CNPS Express - 03 avril 2013
 

Convention du CNPS sur les soins de proximité : les libéraux de santé entendus par la ministre

Le CNPS organisait vendredi dernier sa sixième convention nationale devant 155 représentants des CRPS, CDPS et des syndicats adhérents. Les travaux ont été consacrés aux soins de proximité. À cette occasion, les libéraux de santé ont tenu à rappeler aux pouvoirs publics que ce sont eux qui font vivre les soins de proximité. Ils ont visiblement été entendus par la ministre de la Santé qui leur a promis que rien ne se ferait sans eux dans le cadre de la prochaine réforme du système de santé.

Le président du CNPS a interpellé la ministre sur les attentes de libéraux de santé

Le président du CNPS, Michel Chassang, a rappelé les différentes attentes des libéraux de santé, à commencer par leurs inquiétudes face à la nouvelle stratégie nationale de santé. En particulier, les libéraux de santé ne souhaitent pas revivre la mascarade des États généraux de l’offre de soins.

Voir le discours de Michel Chassang

 

Marisol Touraine aux libéraux de santé : « rien ne se fera sans vous »

Inscrivant son discours dans la perspective de la modernisation de l’offre de soins la ministre de la santé a annoncé que rien ne se ferait sans les libéraux de santé. « Parce que vous êtes des acteurs de proximité, nous devons travailler avec vous sur le développement du travail en équipe, à partir d’un projet de santé collectif construit en fonction d’un territoire. Il ne saurait donc y avoir un modèle unique ».

Concernant PESSOA, la ministre a confirmé la saisine du procureur de la République et la résiliation du bail des locaux occupés actuellement par ce centre de formation. Face au contournement des numérus clausus, elle a également indiqué que le gouvernement défendrait le modèle français à Bruxelles.

Enfin elle a réaffirmé son attachement au cadre conventionnel national et  demandera aux ARS d’appuyer les libéraux de santé.

Voir la synthèse du discours de la ministre de la santé

 

Des discussions vives et animées sur les soins de proximité au fil des tables rondes

1ère table ronde : Quelle organisation pour les soins libéraux de proximité ?

La question de l’organisation des soins libéraux de proximité se pose dans le contexte d’une réflexion sur une stratégie nationale de santé. Le gouvernement évoque un recentrage du système de soins sur les soins de proximité, la médecine de parcours, un service public territorial de santé et fait de la lutte contre les déserts médicaux sa priorité. Une fois n’est pas coutume, la restructuration du système pourrait passer davantage par la ville que par l’hôpital. Lire la suite

 2ème table ronde - ALD, maladies chroniques

La problématique des ALD et maladies chroniques est désormais centrale. La France compte 9 millions de personnes en ALD et 15 millions de Français atteints de maladies chroniques. Il est question de stratégies de santé, de parcours, d’éducation thérapeutique… Quelles réponses peut-on proposer ? Les modes rémunération sont-ils adaptés ? Quelle place doit-on accorder aux usagers ?  Lire la suite

 3ème table ronde - Crise économique

Par rapport aux autres pays européens, la crise économique épargne pour l’instant le champ de la santé en France. Elle n’en a pas moins des conséquences sur l’accès aux soins. L’ONDAM sera de 2,7 % en 2013, de 2.6 % en 2013 puis stabilisé à 2,5 %. 4,5 milliards d’euros sont injectés dans le système, avec l’obligation de trouver 2 milliards d’euros d’économies par an. Lire la suite

 

Le HCAAM va réfléchir sur la généralisation de la complémentaire santé

Le gouvernement vient de charger le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance-maladie (HCAAM) d’une réflexion sur la généralisation de la complémentaire santé. Le HCAAM devra formuler un diagnostic et des propositions permettant de préparer les évolutions nécessaires à cette généralisation prévue en 2017 par le président de la République, mais avancée à 2016 par l’accord national interprofessionnel sur la sécurisation de l’emploi. Le HCAAM devra rendre sa copie avant l’été.

 

Annulation du transfert du régime minier vers le régime général

Un décret publié au Journal officiel de vendredi a annulé le transfert du régime minier vers le régime général décidé par la précédente majorité. Le ministère de la Santé estime que ce transfert ne prenait pas en compte les spécificités des territoires miniers et de leur population.

Une instance de coordination stratégique sera prochainement mise en place pour accompagner les évolutions nécessaires à l’organisation de l’avenir du régime minier. À noter que ce régime compte plus de 170 000 affiliés.

 

Représentativité : l’UNAPL revendique la représentativité patronale

Alors que le ministère de la Santé a publié la liste des cinq organisations syndicales représentatives au niveau des branches et au niveau national interprofessionnel dans le cadre des nouvelles modalités définies par la loi de 2008, l’UNAPL souhaite que s’instaure un véritable pluralisme chez les employeurs pour permettre aux professionnels libéraux de faire entendre leur voix et de reconnaître leurs spécificités. C’est pourquoi l’UNAPL revendique la représentativité nationale et interprofessionnelle.

Lire le communiqué de l’UNAPL

 

Abandon des mentions manuscrites pour la prescription des pilules de 3e et 4e générations : la CSMF obtient satisfaction

Intervenant dans le cadre de la convention du CNPS, la ministre de la Santé a annoncé qu’elle avait demandé à l’ANSM de renoncer à imposer aux prescripteurs les mentions manuscrites supplémentaires dans le cas de la prescription des pilules de 3e et 4e générations. La ministre a reconnu qu’il n’y avait aucune raison de différencier la pilule des autres médicaments, tout médicament comportant un risque. La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), qui s’était violemment opposée à l’instauration de ces mentions manuscrites se félicite de cet arbitrage qui, bien que tardif, conforte le prescripteur.

Voir le communiqué de la CSMF

 

Reprise de la vie conventionnelle : la FFMKR se prépare à négocier

Reçue le 27 mars dernier par le directeur de l’UNCAM, la Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) annonce la reprise prochaine des négociations conventionnelles.

La FFMKR se prépare ainsi à retourner à la table des négociations avec deux priorités. Il s’agit tout d’abord de la prise en charge des cotisations sociales pour les revenus liés à l’exercice non salarié en structure comme le prévoit le premier accord interprofessionnel (ACIP) que le syndicat avait signé. Ensuite, la FFMKR compte aborder la dématérialisation des ordonnances. La première réunion de négociation est prévue le 16 avril prochain pour aboutir éventuellement à la signature d’un 4ème avenant.

Voir le communiqué de la FFMKR

 

Proposition de loi sur la biologie médicale : la déception du SDB

Si le texte de l’Assemblée nationale sur la biologie médicale améliore quelques points de l’ordonnance de 2010, il demeure loin du compte concernant toute une série de sujets essentiels pour l’avenir de la biologie médicale, en particulier l’accréditation, la transparence financière ou encore la nomination des PUPH au poste de biologiste dans les CHU, relève le Syndicat des biologistes (SDB).

Sans le dire clairement et sans assumer son choix, le gouvernement entretient des zones de flou dans l’encadrement de cette profession, laissant le champ libre au renforcement de l’opacité de certains montages financiers menaçant  la biologie de proximité de disparition, regrette le SDB. À présent, note le syndicat, il faut attendre le résultat de la commission mixte paritaire fixée le 10 avril pour se prononcer définitivement sur ce texte. A suivre.. ;

Voir le communiqué du SDB

 

LEEM : 87% des Français font confiance aux médicaments

Pour la troisième année consécutive dans le cadre de l’Observatoire sociétal du médicament, IPSOS a interrogé les Français sur leur perception et leur rapport aux médicaments. Les entreprises du médicament et IPSOS notent que la confiance des Français dans le médicament continue de progresser. Celle-ci s’élève à 87% en dépit des polémiques et controverses à répétition.

Voir le communiqué du LEEM

 

Le calendrier des libéraux de santé

6, 7 & 8 juin 2013 : Congrès fédéral de la FNO à Saint-Malo

La FFMKR réunira son congrès national à Rouen du 21 au 23 juin 2013

Les 4-5 octobre 201338èmes Entretiens de Podologie, Cité des Sciences, La Villette Paris sur le thème « la chirurgie du pied » à l'initiative de la FNP

4 & 5 octobre 2013 : Congrès de l'UNSSF à Paris – lire l'information

Du 17 au 19 octobre, Congrès Mondial de la Podologie à Rome. Pour plus d'info, visiter le site

 
N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche