CNPS Express - 29 septembre 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

  • PLFSS 2011 : un nouveau plan d’économies pour 2,5 milliards d’€
  • Pharmacie : les syndicats mobilisés
    • L’UNPF et l’Uspo préparent des actions symboliques pour manifester
    • S’estimant entendue par le gouvernement, la FSPF suspend sa grève des gardes
  • La FNO reçue à l’Elysée
  • Réforme des retraites : la FNO dénonce la « double peine » infligée aux orthophonistes
  • Honoraires : la CNSD fait front contre une revue de consommateurs
  • Université d’été : la CSMF menace de ne pas signer de nouvelle convention médicale
  • Elections aux URPS : le SML dénonce la mauvaise organisation
  • Le SNAO s’oppose à la délégation de tâches envisagée par les ophtalmologistes
  • Référentiels : la FFMKR maintient son refus de négocier avec l’UNCAM
  • Le diplôme d’infirmier obtient le grade de licence au J.O.
  • Les Entreprises du Médicament organisent leur 5e édition des Semaines de Dialogue
  • Vaccination antigrippale : le ministère fait son mea-culpa
  • Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé

 

PLFSS 2011 : un nouveau plan d’économies pour 2,5 milliards d’€

L'essentiel des mesures d'économies relatives aux dépenses d'assurance maladie évoquées depuis la mi-septembre a été confirmé hier lors de la réunion de la Commission des Comptes de la sécurité sociale.

Le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 comportera un plan d’économies de 2,5 milliards d’euros. Les soins de villes font les frais de ce plan alors que leurs dépenses respectent pour la 2è année consécutive les objectifs votés par le Parlement.

La seule qui n’a pas été confirmée concerne la hausse de 30 à 30,5% du ticket modérateur sur les actes médicaux et paramédicaux, un temps envisagée par le gouvernement et dont le rendement était estimé à 200 millions d'euros.

Pharmacie : les syndicats mobilisés

Les difficultés financières des pharmaciens suscitent une inquiétude croissante au sein de la profession : les syndicats professionnels estiment qu'une à deux officines ferment chaque semaine. Reçus par le ministère de la santé, ils restent mobilisés.

L’UNPF et l’Uspo préparent des actions symboliques pour manifester

Suite à cette réunion, l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) appelle à une « journée morte » le 28 septembre : les croix vertes seront éteintes et le personnel est invité à porter des blouses noires, afin d'attirer l'attention des patients sur la « mort programmée des officines de proximité. 

De son côté, l'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (Uspo) organisera, pour la première fois depuis sa création, une action coup de poing, le 11 octobre à Paris.

S’estimant entendue par le gouvernement, la FSPF suspend sa grève des gardes

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) se félicite de l’accueil réservé à ses propositions lors de la réunion au ministère, et confirme la suspension de sa grève des gardes et des astreintes, lancée en juillet.

Les pouvoirs publics ont réservé « un accueil attentif » aux propositions « qui rassemblent deux organisations syndicales sur trois », déclare la FSPF. Le syndicat se sent conforté dans sa « démarche réaliste de défense du réseau officinal » par l’annonce du volet Médicament du plan de redressement des comptes de l’assurance maladie

La FNO reçue à l’Elysée

Une délégation de la Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) a été reçue par un conseiller du Président de la République à l’Elysée. La FNO a livré à la Présidence les 12 300 lettres de soutien signées par les patients de toute la France qui s’inquiètent du sort réservé aux orthophonistes.

La FNO a rappelé la baisse de revenus subie par les orthophonistes en raison du gel de leurs honoraires depuis 2003 et du blocage de leur convention. Les orthophonistes ont aussi dénoncé les nombreux problèmes rencontrés par leur profession et parmi eux : la démographie, les référentiels pour les actes en série, les conséquences de la loi HPST sur l’exercice professionnel, le blocage du processus d’intégration des études d’orthophonie dans le système LMD au niveau Master,….

Les orthophonistes, qui ont rempli la totalité de leurs engagements conventionnels au prix de nombreux efforts, attendent une réponse de la part du chef de l’Etat à leurs revendications.

Lire le communiqué de la FNO

Réforme des retraites : la FNO dénonce la « double peine » infligée aux orthophonistes

La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) dénonce la « double peine » infligée aux orthophonistes et à l’ensemble des paramédicaux qui se voient « détroussés » par la réforme de la retraite qui suit celle de l’ASV. En effet, en 2008 les cotisations de l’ASV on été augmentées et les pensions diminuées. En 2010, les droits à la retraite sont retardés à 67 ans.

La FNO en appelle aux parlementaires pour qu’ils rétablissent l’équité et leur permettent de pouvoir bénéficier, sans pénalités, de leurs droits acquis au titre de l’ASV dès 65 ans.

Lire le communiqué de la FNO

Honoraires : la CNSD fait front contre une revue de consommateurs

Alors que le désengagement de l’Etat dans la prise en charge des soins dentaires a été vérifié par la Cour des Comptes, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) s’indigne qu’une revue de consommateurs rende les chirurgiens-dentistes seuls responsables des montants restant à la charge des patients, en mettant en cause les honoraires libres pratiqués.

« Si ces honoraires sont en hausse, c’est parce que les coûts et les techniques augmentent aussi, alors que la part prise en charge par l’assurance maladie obligatoire diminue, et que les tarifs de soins sont bloqués depuis des années », réplique la CNSD. S’il y a des dérives, elles ne sont donc pas du fait des professionnels « mais bien des gouvernants».

La CNSD s’irrite également d’avoir été citée « de façon tronquée » par cette revue et rappelle qu’elle juge le texte de loi obligeant les chirurgiens-dentistes à faire figurer sur les devis les prix d’achats des prothèses « injustifié et inapplicable».

Lire le communiqué 

 

Université d’été : la CSMF menace de ne pas signer de nouvelle convention médicale

A quelques jours d’élections qui vont rebattre les cartes du paysage syndical des professions libérales de santé, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a mobilisé ses cadres au cours de son université d’été, à Cannes.

Lors de ce rendez-vous, la CSMF a menacé de ne pas signer de nouvelle convention médicale « si la loi Bachelot n’est pas nettoyée et si la convention de 2005 n’est pas soldée. » De plus, contrairement à son habitude, la CSMF n’a pas invité la ministre de la santé, « un signal fort » pour manifester son opposition à cette loi dont de nombreux aspects sont jugés contraires aux intérêts de la médecine libérale.

En revanche, le secrétaire général de l'UMP, plus populaire auprès de la profession, est venu en ambassadeur de la majorité, pour défendre les positions gouvernementales et parler de l’avenir de la médecine libérale.

La CSMF déclare attendre de voir les grandes lignes du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), qui seront dévoilées cette semaine, pour évaluer les intentions du gouvernement concernant la médecine libérale.

Lire le compte-rendu de l’université d’été de la CSMF

 

Elections aux URPS : le SML dénonce la mauvaise organisation

Le SML se dit « consterné par le cafouillage » qu’il constate sur l’organisation du scrutin pour les URPS. De nombreuses erreurs concernant le matériel électoral révèlent « l’amateurisme qui a prévalu depuis la décision de confier aux ARS l’organisation du processus électoral ».

Pour le syndicat, cette « légèreté » peut causer un grave préjudice dans le fonctionnement démocratique.

Lire le communiqué du SML

 

Le SNAO s’oppose à la délégation de tâches envisagée par les ophtalmologistes

Le Syndicat national autonome des orthoptistes (Snao) fait savoir qu’il s’oppose fermement à la délégation de tâches médicales et paramédicales vers les secrétaires des cabinets d’ophtalmologie.

Le SNAO « reste toutefois fortement attaché aux coopérations interprofessionnelles et aux délégations de tâches avec les ophtalmologistes et souhaite obtenir une nomenclature appropriée, ainsi qu’une ré-indexation des honoraires et de la grille salariale des personnels des cabinets médicaux », souligne-t-il.

Lire le communiqué 


Référentiels : la FFMKR maintient son refus de négocier avec l’UNCAM

La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) constate qu’elle est la seule organisation à avoir respecté le refus de siéger à l’Uncam, dans les groupes de travail élaborant les futurs référentiels.

La FFMKR avait quitté les discussions engagées avec l’Uncam car l’observatoire conventionnel du suivi des référentiels n’a pas été mis en place, l’outil de demande d’accord préalable (DAP) imposé par la loi est inexistant et les logiciels métiers, pas encore adaptés.

La FFMKR ne comprend donc pas pourquoi les trois nouveaux référentiels élaborés avec l’Uncam, dont la mise en place «précipitée» se traduit sur le terrain par « une hétérogénéité flagrante » : interruption de la continuité des soins du fait d’une réponse tardive, approche exclusivement comptable de certaines caisses départementales…

Lire le communiqué

 

Le diplôme d’infirmier obtient le grade de licence au J.O.

Un décret paru au J.O. du 26 septembre 2010 confère le grade de licence aux titulaires du diplôme d'Etat d'infirmier, pour les étudiants ayant accompli leurs études à compter de la rentrée de septembre 2009, conformément à la réforme LMD.

Il prévoit également la signature de conventions entre les Instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) et les universités.

Lire le décret

 

Les Entreprises du Médicament organisent leur 5e édition des Semaines de Dialogue

Les prochaines « Semaines de Dialogue », organisées sur plusieurs mois par Les Entreprises du Médicament (Leem), seront lancées le 11 octobre, sur le thème : « Notre santé demain : quels progrès ? »

A cette occasion, le Leem invite tous les acteurs de la santé : soignants, chercheurs, industriels, patients, pouvoirs publics, à réfléchir autour de notions comme les neurosciences ou la thérapie génique, encore abstraites, mais qui suscitent de nombreuses interrogations et autant de « défis » à relever, souligne le Leem.

Lire le communiqué

 

Vaccination antigrippale : le ministère fait son mea-culpa
A l’occasion du lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, le Directeur général de la santé (DGS) a déclaré avoir tiré « une leçon importante de la gestion de la grippe A/H1N1 », à savoir « la nécessité d’associer les professionnels de santé » à la politique vaccinale du pays. On attend de voir…

 

  Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé

Le Centre national des professions libérales de santé (CNPS) organisera sa 3e Journée de rentrée des libéraux de santé le vendredi 8 octobre à l’hôtel Crowne Plaza, place de la République à Paris.Programme et inscription 

La Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) organise, dans le cadre de sa série de Journées d’Information 2010, une journée consacrée aux enjeux des réformes sociales le jeudi 30 septembre à Paris. Elle aura pour thème « les enjeux des réformes sociales : LMD – DPC – OPCA – Alternance. »Programme et inscription 
Dans le cadre de ses 5e Semaines de Dialogue, à partir du 9 octobre, le Leem a dévoilé les dates des premières soirées-débat, qui seront animées par le cardiologue Alain Ducardonnet et Laurent Cabrol : à Angers le 11 octobre, à Bordeaux le 12 octobre, à Toulon le 14 octobre et à Lille le 23 novembre. Renseignements et inscription 
La Fédération Nationale des Podologues (FNP) propose une journée d’aide à l’installation, à destination des podologues, le 15 octobre à Lyon. Elle organisera également ses 35e Entretiens de Podologie, les 22 et 23 octobre 2010, à la Cité des Sciences de Paris, sur le thème des affections professionnelles. Renseignements et inscription 
La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) organisera ses 14e Assises les samedi 23 et dimanche 24 octobre 2010 au Nouveau Siècle (Lille). Le thème : le « nouveau siècle » de la kinésithérapie. Renseignements et inscription 
Dans le cadre des 2èmes  Assises nationales de la femme médecin libéral, le Syndicat des médecins libéraux (SML) organise un atelier de réflexion intitulé "Entreprise libérale: guide pratique", le vendredi 3 décembre à Paris.Renseignements et Inscription 

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer  cnps@cnps.fr

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Abonnez vos amis

Vous désabonner

 

bandeau_macsf

 

 
Recherche