CNPS Express - 04 septembre 2013

Journée de rentrée du CNPS - Vendredi 11 octobre 2013

Chaises musicales estivales

L'été 2013 a été marqué par une symphonie de chaises musicales orchestrée par le ministère de la Santé. La partition débute fortissimo avec le départ de Denis Piveteau du secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales. Il a été remplacé par Pierre-Louis Bras, Inspecteur Général des affaires social, nommé au conseil des ministres du 28 août dernier. Contrairement aux annonces du Canard enchaîné, Denis Piveteau n'a pas intégré l'Élysée mais retourne au Conseil d'Etat.

Le deuxième mouvement bruissait de l'arrivée de Claude Evin à Matignon pour y piloter la mise en œuvre de la future stratégie nationale de santé, mais comme il refusa, prestissimo, d'exercer cette mission auprès de la ministre de la Santé qui l'invitait à travailler à ses côtés, finalement, il reste à la tête de l'Agence régionale de santé d'Ile de France.

Le final, andante, est une permutation entre Daniel Lenoir qui devait laisser l'ARS du Nord-Pas-de-Calais, à Jean-Yves Grall actuel Directeur Général de la Santé, nommé en 2011 par Xavier Bertrand. Daniel Lenoir prendra les rênes de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF).

Mais la petite musique des chaises musicales ne fait que commencer, avec les grandes manœuvres engagées par le gouvernement qui vise une réforme de la santé au deuxième semestre 2014.

Plan cancer 2014 2018 : cap sur la réduction des inégalités

Les recommandations remises par le professeur Jean-Paul Vernant au gouvernement pour élaborer le troisième plan cancer visent à réduire les inégalités sociales et géographiques très marquées face à cette pathologie. Le rapport recommande, notamment « l'exigence de l'absence de reste à charge pour les patients lors des dépistages, des soins du cancer et de l'après cancer ».

Voir le rapport

L’effectif des professionnels de santé au 1er janvier 2013

Un rapport de la DREES établit le nombre de professionnels de santé inscrits au répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) au 1er janvier 2013.

Ainsi, la DRESS dénombre :

  • 218 296 médecins
  • 595 594 infirmiers
  • 77 778 masseurs kinésithérapeutes
  • 73 670 pharmaciens
  • 40 833 chirurgiens-dentistes
  • 21 902 orthophonistes
  • 20 235 sages-femmes
  • 12 430 pédicures podologues
  • 3 826 orthoptistes
  • 2 768 audio prothésistes

Voir le rapport

DPC : parution du modèle d’attestation

L'arrêté fixant le modèle d'attestation délivrée aux professionnels de santé pour justifier de leur participation à un programme de DPC est paru au journal officiel du 3 août. Cette attestation, simplifiée sur une page permet d'identifier le professionnel, les conditions de sa participation au programme de DPC, l'organisme qui l'a dispensés et le titre du programme.

Ce document doit être transmis non seulement au professionnel qui a suivi le programme de DPC mais aussi au Conseil de l'Ordre compétent ou, à défaut, à l'agence régionale de santé.

Voir le modèle d'attestation

Pénibilité : Les libéraux de santé aussi

Dans le cadre de la réforme des retraites, le gouvernement a annoncé la création compte personnel de prévention de la pénibilité à partir de 2015. Cet outil doit permettre la prise en compte de la pénibilité et notamment du travail de nuit, des positions entraînant des troubles musculo squelettiques sous la forme d'un cumul de points permettant au salarié en fin de carrière, s'il le souhaite, de pouvoir effectuer soit une reconversion professionnelle soit de travailler à temps partiel ou d'anticiper son départ à la retraite. Les syndicats ont réagi ainsi que l'UNAPL.

La CSMF demande un compte pénibilité pour les médecins

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) a rappelé que les médecins libéraux, qu'ils travaillent en cabinet de ville ou dans les cliniques privées, sont également confrontés à la pénibilité caractérisée par les gardes de nuits itératives enchaînées avec des journées de travail sans repos compensateur, le travail debout de certaines spécialités médicales dont celles de bloc opératoire, le stress et malheureusement parfois les conditions d'insécurité avec des menaces sur leur intégrité physique.

La CSMF estime donc légitime qu'un compte personnel de prévention de la pénibilité spécifique puisse être créée pour les médecins libéraux dans l'âge de départ à la retraite est aujourd'hui fixé à 67 ans.

Voir le communiqué de la CSMF

La FFMKR exige l'extension du compte pénibilité aux masseurs kinésithérapeutes

Depuis de nombreuses années, la Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) demande que l'exercice de la profession soit officiellement reconnu comme pénible, qu'en contrepartie une bonification soit apportée et, qu'au titre de la pénibilité il faille cotiser pendant moins de trimestre.

Aujourd'hui à la suite des déclarations du gouvernement concernant les retraites, la FFMKR exige que le compte individuel pénibilité pour les salariés du privé soit étendu à l'ensemble des masseurs kinésithérapeutes.

Voir le communiqué de la FFMKR

L'UNSMKL condamne une nouvelle injustice

L'Union nationale des syndicats des masseurs kinésithérapeutes libéraux (UNSMKL) rappelle la surcharge de travail qui incombe aux masseurs de kinésithérapeutes avec, pour les trois quarts d'entre eux, plus de 50 heures par semaine, un rythme de travail soutenu par la contrainte économique et le manque de récupération. Les risques d'accident de travail ou de maladie professionnelles et les difficultés physiques autant que psychologiques qui concernent les masseurs kinésithérapeutes en sont la conséquence.

C'est pourquoi l'UNSMKL demande que par mesure de justice et d'équité les pénibilités du travail des kinésithérapeutes libéraux soient clairement reconnues et non limitées aux seuls salariés du privé.

Voir le communiqué de l'UNSMKL

Négociations conventionnelles: signature officielle par la CNSD de l’avenant 3 et de la charte de bonnes pratiques

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) a signé officiellement le 8 août dernier avec l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (UNCAM) et l’Union nationale des organismes complémentaires d’assurance maladie (UNOCAM), l’avenant numéro 3 à la convention dentaire. Préalablement, la CNSD et l’UNOCAM avaient signé la charte de bonnes pratiques.

L’avenant 3 fixe les modalités du passage en CCAM ainsi que les réévaluations tarifaires de certains actes de soins conservateurs. D’autre part, la charte de bonnes pratiques signées entre l’UNOCAM et la CNSD donne désormais un cadre aux relations entre les organismes complémentaires et les chirurgiens-dentistes.

Voir les explications sur cette négociation conventionnelle

La FNI approuve 5 des 19 mesures du rapport Cordier

La Fédération nationale des infirmiers (FNI) soutient 5 des 19 recommandations du rapport Cordier sur la stratégie nationale de santé, mais considère que l'extension des nouveaux modes de rémunération telle que proposée pour 2014 aboutirait à créer en ville des structures organisées sur le modèle salarial de l'hôpital et risque d'affaiblir l'efficience de la médecine de premier recours. Le FNI revendique la reconnaissance de l'infirmière libérale en tant qu'infirmière clinicienne proposée dans le rapport.

Voir le communiqué de la FNI

La FNO salue de l’apparition du décret instaurant la formation au grade de Master

Il aura fallu pas moins de 11 années de combat à la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) pour obtenir la reconnaissance de la formation initiale des orthophonistes au grade de Master avec la parution au Journal Officiel du 30 août du décret régissant leurs études.

Dorénavant la durée des études est portée à cinq ans et celles-ci sont reconnues au grade de Master (bac+5). Le décret est accompagné d’un « référentiel de compétences » qui officialise l’ensemble des compétences requises pour exercer la profession.

La FNO va donc agir pour la mise en œuvre de cette réforme. C’est d’ailleurs ce qu’elle vient de faire en se mobilisant pour que l’université de Lille 2 l’applique sans retard dès la rentrée, ce qu’elle ne semblait guère encline à vouloir faire. Finalement, l’université un temps récalcitrante, a été sensible aux arguments du syndicat et vient d’annoncer officiellement que les étudiants inscrits pour l’année 2013/2014 en vue de la préparation des études d’orthophonie le sont bien pour cinq années en vue de location de l’obtention finale d’un Master.

Voir les 2 communiqués de la FNO - communiqué du 29/08/2013 - comminiqué du 01/09/2013

Convention : la FNP accuse l’UNCAM de jouer la montre

La Fédération nationale des podologues (FNP) fulmine contre l'Union nationale des caisses d'assurance maladie. Attendues depuis décembre 2012, les négociations conventionnelles ne sont toujours pas entamées malgré les relances de la FNP. Le directeur général de l'UNCAM ne propose pas de rendez-vous avant le 6 novembre 2013 au syndicat qui refuse qu'il soit aussi tardif. La FNP exige qu'il soit avancé au mois de septembre.

Voir le communiqué de la FNP

Le calendrier des libéraux de santé

La journée de rentrée du CNPS aura lieu le 11 octobre 2013.

Elle sera consacrée à la question de la formation initiale et continue des libéraux de santé et aura pour titre « Formation des Libéraux de Santé : Enjeux et priorités pour la qualité des soins ».

Vous pouvez consulter dès maintenant le programme en cliquant ici et télécharger votre invitation ici

Vous pouvez vous inscrire dès maintenant en quelques clics ici

La CNSD organisera sa 5è université d’été à Cap Esterel du 20 au 22 septembre 2013 sur le thème « L’Europe et les chirurgiens-dentistes »

La CSMF organisera ses universités d’été à Lille du 27 au 29 septembre 2013 sur le thème de la « e santé »

Le SML réunira son congrès à Marseille du 27 au 29 septembre 2013, voir le programme ici

Les 4-5 octobre 2013, 38èmes Entretiens de Podologie, Cité des Sciences, La Villette Paris sur le thème « la chirurgie du pied » à l'initiative de la FNP

4 & 5 octobre 2013 : Congrès de l'UNSSF à Paris – lire l'information

Du 17 au 19 octobre, Congrès Mondial de la Podologie à Rome. Pour plus d'info, visiter le site

Les 26 et 27 octobre : Congrès National des Pharmaciens à Lyon

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche