant d’accéder au secteur.

Lire le communiqué du LEEM 

 

LOI BACHELOT : PEUT-ON VIVRE AVEC ?

La prochaine convention du CNPS se tiendra le jeudi 9 avril, de 9h00 à 17h30, dans les salons de l’hôtel Holiday Inn, Paris République, (10 place de la République, Paris 11). Intitulée « Loi Bachelot : Peut-on vivre avec ? », elle portera sur les conséquences de la loi Bachelot pour les libéraux de santé, ce qu’elle va changer concrètement et ce qu’il faut modifier dans la loi lors de son examen au Sénat pour éviter le massacre de notre système de santé.

Inscription : cnps@cnps.fr 

Bulletin d’inscription  

Télécharger le programme 

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer (cnps@cnps.fr)

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Abonnez vos amis

Vous désabonner

 

 

 
Recherche