Convention CNPS 2013 - Discours d'ouverture de Michel CHASSANG, Président du CNPS

 

discours.jpg

 

Mesdames et Messieurs, chers amis, je vous remercie de votre présence à cette convention nationale du CNPS intitulée « soins de proximité, chaque jour les libéraux s’engagent ». C’est grâce à l’action conjuguée de tous que le CNPS est la première force syndicale des libéraux de santé. Il fédère aujourd'hui 32 organisations syndicales.

Cette sixième convention intervient alors que s’organise une nouvelle réforme du système de soins dans le cadre d’une nouvelle stratégie nationale de santé, qui vise à introduire une mutation vers la médecine de parcours et entend recentrer l’hôpital sur son cœur de métier. Sur la loi HPST, notre mobilisation a fait reculer le gouvernement d’alors qui a confié au sénateur Fourcade le soin d’en corriger les principales erreurs.

C’est donc avec appréhension et circonspection que nous recevons les promesses de concertation. Nous sommes opposés à une réédition des Etats généraux de l’offres de soins.»Pour autant, le CNPS doit être force de proposition dans ce débat. Il rappelle que les soins de proximité sont assurés par les libéraux. Le temps est venu de donner les moyens à la ville d’assumer les transferts d’activité venant de l’hôpital (chirurgie ambulatoire, sorties précoces d’hospitalisation, maintien au domicile,…).

Pour cela, les libéraux doivent avoir les moyens de se regrouper et de se structurer, d’élargir la place des libéraux dans le système de soins. Cette convention vise à réfléchir ensemble et à mettre en évidence le fait que les libéraux de santé sont les seuls à même de renouveler les défis posés par l’évolution des conditions de soins des patients.

Lire le discours d'ouverture de Michel Chassang, Président du CNPS

 
Recherche