CNPS Express - 01 avril 2009

 

Sommaire

  • Modération des soins de ville sur les 12 derniers mois
  • Pas d’augmentation de la CSG ou la CRDS pour compenser les déficits
  • La diffusion de l’agenda de la ministre suspendu pour cause de menaces
  • La fronde des médecins hospitaliers contre le projet de loi Bachelot
  • Dix régions vont tester les ARS en 2009
  • Dépendance : la création du "cinquième risque" retardée
  • 210 millions d’€ de revalorisations pour les infirmières en avril : la FNI ne boude pas son plaisir
  • La CNSD confirme son engagement dans la prévention et s’engage dans la campagne M’T Dents 2009
  • Les branches de la CSMF en ébullition
  • Nomination de Christian Lajoux au Conseil d’Administration de l’INSERM
  • Loi Bachelot : peut-on vivre avec ? Attention dernières places !!!

 

Modération des soins de ville sur les 12 derniers mois

 

Les dépenses maladie du régime général de la Sécurité sociale ont augmenté de 3,5% sur les 12 derniers mois par rapport aux 12 mois précédents. Sur cette période, les soins de ville restent limités à une progression de 2,9%, et affichent une baisse de 2,6% sur les deux premiers mois de l'année 2009 par rapport à la même période de l'année 2008.

 

Ceci démontre bien, au moment où le ministre du budget annonce tous les mois une aggravation du déficit de la Sécu, que les soins de villes sont stables et que les raisons du déficit tiennent avant tout au financement qu’il serait urgent de réformer.

 

 

 

Pas d’augmentation de la CSG ou la CRDS pour compenser les déficits

 

Le ministre du budget a réaffirmé vendredi dans une interview, dans La Tribune, que le gouvernement n'avait pas l'intention d'augmenter la Contribution pour le remboursement de la dette sociale (CRDS) ou la contribution sociale généralisée (CSG) pour faire face au déficit de la Sécurité sociale en 2009.

 

Eric Woerth promet un arbitrage lors du prochain PLFSS cet automne. « On verra alors où en est cette dette et on arbitrera. Tout ce que je peux dire, c'est que l'intention du gouvernement n'est pas d'augmenter la CSG ou la CRDS. Nous ne l'avons pas fait l'an dernier. C'est une conviction". En clair, on s’achemine vers une maîtrise comptable plus dure que jamais !!!!

 

A la mi-mars que le déficit de la Sécurité sociale se situe à 18 milliards d’euros.

 

 

 

La diffusion de l’agenda de la ministre suspendu pour cause de menaces

  

Une dépêche de l’Agence France Presse révèle que le cabinet de la ministre de la Santé a décidé de suspendre la diffusion de l'agenda hebdomadaire de la ministre, "par mesure de sécurité".

 

Cette décision fait suite à une lettre de menaces contre la ministre, signée par "Action Armée Défense des Malades" et reçue le 19 mars par le bureau de l'AFP à Montpellier.

 

 

 

La fronde des médecins hospitaliers contre le projet de loi Bachelot

 

L'opposition au projet de loi Bachelot faisant du directeur le patron unique de l'hôpital se durcit avec l’entrée en scène des grands patrons des services de médecine hospitalière aux côtés des syndicats de médecins, infirmières ou aides-soignantes.

 

Ce durcissement pourrait aboutir à une grève "dure" et inédite des médecins faisant partie des instances dirigeantes de centaines d'hôpitaux.

 

 

 

Dix régions vont tester les ars en 2009

 

Une dizaine de régions pilotes vont expérimenter dans le courrant de 2009 le fonctionnement agences régionales de santé. La mise en place des ARS doit s'achever au 1er janvier 2010.

 

Pour expérimenter leurs compétences nouvelles, cinq thèmes qui seront déclinés en autant de "projets pilotes": les territoires de santé, la gestion du risque et le contrôle de gestion dans les établissements publics de santé, la formule des appels à projets dans le cadre de la future procédure d'autorisation des établissements médico-sociaux, le protocole préfet/directeur général d'ARS dans le cadre de la veille et la sécurité sanitaire et la contractualisation entre l'ARS et l'assurance maladie.

 

Les régions retenues seraient, selon l’APM, Rhône-Alpes, Midi-Pyrénées, Picardie, Franche-Comté et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (territoires de santé), Bretagne, Languedoc-Roussillon et Ile-de-France (régulation et contrôle de gestion dans les établissements publics de santé) et Pays-de-la-Loire, Centre et Bourgogne (appels à projets pour les établissements et services médico-sociaux).

 

Parallèlement, les services de l'Etat, Agences régionales de l'hospitalisation et organismes d'assurance maladie travailleront sur un plan d’action commun pour 2009 qui concernera, notamment la réorganisation de la permanence des soins hospitalière, la maîtrise de la liste des médicaments en sus, les plans de retour à l'équilibre des établissements de santé, le zonage infirmier et la gestion du risque dans les EHPAD.  

 

 

 

Dépendance : la création du "cinquième risque" retardée

 

Initialement prévue pour la mi-2008, puis reportée au début de l'année 2009, la réforme de l'aide aux personnes dépendantes destinée à créer une cinquième branche  « dépendance » pour la protection sociale, est à nouveau repoussée.

 

Le projet de loi en préparation ne devrait finalement pas être examiné par le Parlement avant l'automne. Certains redoutent déjà qu’il se révèle moins ambitieux qu’annoncé.

 

 

 

210 millions d’€ de revalorisations pour les infirmières en avril : la FNI ne boude pas son plaisir

 

La FNI avait porté et signé un avenant à la convention des infirmiers libéraux en septembre 2008 comportant une seconde vague de revalorisations, en même temps que la mise en œuvre des modalités d’une régulation de l’offre de soins infirmiers.

 

Ce texte publié au JO le 18 octobre 2008 prévoit la définition et la mise en œuvre d’un dispositif de régulation globale de l’offre de soins infirmiers portant de façon inédite tant sur l’offre de soins libérale que sur les SSIAD, avec notamment des dispositions incitatives pour l’installation des infirmiers libéraux ou leur maintien en zones très sous dotées, et, en contrepartie, une nouvelle vague importante de revalorisations tarifaires qui interviendra le 18 avril.

 

Ces revalorisations, dont une partie porte sur les déplacements, représentent une progression d’honoraires pour les infirmiers et une enveloppe de plus de 210 millions d’euros en année pleine. Voilà pourquoi la FNI, qui a porté cet accord, ne boude pas son plaisir.

 

Lire l’édito du président la FNI

 

 

 

La CNSD confirme son engagement dans la prévention et s’engage dans la campagne M’T Dents 2009

 

Forts du succès de l’opération M’T Dents, lancée en 2007, et qui a permis à 1,4 millions d’enfants âgés de 6, 9, 12, 15 et 18 ans, âges les plus exposés aux risques carieux, de bénéficier d’un examen de prévention dentaire gratuit, l’Assurance Maladie et les chirurgiens-dentistes en partenariat avec la CNSD, renforcent leur action à travers une nouvelle campagne de communication qui débutera le 3 avril 2009. Le thème choisi sera de contrer l’attitude trop répandue d’attendre d’avoir mal pour consulter, en prenant les devants avec ce slogan : « si t’aimes tes dents, tu prends les devants ».

 

Consulter le dossier de presse M’T Dents du 27 mars 2009:

 

 

 

Les branches de la CSMF en ébullition

 

Face au blocage de leurs honoraires, alors qu’il ont largement rempli leur part de contrat en matière de maîtrise médicalisée, les généralistes de la CSMF, l’UNOF, ont décidé de passer à l’action en appelant les médecins à ne plus recevoir les délégués de l’assurance maladie (DAM) et à boycotter les CAPI (contrats d’amélioration des pratiques individuelles) que veut leur imposer la Caisse.

 

De son côté la branche spécialistes l’UMESPE-CSMF, a décidé répondre à une des demandes exprimées par le chef de l’Etat en matière de proximité et d’accessibilité aux soins, et propose « La Maison des Spécialistes » (MDS). Ce nouveau maillon libéral de l’offre de soins de proximité, qui répare un oubli du projet de loi HPST, est ouvert à tous les spécialistes, en particulier les spécialités cliniques, et aux plateaux techniques légers.

 

Les MDS seront organisées autour des besoins de la population avec l’implication des élus locaux et conçues dans un esprit libéral sur la base d’un système de franchise.

Lire la consigne de l’UNOF-CSMF

Lire la présentation des MDS à la presse par l’UMESPE-CSMF

 

 

 

Nomination de Christian Lajoux au Conseil d’Administration de l’INSERM

 

 

La Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et la Ministre de la Santé et des Sports, ont nommé Christian Lajoux, membre du Conseil d’Administration de l'INSERM, en qualité de personnalité représentative du monde du travail.

 

Cette nomination confirme l’importance croissante que prennent les partenariats entre acteurs publics et privés de la recherche biomédicale au moment où tous se mobilisent pour faire avancer la Stratégie Nationale de Recherche et d’Innovation pour accroître la compétitivité internationale de la recherche française dans le domaine des sciences du vivant.

 

Lire le communiqué de presse du Leem.

 

 

 

Loi Bachelot : peut-on vivre avec ? Attention dernières places !!!

 

La prochaine convention du CNPS se tiendra le jeudi 9 avril, de 9h00 à 17h30, dans les salons de l’hôtel Holiday Inn, Paris République, (10 place de la République, Paris 11). Intitulée « Loi Bachelot : Peut-on vivre avec ? », elle portera sur les conséquences de la loi Bachelot pour les libéraux de santé, ce qu’elle va changer concrètement et ce qu’il faut modifier dans la loi lors de son examen au Sénat pour éviter le massacre de notre système de santé.

Inscription : cnps@cnps.fr

Lire le programme

Télécharger l'invitation

 

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer (cnps@cnps.fr)

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Abonnez vos amis

Vous désabonner

 

 
Recherche