CNPS Express - 08 décembre 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire

  • La CNSD a fêté ses 75 ans
  •  Le plan du Chef de l’Etat pour la médecine de proximité
    •  La CSMF appelle à des actes rapides
    • Le SML y voit de bonnes intentions, mais...
  • La FNO écrit à TF1
  • URPS : les médecins bretons revoteront
  • Le LEEM mobilisé contre le sida
  • Médicaments : la CNAMTS contre la baisse des remboursements
  • Le calendrier des libéraux de santé

La CNSD a fêté ses 75 ans

  75_cnsd

 

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) vient de fêter ses 75 ans. L’histoire de ce syndicat, fondé en 1935, se confond avec celle de la profession.

La CNSD avait notamment milité pour la création du doctorat de 3ème cycle en odontologique qui consacre la dimension universitaire de la profession en 1966.

Lire le discours du président de la CNSD 

Le plan du chef de l’Etat pour la médecine de proximité

À l’occasion d’un déplacement dans le Calvados, le Chef de l’État a annoncé un ensemble de mesures destinées à réformer la médecine de proximité, s’inspirant des grandes lignes du rapport Hubert.

La CSMF appelle à des actes rapides

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) constate que certaines pistes avancées par le chef de l’État vont dans le bon sens, mais déplore l’absence de mesures en direction des spécialités et en particulier des spécialités cliniques. La CSMF se félicite de l’engagement du Chef de l’État de mettre en place une rémunération à trois étages, laquelle fait partie des propositions du syndicat.

Le passage du C à 23€, attendu depuis 2007, et la possibilité de coter CS pour certains médecins généralistes, ne doivent pas être considérés comme une fin en soi, car ce dispositif de cotation exclut 50% des praticiens. Aussi, la CSMF a rappelé la nécessité d’aller vers une cotation unique commune à tous les médecins, quelles que soient leurs spécialités.

Lire le communiqué de la CSMF

Le SML y voit de bonnes intentions, mais...

Le Syndicat des médecins libéraux (SML), de son côté, estime que la rémunération par étages annoncée par le président de la République correspond à son projet de consultation à haute valeur ajoutée. En revanche, le syndicat constate que la médecine libérale n’est abordée que sous le seul angle de la médecine générale. Le SML déplore les silences présidentiels sur les spécialités cliniques et les plateaux techniques lourds.

Le SML regrette le temps perdu depuis un an et se veut sceptique quant à la traduction qui sera faite de ces intentions officielles par les services administratifs et les différentes institutions concernées.

Lire le communiqué du SML 
 

La FNO écrit à TF1

La Fédération nationale des orthophonistes (FNO) a réagi à un reportage sur les « carences du système scolaire dans la prise en charge des troubles spécifiques du langage écrit », diffusé fin novembre dans le cadre du journal de 20h de TF1. Ce reportage a mis l’accent sur le coût pour les parents d’une prise en charge de ces troubles par le biais d’associations.

La FNO rappelle qu’il s’agit là de pathologies et regrette qu’à aucun moment la possibilité de démarche de soins d’orthophonie, dans le cadre de l’assurance maladie, n’ait été abordée.

Lire la lettre de la FNO à TF1

 

URPS : les médecins bretons revoteront

Les médecins bretons devront voter une seconde fois pour élire leurs représentants à l’URPS des médecins libéraux.

Le Tribunal d’instance de Rennes vient en effet d’annuler le scrutin de septembre durant lequel près de 600 bulletins postés certes dans les délais, mais parvenus tardivement, n’avaient pas pu être dépouillés.

 

Le LEEM mobilisé contre le sida

Les entreprises du médicament (LEEM) rappellent leur mobilisation depuis maintenant 30 ans contre le sida pour développer des traitements sûrs et efficaces. Aujourd’hui, souligne le LEEM, les médecins peuvent disposer de nombreux médicaments antirétroviraux se répartissant en fonction de leur mode d’action.

Lire le communiqué du LEEM

 

Médicaments : la CNAMTS et la Mutualité Française contre la baisse des remboursements

La Commission règlementation du conseil de la Caisse nationale de l'Assurance Maladie (CNAMTS) s’est prononcée contre le projet de décret destiné à permettre d'abaisser le taux de remboursement des médicaments à vignettes bleues, actuellement de 35%.

Le gouvernement avait annoncé en septembre sa volonté de baisser le taux de remboursement par l'Assurance maladie des médicaments « à service médical modéré » (SMR) de 35 à 30% ainsi que des médicaments homéopathiques et d'autres produits de santé.

La CNAMTS dénonce « une approche visant à générer des économies à court terme en augmentant (...) le reste à charge des patients, souvent les plus fragiles, et en transférant la charge de financement sur les organismes de protection complémentaire ».

De son côté, la Mutualité Française condamne «une politique du médicament et des dispositifs médicaux incompréhensible pour les usagers, pénalisant les concitoyens et créant des inégalités d'accès aux soins de plus en plus fortes» et rappelle «ces mesures purement financières ne règlent en rien les dysfonctionnements et la dérégulation de notre système de santé».

 

Calendrier : les rendez-vous des libéraux de santé

Le CNPS recevra Jacques REIGNAULT, président du Conseil Européen des Professions Libérales (CEPLIS) jeudi 6 janvier de 8 heures 30 à 10 heures pour une Matinale sur « La santé et les institutions européennes ».

Télécharger le carton d’invitation
S’inscrire

La Fédération nationale des orthophonistes et l’UNADREO organisent les 10e Rencontres d’orthophonie les 9 et 10 décembre 2010 à la Faculté de chirurgie dentaire, 1 rue Maurice Arnoux à Montrouge. Ces rencontres porteront sur les données actuelles et perspectives en orthophonie dans le cadre du langage oral.

La prochaine journée de l'Organisation nationale des syndicats de sages-femmes (ONSSF) aura lieu le 1er avril 2011 à Paris

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer  cnps@cnps.fr

 

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

 

Abonnez vos amis
Vous désabonner

 

 

bandeau_macsf


  

 

 

 
Recherche