CNPS Express - 03 mars 2011

 

 

 

 

 

 

 

 

Sommaire :

  • ONDAM : objectif tenu en 2010 !
  • Disparité tarifaire régionale : la CNSD réplique
  • La CSMF menace d’une action nationale
  • Le SML demande un plan Marshall de réinstallation libérale
  • La FNO interpelle le Président de la République
  • La FFMKR lance SOS EHPAD
  • L’Union refuse les référentiels
  • La FSPF lance un questionnaire sur l’économie de l’officine
  • Diplôme de réparateur : l’UNPF dit oui au BTS
  • La Fédération Nationale des Podologues veut garantir l'obtention du grade de Licence pour tous les nouveaux professionnels
  • Le calendrier des libéraux de santé

 

ONDAM : objectif tenu en 2010 !

L’objectif national des dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) a été strictement respecté en 2010. Le bilan définitif des dépenses remboursées d’assurance-maladie montre que la progression de 3% votée par le Parlement dans le cadre de la loi de financement de la sécurité sociale a été  parfaitement respectée. Mauvais élèves cependant, les hôpitaux publics ont dépassé leurs objectifs de 400 millions d’€.

Le CNPS considère que ces bons résultats sont imputables aux efforts et à la très grande responsabilité des libéraux de santé. Ces efforts doivent être reconnus et encouragés dans le cadre conventionnel au moment où plusieurs professions doivent négocier leur nouvelle convention.

 

Disparité tarifaire régionale : la CNSD réplique

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) a répliqué à l’enquête publiée sur le site « mutuelles.com » et fait une mise au point sur ce sujet dans les médias, notamment sur RMC, rappelant que les disparités de tarifs entre les régions passent sous silence les disparités existantes entre les cabinets en zone rurale et ceux situés en centre urbain, entre les charges de loyer et de personnel, la nature de l’acte et la difficulté du traitement.

La CNSD rappelle qu’il ne faut pas oublier l’essentiel dans ce dossier, à savoir la non-réévaluation des remboursements des soins depuis 25 ans !

Voir le site de la CNSD

 

La CSMF menace d’une action nationale

Jugeant que les annonces répétées et néanmoins encourageantes de la nouvelle équipe, arrivée au Ministère de la Santé depuis maintenant cent jours, ne sont toujours pas traduites dans les faits, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) menace d’une action nationale dont le principe sera soumis à son assemblée générale du 20 mars.

Pour la CSMF, les sources de mécontentement sont trop grandes, trop nombreuses et depuis trop longtemps : pas de nettoyage de la loi  Bachelot, pas de négociation conventionnelle, pas de trêve des caisses sur la télétransmission, pas de simplification administrative effective, pas de C2 consultant et toujours plus d’insécurité dans les cabinets médicaux.

La CSMF a rencontré hier soir le Ministre de la Santé qui a répondu à ses revendications. Pour autant, le syndicat maintient sa vigilance et fera un bilan de l’action du gouvernement à l’occasion de son assemblée générale. Bilan sur la base duquel sera décidée l’éventualité d’un mouvement national.

Lire le communiqué de presse de la CSMF

Lire la note de presse de la CSMF

 

Le SML demande un plan Marshall de réinstallation libérale

Le Syndicat des médecins libéraux (SML), qui vient de lancer une mission interne de prospective sur la médecine générale, réclame un plan Marshall pour la réinstallation libérale.

Le SML a dénoncé les responsabilités des pouvoirs publics et politiques qu’il accuse d’avoir organisé la disparition de la médecine libérale, notamment avec la loi Bachelot.

Le syndicat, qui réclame l’abandon de toute coercition de l’exercice libéral, déplore l’absence de calendrier pour la négociation de la nouvelle convention médicale. Le SML jugera fin mars s’il doit croire aux promesses avant 2012, et annonce qu’il prendra les mesures qui s’imposent pour sauver la profession, si on doit faire appel aux patients, on le fera. Le SML tiendra une assemblée générale en avril.

Voir la note de presse du SML

Voir le communiqué du SML

 

La FNO interpelle le Président de la République

Le Président de la République s’est prononcé en faveur de l’augmentation de la rémunération des actes médicaux pour les consultations longues dans le cadre du plan Alzheimer. La Fédération nationale des orthophonistes (FNO) rappelle que l’intervention orthophonique, auprès des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer, dure au minimum 45 minutes par patient, qu’elle est complexe et demande un investissement professionnel important plusieurs fois par semaine. Pourtant, la rémunération des orthophonistes pour ces interventions longues et complexes stagne à 36 €.

La FNO dénonce les interventions du Président de la République qui ne concernent que certaines professions de santé et oppose un silence assourdissant à d’autres, en particulier les orthophonistes. La colère monte dans les rangs de la FNO car les orthophonistes ne supportent plus le silence méprisant dont font preuve à leur égard les plus hautes autorités de l’État.

Lire le communiqué de la FNO

 

La FFMKR lance SOS EHPAD

Les masseurs kinésithérapeutes, comme les médecins, ont jusqu’au 1er avril pour mettre en conformité leur contrat d’intervention dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), en le substituant au nouveau contrat-type national.

La Fédération française des masseurs kinésithérapeutes (FFMKR), qui souligne que ces nouveaux contrats sont censés améliorer la coordination au sein des EHPAD ont mis à jour, en plus des rétrocessions d’honoraires imposées par certains établissements, des dysfonctionnements croissants depuis la promulgation au JO et notamment dans les EHPAD sous forfait global.

C’est pourquoi la FFMKR a décidé de lancer « SOS EHPAD », afin de mettre à la disposition des masseurs kinésithérapeutes tous les renseignements et informations utiles à la signature de leur nouveau contrat et les aider face aux directeurs d’établissements.

Lire le communiqué de la FFMKR

Contacter SOS EHPAD : sos.ehpad@ffmkr.org

 

L’Union refuse les référentiels

L’Union nationale des syndicats de masseurs kinésithérapeutes libéraux, constituée du Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes (SNMKR) et d’Objectif kiné (OK), a réaffirmé sa totale opposition aux référentiels quantitatifs qui visent à restreindre l’accès aux soins tout en créant une surcharge administrative pour les kinés. L’Union exige la mise en place de l’observatoire conventionnel destiné à évaluer les effets des référentiels.

L’Union dénonce la forfaitisation par pathologie et le retour à une maîtrise comptable au travers de quotas d’actes ou de seuils d’activité.

Lire le communiqué de l’Union

 

La FSPF lance un questionnaire sur l’économie de l’officine

La fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) vient de lancer une enquête en ligne afin de pouvoir construire un argumentaire reflétant réellement les aspirations de la profession. À travers ce questionnaire, la FSPF entend préparer sa réponse à l’IGAS qui vient d’être chargée par le gouvernement d’élaborer un rapport sur l’économie de l’officine.

L’enquête comporte 25 questions sur la situation économique des officinaux et leur pratique professionnelle.

Répondre au questionnaire

 

Diplôme de préparateur : l’UNPF dit oui au BTS

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) se félicite de la prochaine création d’un BTS en deux années pour la formation de préparateurs. Elle considère que la création de ce BTS à laquelle elle a participé dans le cadre des travaux de la commission de rénovation du diplôme de préparateur depuis 2009, répond à l’enjeu de la formation professionnalisante d’une part, et de l’organisation d’un volet de formation professionnelle au sein même des officines d’autre part. Elle rappelle que si la formation générale peut être confiée à l’enseignement général, la formation technique doit demeurer de la seule responsabilité des pharmaciens d’officine en activité. Enfin, l’UNPF rappelle son attachement à la formation professionnelle par alternance, qui doit cependant être rénovée.

Lire le communiqué de l’UNPF

 

La Fédération Nationale des Podologues veut garantir l'obtention du grade de Licence pour tous les nouveaux professionnels

Les podologues sont les troisièmes, parmi les professions paramédicales, après les infirmières et les ergothérapeutes, à terminer leur réingénierie. Le diplôme d’État de pédicure-podologue va être ainsi reconnu au niveau Licence. Mais le grade de Licence pour les diplômés d’État ne sera accordé que si l’Institut de Formation a signé une convention avec l’Université. De fait un étudiant diplômé d’un Institut non conventionné ne pourra prétendre au grade de “Licence” et se verra ainsi définitivement fermer toute possibilité d’évolution, notamment vers un Master ou vers la recherche.

La Fédération Nationale des Podologues (FNP) est vivement préoccupée par le fait qu’ainsi, avec les mêmes études, la même formation, le même diplôme d’État, certains jeunes professionnels puissent être victimes d'une situation si préjudiciable.

Aussi la FNP a demandé au Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé qu'une solution d’équité soit trouvée, quitte à envisager, comme c’est le cas pour les IFSI, une véritable obligation pour tous les Instituts de signer une telle convention avec l'Université.

Voir le site de la FNP

 

Le calendrier des libéraux de santé

  

Libéraux de santé : un an pour tout changer

 

Le CNPS organise une convention nationale sur le thème « Libéraux de santé : un an pour tout changer » le jeudi 17 mars pour aborder le devenir des conventions, l’après-loi Bachelot et les nouveaux métiers en santé.

 

Cette convention sera ouverte par le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, et sera suivie à partir de 16h par une assemblée générale extraordinaire destinée à désigner les représentants régionaux au CNPS.

 

Voir le programme

S’inscrire en ligne

 

La CNSD organisera le 10 mars à Paris une Rencontre sur le thème de la Retraite, lors de laquelle seront analysés l’impact de la réforme des régimes complémentaires sur les retraites, les conséquences sur les cotisations.Formulaire d'inscription à télécharger 

La prochaine journée de l'Organisation Nationale des Syndicats de Sages-femmes (ONSSF) aura lieu le 1er avril 2011 à Paris

La Fédération française des masseurs kinésithérapeutes (FFMKR) organise en 2011 cinq nouvelles journées de l’installation : le 24 juin à Paris, le 16 septembre à Aix-en-Provence, le 18 novembre à Lyon et le 25 novembre à Toulouse Labège.

La Fédération nationale des orthophonistes (FNO) organisera son 25e Congrès scientifique du 29 septembre au 1er octobre à Metz.

Les 36èmes Entretiens de podologie auront lieu les 21 et 22 octobre à la Cité des Sciences La Villette à Paris sur le thème « Traitement  de certaines pathologies par orthèse plantaire : quels types d’orthèse plantaire ? De l’empirisme à la preuve scientifique ».

 

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer  cnps@cnps.fr

Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.

Abonnez vos amis
Vous désabonner

 

 

bandeau_macsf

 

 

 
Recherche