CNPS Express - 13 octobre 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

  • Une journée de rentrée offensive pour le CNPS
    • Quelles modalités d’action pour les CRPS en région ?
    • URPS : comment ça marche ?
    • PLFSS 2011 : l’assurance-maladie, un financeur parmi d’autres
    • Le CNPS présente 55 mesures pour sauver l’exercice libéral en santé
  • Les pharmaciens d’officine ont manifesté à l’appel de l ‘USPO
  • La FNO dénonce le mépris de la ministre de la santé pour les orthophonistes
  • La FFMKR lance « SOS Référentiels »
  • Le SML boude la ministre
  • PLFSS 2011 : la CSMF dénonce le retour des lettres clés flottantes
  • Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé

 

Une journée de rentrée offensive pour le CNPS

Vendredi 8 octobre, le CNPS a rassemblé les cadres syndicaux des organisations membres ainsi que des CDPS (Centre Départemental des Professions de Santé) et des CRPS (Centre Régional des Professions de Santé).

Trois tables rondes ont permis de balayer l’actualité de la rentrée : la mise en place des CRPS, les URPS et le PLFSS 2011.

 

Quelles modalités d’action pour les CRPS en région ?

Les CRPS ont été mis en place dans la quasi-totalité des régions et sont en cours de constitution en Aquitaine, Bretagne, Corse, Guadeloupe, Limousin et Martinique. Les organisations syndicales membres du CNPS sont appelées à participer à la constitution de ces CRPS. Ils incarnent et déploient la dynamique du CNPS en région pour être les interlocuteurs incontournables des ARS.

Lire la synthèse de la table ronde sur les CRPS

 

URPS : comment ça marche ?

La table ronde consacrée aux URPS a permis de faire le point sur l’organisation on ne peut plus chaotique des élections des médecins libéraux. Les autres professions concernées par l’élection de leurs représentants, le 16 décembre, se préparent à cette échéance (masseurs kinésithérapeutes, infirmiers, chirurgiens dentistes et pharmaciens).

L’organisation de la désignation des membres des URPS pour les professions qui échappent au processus électoral n’a, pour l’instant, fait l’objet d’aucune directive ou consigne de la part du ministère de la santé.

Lire la synthèse de la table ronde sur les URPS

 

PLFSS 2011 : l’assurance-maladie, un financeur parmi d’autres

Avec un déficit de 14 milliards d’euros sur la seule branche maladie et un plan d’économies de 1,3 milliards d’euros sur les soins de ville, le projet de loi de financement de la sécurité sociale 2011 (PLFSS) est loin de faire l’unanimité. Il signe un nouveau recul de la prise en charge de l’assurance-maladie qui n’atteint aujourd’hui que 50% (hors ALD). De ce fait, l’assurance-maladie devient progressivement un financeur des soins parmi les autres.

Une remise à plat est nécessaire avec l’ensemble des acteurs, pourquoi pas à l’occasion d’un grenelle de la santé ?

Lire la synthèse de la table ronde sur le PLFSS

 

Le CNPS présente 55 mesures pour sauver l’exercice libéral en santé

A l’occasion de la journée de rentrée, le CNPS a dévoilé le résultat des travaux de la commission sur l’avenir du système de santé. Cette commission qui a travaillé en lien avec des représentants de la HAS, du Haut conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie, de l’assurance-maladie mais aussi avec des politiques, un économiste de la santé et les patients, a formalisé un ensemble de 55 propositions pour sauver l’exercice libéral en santé. Ces 55 mesures sont regroupées sous six chapitres :

1-     redonner un élan à l’exercice libéral,

2-     valoriser la qualité par la confiance et construire une maîtrise des dépenses respectueuse des besoins et des professionnels,

3-     affirmer une rémunération réaliste,

4-     replacer le contrat conventionnel au cœur du système de santé,

5-     favoriser la coopération interprofessionnelle et le regroupement d’initiatives libérales,

6-     construire une offre de soins cohérente autour des besoins des patients.

Lire les 55 propositions du CNPS

Lire la note de presse

 

Les pharmaciens d’officine ont manifesté à l’appel de l’USPO

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) a organisé un rassemblement de quelque 250 pharmaciens lundi devant le siège de l’assurance-maladie.

À travers cette action, l’USPO, qui a été reçue par le directeur général de l’UNCAM, entend attirer l’attention sur les problèmes économiques rencontrés par les officines avec notamment la mise en œuvre des grands conditionnements.

L’USPO a rappelé combien la situation des officines est critique : « les patients doivent savoir que deux pharmacies ferment chaque semaine, attention que ce ne soit pas la leur ».

Lire le communiqué de l’USPO 

 

La FNO dénonce le mépris de la ministre de la santé pour les orthophonistes

La ministre de la santé a préféré recevoir un syndicat de médecins plutôt que de recevoir celui des orthophonistes, s’indigne la Fédération nationale des orthophonistes (FNO). Le syndicat, qui sera finalement reçu par un membre du cabinet, dénonce la hiérarchisation de la considération portée par la ministre aux organisations syndicales et aux professions de santé.

Les orthophonistes manifestent leur impatience depuis des mois et attendent à présent des réponses claires avec des engagements précis de la part de la ministre de la santé, car, rappellent-ils, leurs revendications ne peuvent plus attendre.

Lire le communiqué de la FNO

 

La FFMKR lance « SOS Référentiels »

La Fédération française des masseurs kinésithérapeutes (FFMKR) qui s’était opposée aux référentiels et avait, notamment, lancé une vaste pétition auprès de la profession, revient sur ce dossier. Les cinq premiers référentiels sont applicables depuis le 28 mai, cependant face aux nombreuses difficultés relevées sur le terrain dans leur application, la FFMKR souhaite agir. Le syndicat a mis en place « SOS Référentiels ».

Ce dispositif destiné à recenser toutes les remarques et les difficultés des masseurs kinésithérapeutes concernant les référentiels, permettra à la FFMKR d’interpeller l’UNCAM.

Lire le communiqué de la FFMKR

 

Le SML boude la ministre

Le syndicat des médecins libéraux (SML) fait savoir qu’il a repoussé à plus tard l’invitation de la ministre de la santé à une prochaine rencontre prévue le 13 octobre.

Le SML, qui observe que la préséance a été accordée aux syndicats minoritaires, lesquels ont été reçus en priorité par la ministre, refuse que le message de victoire des opposants à la politique du gouvernement soit brouillé.

Le SML rappelle la nécessité de revoir la loi Bachelot rejetée massivement par les médecins libéraux.

Lire le communiqué du SML

 

PLFSS 2011 : la CSMF dénonce le retour des lettres clés flottantes

La CSMF dénonce le retour des lettres clés flottantes inscrites dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2011. Le gouvernement qui avait déjà fait une tentative soldée par un échec en 2009, récidive en renouant avec une des mesures phares du plan Juppé de 1995. Le gouvernement introduit une révision tous les 5 ans de la hiérarchisation des actes.

Cette mesure, dénonce la CSMF, témoigne de la volonté du gouvernement de passer outre les partenaires conventionnels pour fixer directement les tarifs médicaux.

La CSMF, qui refuse que la valeur des actes soit la variable d’ajustement du financement de la sécurité sociale, alors que le déficit n’a pas pour origine les dépenses de soins de ville qui sont durablement maîtrisés, vient de déposer un amendement destiné à supprimer cette disposition de la loi de financement de sécurité sociale pour 2011.

Lire le communiqué de la CSMF

Lire l’amendement déposé par la CSMF

 

Cooptation de trois nouveaux membres au conseil d’administration et nominations à la vice-présidence du LEEM

Le conseil d’administration du LEEM (les Entreprises du médicament) a procédé mardi à la cooptation de trois nouveaux administrateurs et à la nomination de trois vice-présidents.

Sont cooptés au conseil d’administration :

-          Françoise BARTOLI, présidente d’ASTRAZENECA France,

-          Cécile REY-COQUAIS, directeur des affaires publiques et présidente de PFIZER INTERNATIONAL OPERATION,

-          Jean-Paul KRESS, président de GILEAD France.

Sont nommés à la vice-présidence du conseil d’administration du LEEM :

-          Emmanuelle QUILÈS, présidente de PFIZER France,

-          Patrick ZAGAMÉ, président de NOVARTIS PHARMA SAS,

-          Patrick ERRARD, directeur général d’ASTALLAS PHARMA,

Enfin, Hervé GISSEROT, président de GLAXOSMITHKLINE France, fait sont entrée au Bureau.

Lire le communiqué du LEEM

 

Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé

-          - La Fédération Nationale des Podologues (FNP) propose une journée d’aide à l’installation, à destination des podologues, le 15 octobre à Lyon. Elle organisera également ses 35e Entretiens de Podologie, les 22 et 23 octobre 2010, à la Cité des Sciences de Paris, sur le thème des affections professionnelles. Renseignements et inscription

-          La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) organisera ses 14e Assises les samedi 23 et dimanche 24 octobre 2010 au Nouveau Siècle (Lille). Le thème : le « nouveau siècle » de la kinésithérapie.
Renseignements et inscription

-          La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) poursuit son tour de France : elle organise ses Journées de l’installation à Nancy le 5 novembre, à Toulouse-Labège le 19 novembre et à Caen le 3 décembre
Télécharger le bulletin d’inscription : NancyToulouseCaen

-          La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) organise un colloque intitulé « Réflexion et perspectives éthiques en orthophonie » le 19 novembre à l’auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris.
Programme et inscription 

-          La Fédération nationale des podologues (FNP) organise un séminaire sur le thème du lobbying territorial dans le cadre de la mise en place des ARS, le 26 novembre à Paris.

-          Dans le cadre des 2èmes  Assises nationales de la femme médecin libéral, le Syndicat des médecins libéraux (SML) organise un atelier de réflexion intitulé "Entreprise libérale: guide pratique", le vendredi 3 décembre à Paris. Renseignements et Inscription

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer  cnps@cnps.fr

 

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Abonnez vos amis

Vous désabonner

 

bandeau_macsf

 

 
Recherche