CNPS Express - 16 mai 2012
 

Petit journal des présidentielles

Dans son discours d’investiture, hier à l’Élysée, le nouveau président de la République a déclaré : « Je crois en la démocratie sociale et de nouveaux espaces de négociation seront ouverts aux partenaires sociaux que je respecterai, aussi bien les représentants des syndicats de salariés que les organisations professionnelles ».
Le CNPS prend acte de engagement et souhaite qu’il augure un dialogue construit et régulier avec les libéraux de santé.

Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée nationale et député-maire de Nantes, a été nommé mercredi Premier ministre. Aquilino Morelle, inspecteur général des Affaires sociales (IGAS), ancien conseiller technique aux cabinets de Bernard Kouchner et de Lionel Jospin, fera partie du cabinet du chef de l’Etat à l’Elysée en tant que conseiller politique.

 

DPC : top départ le 30 juin 2013

Après une période transitoire qui doit permettre à tous les organismes d’être enregistrés et évalués, le DPC devrait être complètement opérationnel à partir du 30 juin 2013. C’est ce qu’explique, dans les colonnes du Quotidien du Médecin, la directrice de l’OGDPC qui assure le pilotage du dispositif.

 

La CNSD salue la signature de l’avenant conventionnel par l’UNOCAM

Trois semaines après l’accord sur l’avenant n°2 à la convention des chirurgiens-dentistes entre l’UNCAM et la CNSD, l’UNOCAM a décidé d’apposer à son tour sa signature au bas de ce texte conventionnel. La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) note toutefois le refus de l’UNOCAM de s’engager dans le protocole qui visait à une meilleure prise en charge des honoraires sur les soins prothétiques et d’orthodontie à destination des assurés sociaux éligibles à la lettre complémentaire santé.

Voir le communiqué de la CNSD

 

Diplôme de kiné : une réforme sous haute surveillance pour la FFMKR

La Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) suit de très près l’évolution de la réingénierie du diplôme de masseur-kinésithérapeute. La FFMKR s’inquiète de l’élargissement de l’accès aux études de masseur kinésithérapeute, dans une proportion importante, aux étudiants issus de filières non médicales au titre des passerelles universitaires.

Le syndicat, qui va dans le même sens que le rapport du Pr. Thuillez de 2006 sur le LMD, souhaite que l’accès aux études de masseur kinésithérapeute soit réservé aux étudiants ayant validé leur première année commune aux études de santé (PACES). La FFMKR considère qu’il serait inacceptable d’envisager que leur nombre soit inférieur à 90 % de l’effectif du numérus clausus souligne.

Voir le communiqué de la FFMKR

 

La FNI lance un concours pour valoriser l’expertise infirmière

A l’occasion de la journée internationale de l’infirmière, le 12 mai, la Fédération nationale des infirmiers (FNI) a lancé la création d’un concours clinique visant à récompenser les initiatives qui mettent en valeur toutes les dimensions de l’expertise infirmière. Ce concours, inédit dans le secteur libéral infirmier, est baptisé « Prix du Home Caring ». L’appel à candidature sera lancé avant la fin du mois de juin et se poursuivra jusqu’à décembre 2012 pour candidater.

Voir le communiqué de la FNI

 

La FNP soutient l’AFD

La Fédération Nationale des Podologues (FNP) soutient la 1ère campagne nationale de prévention du diabète organisée par l’Association Française des Diabétiques (AFD) du 4 au 10 juin 2012. Cette campagne également soutenue par plusieurs syndicats de libéraux de santé dont la CSMF, vise la sensibilisation et de prévention du diabète.

Voir le site de la FNP

 

La CSMF appelle à la relance rapide des dossiers et réaffirme 15 priorités

Pour créer une dynamique de confiance avec les médecins libéraux, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) souhaite la désignation d’un ou d’une ministre de la santé ayant déjà une bonne connaissance des dossiers, ce qui permettra de mettre à profit le début du nouveau quinquennat sans risque de répéter les erreurs de 2007.

La CSMF rappelle les 15 mesures qu’elle a proposées au nouveau chef de l’Etat durant la campagne électorale pour conforter la convention médicale, donner les moyens indispensables aux soins de ville et préserver la qualité des soins.

Voir le communiqué de la CSMF

 

Le SML réaffirme ses valeurs

A l’occasion de son assemblée générale, le Syndicat des médecins libéraux (SML) a donné à l’unanimité quitus à ses dirigeants pour mener à bien la défense de la médecine libérale au service des patients.

À cette occasion, le SML a réaffirmé avec force que la médecine libérale était un tout indissociable, associant la médecine générale, les médecines à expertise particulière, les spécialités cliniques et techniques. Le syndicat a également exprimé son désaccord à tout encadrement arbitraire qu’il s’agisse des modalités d’installation ou des honoraires, et souligne que la qualité de l’exercice libéral passe aussi par une formation continue digne de ce nom et continue de réclamer la remise à plat du dispositif actuel du DPC.

Voir le communiqué du SML

 
N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche