CNPS Express - 21 juillet 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

 

  • Echec des négociations économiques pour les pharmaciens : la FSPF, l’UNPF et l’USPO appellent à la grève
  • Elaboration du PLFSS 2011 : la FFMKR vigilante, la CNSD et le SNB mécontents
    • Entente préalable en SSR : la FFMKR se réjouit d’être « entendue »
    • Actes d’orthodontie : la CNSD estime que l’UNCAM renie à nouveau ses engagements
    • Nomenclature des actes de biologie : le SDB écrit à la CNAMTS
  • L’UNOCAM propose d’économiser 3,5 milliards d’Euros en trois ans
  • Grippe A/H1N1 : la commission d’enquête parlementaire confirme le fiasco
  • Loi Bachelot : La CSMF dénonce l’accumulation des dommages collatéraux
  • Le SML salue une avancée tangible pour les MEP
  • Le Leem rappelle son engagement contre le sida
  • Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé
 

 

 

 

Echec des négociations économiques pour les pharmaciens : la FSPF, l’UNPF et l’USPO appellent à la grève

 

En dépit du constat, partagé par le Ministère de la Santé, de la précarisation économique des pharmacies d’officine, les pouvoirs publics n’ont formulé aucune proposition lors de la réunion du 1er juillet.

 

La Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF), l’Union Nationale des Pharmaciens de France (UNPF) et l’Union Syndicale des Pharmaciens d’Officine (USPO) ont donc confirmé le mot d’ordre de grève des gardes et des urgences lancé le 10 juillet, à l’issue de la tenue d’une nouvelle réunion hier avec le ministère.

 

Dans un communiqué commun, les trois syndicats ont convenu de « se concerter afin d'organiser d'autres actions si les revendications portant sur l'économie de l'officine n'étaient pas satisfaites rapidement. »

 

Estimant que les pouvoirs publics « doivent, de toute urgence, donner au réseau officinal les moyens de sa pérennité », la FSPF a aussi décidé d’aller plus loin : elle incite ses adhérents à limiter leur stock de génériques d’ici à début septembre et à s’approvisionner en feuilles de soins papier.

 

Pas de nouvelle rencontre prévue avec le ministère de la santé avant septembre.

 

Lire le communiqué commun de la FSPF, l’UNPF et l’USPO

Lire le communiqué de la FSPF

Lire le communiqué de l’UNPF

 

 

Elaboration du PLFSS 2011 : la FFMKR vigilante, la CNSD et le SNB mécontents

 

Dans le cadre de l’élaboration du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2011, l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM) a rendu publiques plusieurs propositions ayant trait à l’exercice des orthodontistes, des masseurs-kinésithérapeutes et des biologistes.

 

 

Entente préalable en SSR : la FFMKR se réjouit d’être « entendue »

 

En réaction à la publication de 21 propositions présentées par l’UNCAM sur les charges et produits pour l’année 2011, la Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) se réjouit de trouver l’une de ses préconisations, à savoir la mise sous entente préalable des admissions dans les centres de soins de suite et de réadaptation (SSR).

 

« Il ne reste plus qu’au gouvernement et aux parlementaires à transformer l’essai en inscrivant et en votant cette proposition dans la future loi de financement de la sécurité sociale 2011 », souligne la FFMKR dans son communiqué, en indiquant qu’elle reste « très vigilante » sur ce dossier.

 

Lire le communiqué 

 

 

Actes d’orthodontie : la CNSD estime que l’UNCAM renie à nouveau ses engagements

 

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) dénonce la proposition faite par l’UNCAM de plafonner les dépassements d’honoraires sur les actes d’orthodontie.

 

La CNSD s’irrite de constater que l’UNCAM « renie des engagements » pris en 2006, lors de la signature d’une convention « dans laquelle il est clairement exprimé que les honoraires des soins conservateurs et chirurgicaux sont imposés et opposables, alors que les honoraires de prothèse et d’orthodontie sont libres et fixés en fonction de la complexité du traitement, de sa durée, des techniques utilisées et des charges du cabinet. »

 

La CNSD souligne aussi que la proposition de l’UNCAM, qui est censée équilibrer les comptes de l’assurance maladie, n’aura en réalité « aucune conséquence sur l’optimisation des dépenses de santé. » Elle rappelle enfin que, malgré de nombreuses innovations techniques, le remboursement des soins d’orthodontie n’a pas évolué d’un centime depuis 22 ans.

 

Lire le communiqué

 

 

Nomenclature des actes de biologie : le SDB écrit à la CNAMTS

 

Suite au rapport "Charges et produits pour 2011" rédigé dans le cadre du PLFSS 2011 et qui, une fois de plus, met en cause la biologie, le Syndicat des biologistes (SDB) a très vivement réagi auprès du directeur de la CNAMTS, en lui adressant un courrier détaillant les arguments et les attentes du syndicat.

 

Le SDB y fait part de son « étonnement et du profond mécontentement » qu’a suscité le document publié par la CNAMTS. Sur la méthode, il déplore avoir eu connaissance de ce rapport par voie de presse. Sur le fond, « les propositions qui figurent dans ce document sont éculées et non informées », alors que le SDB a plusieurs fois manifesté sa volonté de « dialoguer » et de participer aux travaux menés sur la refonte des nomenclatures de biologie. Il relève enfin les efforts entrepris ces dernières années en matière de contrôle des dépenses de santé.

 

Le syndicat conclut son courrier en manifestant sa ferme opposition aux propositions émises dans ce document. Il déplore aussi « d’être à nouveau sollicité à un moment où la profession va devoir fournir des efforts financiers importants pour accompagner la réforme. »

 

Le SDB a demandé à être reçu par le directeur de la Cnamts dans « l'objectif de revenir à un dialogue constructif. »

 

Lire le courrier 

Lire le communiqué de presse

                       

 

L’UNOCAM propose d’économiser 3,5 milliards d’Euros en trois ans

 

L'Union nationale des organismes d'assurance maladie complémentaire (UNOCAM) suggère une « série de propositions pour améliorer l'efficience des dépenses de santé et renforcer le rôle des organismes complémentaires » qui devraient permettre  de générer environ 3,5 milliards d'euros en trois ans pour l'assurance maladie.

 

Parmi les mesures proposées :

  • une évolution « significative » des dépenses de biologie médicale, « au-delà des adaptations tarifaires », avec une forfaitisation des dépenses d'analyses pour certaines pathologies chroniques,
  • le déremboursement de certains actes ou produits dont l'efficacité médicale n'a pas été démontrée, notamment des cures thermales,
  • la reprise des négociations sur le secteur optionnel  et la mise en place d’observatoires régionaux des dépassements d'honoraires,
  • un "renforcement de la coopération entre les complémentaires et l'assurance maladie" pour le dossier des ALD.

 

 

Grippe A/H1N1 : la commission d’enquête parlementaire confirme le fiasco.

 

La commission d’enquête parlementaire à l’Assemblée nationale sur la campagne de vaccination contre la grippe A/H1N1, critique durement le plan mis en place par le ministère de la santé et parle « d’un échec de santé publique ». Les parlementaires dénoncent l’application « trop rigide » du dispositif alors qu’il aurait été nécessaire de l’adapter en permanence. Autre élément à charge pour la ministre de la santé, son refus d’impliquer les médecins libéraux dont le lien avec les patients a été jugé « précieux ».

 

Lire le rapport de la commission d’enquête

 

 

Loi Bachelot : La CSMF dénonce l’accumulation des dommages collatéraux

 

La CSMF, seul syndicat à disposer d’un service juridique digne de ce nom, avait détecté, dès l’année dernière, certains dommages collatéraux de la loi Bachelot et les avait alors signalés à l’UNCAM et au ministère de la santé. En effet, l’ordonnance de mise en œuvre des « fameuses » Agences régionales de santé (ARS) a supprimé les contrats de bonne pratique qui permettaient, jusqu’ici, à certains médecins d’être honorés. Cinq secteurs sont concernés : les gardes et astreintes en établissement, la médecine thermale, la médecine en station de sports d’hiver, les médecins en zones franches urbaines et en zones rurales sensibles !

 

Et comme les caisses, pas plus que le gouvernement n’ont fait quoi que ce soit, les confrères concernés par ces contrats ne peuvent plus être honorés en l’absence de base légale… du joli boulot !

 

La CSMF, est intervenue, à nouveau, auprès du ministère de la santé pour trouver une solution en urgence. Un début de réponse, malheureusement, sans base légale véritable, vient d’être apporté par la ministre sur la PDS en établissement, mais on attend toujours pour les autres… En espérant une solution durable annoncée pour 2011 ! Encore des promesses….

 

Lire la lettre de la ministre de la santé

 

 

Le SML salue une avancée tangible pour les MEP

 

A l’issue de sa rencontre avec le Directeur de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie, au sujet de la place des Médecins à Expertises Particulières (MEP), le Syndicat des médecins libéraux (SML) se félicite d’avoir obtenu l’ouverture d’une vraie concertation avec « la mise en place d’un groupe de travail et de réflexion préliminaire à la convention sur la place des MEP dans le parcours de soins et, ultérieurement, au sein de la convention elle-même ».

 

Le SML souligne que « cette avancée » permet, « pour la première fois, le rôle des Médecins à Expertises Particulières abordé et identifié dans la perspective de la future convention ».

 

Lire le communiqué du SML

 

 

Le Leem rappelle son engagement contre le sida

 

A l’occasion de la 18e Conférence internationale sur le sida, qui s’est tenue dimanche à Vienne (Autriche), les Entreprises du médicament (Leem) font le point sur leur engagement contre cette maladie.

 

Aujourd’hui, 33 millions de personnes vivent avec le VIH/sida dans le monde – dont 85 000 en France, où l’épidémie est toujours active, rappelle le Leem – et 2 millions en meurent chaque année. On dénombre près de 90 médicaments « sûrs et efficaces » disponibles dans le monde, dont 25 antirétroviraux.

 

Le Leem souligne l’importance des avancées sur la connaissance du VIH et son engagement dans la recherche clinique. Plus d’une centaine d’essais cliniques sont en cours dans le monde, dont 60 pour tester 30 candidats vaccins. Grâce aux trithérapies, l’espérance de vie des patients infectés a augmenté de 13 ans, avec une baisse de la mortalité de près de 40%.

 

Toutefois, si la plupart des malades ont accès à des traitements dans les pays industrialisés, seul un sur trois en bénéficie dans les pays du Sud. Le Leem estime qu’il faudrait 27 milliards d’euros, soit quatre fois plus qu’aujourd’hui, pour parvenir à un accès universel aux traitements.

 

Lire le communiqué 

 

 

Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé

 

Matinale du CNPS le 9 septembre à 8H30 sur la place des libéraux de santé dans les EHPAD

Le CNPS organise une Matinale le jeudi 9 septembre à 8h30, à la Maison des pharmaciens, 13 rue Ballu 75009 PARIS autour de Jean-Alain MARGARIT Président du Syndicat National des Etablissements et Résidences pour Personnes Agées (SYNERPA) sur La place des libéraux de santé dans les Etablissements d’hébergement pour personnes âgées (EHPAD)

Renseignements et inscriptions au secrétariat du CNPS cnps@cnps.fr

 

La CSND organise sa troisième université d’été du 17 au 19 septembre au cap Estérel sur le thème : "Partenaire ou contre-pouvoir...quel syndicalisme demain ?"

Renseignements et inscription 

 

La CSMF organisera sa XVIème université d’été à Cannes les 24, 25 et 26 septembre prochain à l’attention de ses cadres syndicaux.

http://www.csmf.org

 

La Fédération Nationale des Podologues (FNP) organise deux journées d’installation à destination des podologues, le 17 septembre à Rennes et le 15 octobre à Lyon : http://www.fnp-online.org/

 

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), organise le prochain Congrès National des Pharmaciens à Marseille, les 23 et 24 octobre prochains.

  

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer  cnps@cnps.fr

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Abonnez vos amis

Vous désabonner

 

bandeau_macsf

 

 
Recherche