CNPS Express - 23 mai 2012

Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales et de la Santé

La principale inspiratrice du programme Santé de François Hollande, Marisol Touraine, a été nommée mercredi dernier Ministre des Affaires sociales et de la Santé. Si elle est entourée de trois Ministres délégués dans le champ des Affaires sociales, elle assumera personnellement les dossiers de santé. Elle est en charge de l'assurance-maladie et devra néanmoins composer avec son collègue de Bercy, Pierre Moscovici, Ministre de l'économie et des finances, et Jérôme CAHUZAC, Ministre délégué au budget, pour la loi de financement de la sécurité sociale.

Marisol Touraine est députée d'Indre-et-Loire, présidente du conseil général et secrétaire nationale du Parti socialiste en charge de la santé.

Les premières déclarations de la Ministre

Après une première visite, jeudi, au Centre hospitalier de Saint Denis, la nouvelle Ministre des Affaires sociales et de la Santé a prononcé hier son premier discours lors de l'inauguration du salon « Hôpital Expo ». Voici les principaux points de son intervention :

Le service public hospitalier. La Ministre s'est engagée à réintégrer le terme de « service public hospitalier » dans la loi, et à supprimer la convergence tarifaire, estimant qu'appliquer la même grille tarifaire aux secteurs publics et privés n'avait « pas de sens car les missions et les patients sont différents ». Elle souhaite également établir un « pacte de confiance » avec les personnels hospitaliers.

L'accès aux soins. Rappelant l'engagement du chef de l'État, la Ministre a souhaité qu'une négociation soit engagée rapidement avec l'ensemble des acteurs concernés pour limiter les dépassements par région et par spécialité, en ville et à l'hôpital. Les résultats de la négociation seront intégrés au PLFSS 2013, et à défaut d'accord, le gouvernement assumera ses responsabilités.

Autre engagement du chef de l'Etat rappelé, celui qu'aucun patient ne se trouve à plus de 30 minutes d'un service de soins d'urgence. Pour y parvenir, la Ministre mise sur une « approche concertée et territorialisée de l'offre sanitaire et médico-sociale » fondée sur les expérimentations et les projets locaux. Recadrant les ARS, elle les a invitées à aller « davantage encore » à la rencontre des acteurs sanitaires et notamment des professionnels de santé et à agir pour favoriser la complémentarité entre eux « sans se substituer aux responsabilités propres des professionnels ».

L'amélioration du parcours de soins. La Ministre agira également sur l'amélioration du parcours de soins pour qu'il soit « mieux adapté aux pathologies chroniques et au vieillissement de la population ».

Reconnaissance des nouveaux métiers. S'adressant aux hospitaliers, la Ministre veut « travailler sur les métiers et les qualifications de sorte que des perspectives nouvelles soient offertes à celles et ceux souhaitant évoluer sur le plan professionnel. Il doit être possible d'évoluer dans toute la chaîne des métiers, des fonctions médicales ». « La promotion interne sera un puissant levier de mobilisation pour l'ensemble des acteurs du système de santé. Les discussions que nous entamerons permettront, par exemple, d'étendre notre réflexion jusqu'à la reconnaissance de nouveaux métiers au sein des fonctions existantes » a-t-elle indiqué avant d'ajouter « Nous devrons apporter des réponses adaptées sur la qualification et les nouvelles compétences qui seront développées pour répondre aux besoins de la prochaine décennie».

La reconnaissance du droit des patients. La Ministre veut donner un « nouvel élan » aux droits des patients tant en matière de droits individuels que collectifs, notamment en améliorant « l'information à laquelle chaque patient a droit en matière de qualité et de sécurité des soins ».

Voir le discours de la Ministre

Le CNPS prêt à engager la discussion

Le Centre national des professionnels de santé (CNPS) a pris acte de la désignation de Marisol Touraine comme Ministre des Affaires sociales et de la Santé et souhaite pouvoir la rencontrer rapidement afin de lui rappeler ses différentes propositions pour améliorer le système de santé.

Marisol Touraine avait représenté François Hollande lors de la convention nationale organisée par le CNPS le 15 mars dernier à l'occasion des élections présidentielles.

Voir le compte rendu de la convention

Signature de l’ACIP entre l’UNPS et l’UNCAM

La signature du premier accord-cadre interprofessionnel (ACIP) est intervenue mardi 15 mai entre l'Union Nationale des Professionnels de Santé (UNPS) et l'Union Nationale des Caisses d'Assurance-Maladie (UNCAM). Cet accord comporte trois volets principaux : la délivrance et la coordination des soins, les relations entre professionnels de santé et caisse d'assurance-maladie, et les avantages sociaux des libéraux de santé. Il est l'aboutissement de quatre années de travail entre l'UNPS et l'UNCAM.

À présent, cet accord doit être envoyé à l'ensemble des syndicats pour signature et l'UNOCAM (Union nationale des organismes d'assurance-maladie complémentaire) devra faire connaître sa position sur ce texte ici la fin juin.

Voir le communiqué de l'UNPS

Catherine Mojaïsky, nouvelle présidente de la CNSD

À l'occasion de son 12ème congrès à Annecy, la Confédération nationale des syndicats dentaires a élu Catherine Mojaïsky comme présidente. Elle devient ainsi la première femme à occuper le poste de présidente de la CNSD. Jusqu'alors, Catherine Mojaïsky était secrétaire générale de la confédération.

Entourée d'une nouvelle équipe, l'action de la nouvelle présidente s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur, Roland L'Herron, qui n'a pas souhaité briguer un second mandat. Ses objectifs visent, notamment, la revalorisation des soins condition sine qua non d'un meilleur accès aux soins bucco-dentaires pour tous, la poursuite des avancées obtenues via l'avenant n°2 considérées comme une première étape, et la mise en place de la Classification Commune des Actes Médicaux (CCAM) qui doit être l'outil d'une revalorisation enfin substantielle des honoraires des chirurgiens-dentistes.

Le CNPS adresse ses plus chaleureuses félicitations à Catherine Mojaïsky et à son équipe, et salue amicalement Roland L'Herron, également Vice président du CNPS.

Voir le communiqué de la CNSD

Création du conseil national professionnel de médecine générale : la CSMF et le SML lancent le processus

La CSMF et du SML ont décidé de lancer le processus de création du conseil national professionnel de médecine générale au sein de la Fédération des spécialités médicales (FSM).

Les deux syndicats plaident pour la nécessaire unité de la profession et veulent éviter que la médecine générale ne soit laissée de côté, en restant en dehors de la FSM qui regroupe toutes les spécialités. Ils ont invité deux autres syndicats à se joindre à cette démarche.

Lire les courriers de la CSMF et du SML

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche