CNPS Express - 13 juin 2012

Élections législatives : la Gauche arrive en tête

La Gauche est arrivée en tête du premier tour des élections législatives avec 47% des voix, ce qui devrait permettre au Président de la République de s'appuyer sur une majorité confortable. L'UMP et ses alliés obtiennent 34% des voix. En revanche, c'est un échec pour le Front de Gauche dont le résultat est très loin de celui réalisé lors de l'élection présidentielle.

Dans le secteur de la santé, on retiendra que Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé est en ballotage favorable dans la 3ème circonscription d'Indre-et-Loire, tout comme Michelle Delaunay, sa ministre déléguée aux personnes âgées et à la dépendance, dans la 2ème circonscription de Gironde. Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées, devance légèrement l'UMP Renaud Muselier, avec 34,43% des suffrages contre 32,45%.

L'UMP Xavier Bertrand, ancien ministre de la Santé, obtient 38,89% des voix, ce qui lui permet de devancer son challenger socialiste qui rassemble 35,47% des suffrages. Jean Léonetti, ancien président de la FHF et ancien ministre des Affaires européennes du précédent gouvernement, a été réélu pour sa part dès le premier tour dans la 7ème circonscription des Alpes-Maritimes où il obtient 51,10% des voix. En revanche, son successeur, l'actuel président de la FHF, Frédéric Valletoux, candidat Divers droite en Seine-et-Marne, est éliminé dès le premier tour. Il se présentait en candidat dissident de l'UMP.

En Haute-Garonne, le député PS sortant, Gérard Bapt est en ballottage favorable, de même que Jean-Marie Le Guen dans la 9ème circonscription de Paris, Catherine Lemorton dans la 1ère circonscription de Haute-Garonne et Pascal Terrasse dans la 1ère circonscription de l'Ardèche. En revanche, dans la 1ère circonscription des Bouches-du-Rhône, Valérie Boyer arrive en seconde position avec 24,14% des voix. Jean-Marie Roland, dans l'Yonne, ainsi que Valérie Rosso-Debord- en Meurthe-et-Moselle, sont en ballottage défavorable. Enfin, dans le Loiret, Jean-Pierre Door arrive en tête, de même qu'Isabelle Vasseur dans l'Aisne et que Philippe Vittel dans le Var.

Voir tous les résultats

Affaires sociales et santé : parution des décrets d’attribution des ministres délégués

Les décrets d'attribution des ministres délégués autour de la ministre des Affaires sociales et de la Santé sont parus au Journal officiel dimanche. La ministre déléguée aux personnes âgées et à la dépendance, Michelle Delaunay participe à la définition des politiques de cohésion sociale en faveur des personnes âgées et en faveur des personnes dépendantes. Sa collègue, Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées, est chargée de mettre en œuvre la politique d'intégration dans la vie sociale et citoyenne, d'aide à l'autonomie et d'accompagnement de prise en charge à domicile des personnes handicapées.

Voir le décret

Diabète : l’IGAS recommande la coopération entre professionnels de santé

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a publié un rapport sur la prise en charge du diabète. L'IGAS estime qu'il y a eu des progrès dans cette prise en charge, notamment grâce à la rémunération à la performance des médecins, aux recommandations de bonnes pratiques et enfin, au remboursement à 100% par l'assurance-maladie.

En revanche, l'inspection générale est sceptique quant à l'efficacité du dispositif Sophia mis en place par la CNAM-TS. Parmi ses recommandations, l'IGAS préconise une adaptation du système de soins de premier recours aux maladies chroniques et le développement de la coopération entre professionnels de santé.

Voir le rapport

La MACSF compte 7% de sociétaires supplémentaires

À l'occasion de la publication de ses résultats annuels 2011, la MACSF (mutuelle d'assurances du corps de santé français), premier assureur des professionnels de santé, annonce une progression de 13%. L'assureur mutualiste souligne que malgré un environnement difficile, il renforce ainsi sa solidité financière, ce qui lui permet de poursuivre son développement au service de ses sociétaires. D'ailleurs, le nombre de ses sociétaires est en progression de +7,6%.

Conférence sociale : l’UNAPL veut y siéger

L'UNAPL qui siège en tant qu'organisation patronale représentative des professions libérales dans toutes les instances de dialogue social, s'étonne de ne pas avoir été sollicitée pour participer à la conférence sociale organisée par le gouvernement au mois de juillet.

L'UNAPL rappelle qu'elle représente 870 000 professionnels et 1,5 millions de salariés, soit 10% des emplois français. L'UNAPL souligne sa légitimité à participer aux grandes réunions des partenaires sociaux et a officiellement demandé au premier ministre à prendre part à la conférence sociale au cours de laquelle seront négociées les prochaines réformes.

Voir le communiqué de l'UNAPL

Françoise Darigault, nouvelle présidente de l’UNPF

Arrivé au terme du mandat qu'il s'était fixé, Michel Caillaud a démissionné de son poste de président. Le conseil d'administration de l'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a donc élu une nouvelle présidente, Françoise Darigault, le 11 juin.

Le bureau a été partiellement renouvelé et la nouvelle équipe s'est fixée comme objectif d'assurer un nouveau de rémunération nécessaire à la qualité des services officinaux et à la garantie de l'exercice libéral. Elle veut aussi sensibiliser le réseau à l'importance de l'évaluation des pratiques officinales et prévient qu'elle sera vigilante sur le suivi de la convention nationale des pharmaciens.

Entretiens pharmaceutiques et médicaments génériques : médecins et pharmaciens s’entendent pour mettre en place les bonnes pratiques

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) et le Syndicat des médecins libéraux (SML) avaient demandé et obtenu la mise en place d'une commission conventionnelle réunissant pharmaciens et médecins. La première réunion de cette commission a eu lieu mercredi dernier. Au cours de celle-ci ont été abordés l'entretien pharmaceutique et les génériques. Médecins et pharmaciens ont arrêté quatre principes sur lesquels ils sont d'accord :

  • Le pharmacien n'est pas habilité à modifier un traitement de sa propre initiative, seul le médecin peut le faire ;
  • L'exigence d'une communication partagée entre le médecin et le pharmacien ;
  • La nécessité d'une action de communication commune de présentation du dispositif ;
  • Le soutien à la politique du générique.

Pharmaciens et médecins doivent se retrouver prochainement afin de rédiger une charte de bonnes pratiques entre les deux professions.

Voir le communiqué commun

La CNSD rétablit la vérité sur la convention

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) vient de publier un document de 4 pages afin d'expliquer l'avenant n°2 à la convention des chirurgiens-dentistes et de répondre aux contrevérités. La CNSD rappelle qu'elle a signé cet avenant n°2 notamment pour conforter le caractère médical de la profession dentaire, et pour porter la consultation et la visite à 23 euros. Au-delà, la CNSD rappelle qu'elle a obtenu une aide à l'installation de 15 000 euros à tout praticien qui s'installe en zone très sous-dotée et la prise en charge des cotisations allocations familiales de tous ceux qui exercent en zone très sous-dotée. Enfin, le syndicat se félicite d'avoir obtenu la rémunération forfaitaire des demi-journées d'astreinte dimanches et jours fériés à hauteur de 75 euros, même sans déplacement au cabinet.

Voir l'information sur le site de la CNSD

L’avis positif du comité d’alerte rassure la FFMKR

La Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs se félicite de l'avis positif du comité d'alerte sur les comptes de l'assurance-maladie. Cet avis récemment publié, souligne que l'objectif de dépenses sera respecté.

Cet avis consolide les revalorisations contenues dans l'avenant n°3 signé par la FFMKR. Celles-ci pourront donc s'appliquer sans obstacle à partir du 15 juillet. Il s'agit de la revalorisation des lettres clés de 2,04 à 2,15 euros et des indemnités forfaitaires de déplacement de 2 à 2,50 euros.

Voir l'information sur le site de la FFMKR

La FNO dénonce la dégradation des revenus des orthophonistes en 2011

En dépit de l'augmentation de 6,2 % du total des honoraires perçus en 2011 par les orthophonistes, leur revenu n'a pas augmenté dans les mêmes proportions, déplore la Fédération nationale des orthophonistes (FNO). En pourcentage, la part du bénéfice était de 54,90% des recettes brutes en 2007, elle n'est plus que de 51,71% en 2011, soit une baisse de 3,19%. Il apparaît clairement que, pour tenter de limiter la baisse de leurs revenus, les orthophonistes ont dû travailler davantage.

Une forte augmentation des charges, notamment celles liées aux loyers, conjuguée à une absence de revalorisation significative des actes durant les 5 dernières années, la lettre clé n'ayant été réévaluée que de 1,26% fin 2007, expliquent cette dégradation de la situation financière des orthophonistes.

Voir le communiqué de la FNO

Le SNAO poursuit son travail conventionnel

Après avoir porté et imposé un travail de longue haleine qui a débouché sur la conclusion de l'avenant 9 à la Convention des orthoptistes, le Syndicat national autonome des orthoptistes (SNAO) a poursuivi sa mission en faisant adopter le 7 juin 2012 par la CHAP à l'unanimité, les évolutions nécessaires à la NGAP pour permettre un exercice revalorisé et en particulier dans le domaine de la malvoyance et des troubles neuro visuels.

Le SNAO attend toutefois que les actes de rééducation des troubles neuro visuels soient rapidement inscrits, eux aussi, à la NGAP et exhorte l'HAS à conclure ses travaux dans un délai rapide.

Le syndicat regrette toutefois, que les actes de prise en charge de la Basse Vision n'aient pu obtenir de valorisation encore plus importante de par leur complexité et l'investissement qu'ils demandent aux professionnels.

Lire l'information

La FNP se mobilise sur les cotisations maladie des podologues

La Fédération nationale des podologues (FNP) a rencontré un conseiller technique de la ministre des Affaires sociales et de la Santé afin d'attirer son attention sur les problèmes liés à la cotisation maladie des podologues.

L’UNSSF préparer son congrès

L'Union nationale des syndicats de sages-femmes (UNSSF) prépare son congrès national qui aura lieu du 19 au 21 octobre 2012 à Bordeaux. Ce congrès aura pour thème « La santé pour tous, tous pour la santé ». Le point d'orgue sera une table ronde sur la politique de santé et la pluridisciplinarité.

Voir le programme du congrès

La lutte du LEEM contre la contrefaçon des médicaments

Alors que la contrefaçon des médicaments progresse, notamment via la vente en ligne sur Internet, les entreprises du médicament (LEEM) rappellent que leur action contre ce fléau dangereux pour les patients. Dès 2003, le LEEM a créé un comité anti-contrefaçon mixte composé de représentants des industriels mais aussi des pouvoirs publics en charge de la lutte contre la contrefaçon de médicaments. Aujourd'hui, le LEEM développe des partenariats opérationnels renforcés, comme celui qu'il a concrétisé avec la Douane.

Voir le communiqué du LEEM

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche