CNPS Express - 12 mars 2014

Convention nationale du CNPS vendredi 14 mars : attention dernières places !

La convention nationale du CNPS aura lieu vendredi 14 mars, le matin de 9h à 13h30. Elle portera sur la Stratégie nationale de santé et se déroulera en présence, confirmée de la Ministre de la Santé.

Il ne reste plus que quelques places disponibles. Si vous souhaitez y participer dépêchez-vous de vous inscrire avant mercredi 13 mars à 12 heures, l'inscription est obligatoire.

A noter que l'après-midi, sera consacré à la manifestation pour la fermeture de PESSOA/CLESI (voir ci-dessous)

Pour s'inscrire cliquer ici

Pour voir le programme cliquer ici

Manifestation le 14 mars : tous mobilisés pour la fermeture de Pessoa/Clesi

Les libéraux de santé iront manifester à l'issue de la convention nationale du CNPS qui se tiendra vendredi 14 mars pour exiger la fermeture du centre de formation privé portugais Pessoa/Clesi. Cette structure contrevient aux nouvelles dispositions législatives imposées par la loi Fioraso et continue de vendre des diplômes fantômes aux recalés des concours d'admission aux formations en santé.

La manifestation est organisée à l'appel de la profession dentaire dont la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD), la Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL), l'Union des Jeunes Chirurgiens Dentistes (UJCD), la Fédération nationale des orthophonistes (FNO), la Fédération française des syndicats masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR), le Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (SNMKR), avec le soutien du CNPS et de l'UNAPL. Le CNPS a lancé un appel à manifester.

Le rassemblement est prévu à 14 heures sur le parvis de l'église Saint-Sulpice dans le 6e arrondissement.

Voir le communiqué du CNPS

Voir le communiqué de la CNSD

Voir le communiqué de la FFMKR

Voir le communiqué de la FNO

Voir le communiqué du SNMKR

Voir le communiqué de l'UNAPL

En savoir plus : www.fermeture-pessoa.fr

ARS : la fonction d’inspection plus prioritaire ?

Les inspecteurs de l'action sanitaire et sociale ont diffusé un communiqué pour réclamer que la fonction d'inspection ne soit désormais plus une priorité de toutes les ARS. Manque d'effectifs, succession des réformes, insuffisance de pilotage, manque de formation : les inspecteurs n'en peuvent plus ! Pire, ils s'inquiètent de l'annonce en janvier d'une nouvelle circulaire destinée à renforcer les inspections des établissements médico-sociaux. La Mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale (MECSS) du Sénat avait, de son côté, souhaité que les ARS délaissent les fonctions d'inspection pour se recentrer sur l'accompagnement en particulier des professionnels libéraux. À suivre...

Un plan sur les maladies neurodégénératives en préparation

Le gouvernement est en train de peaufiner les mesures du futur plan consacré aux maladies neurodégénératives. Ce plan, annoncé en septembre 2012 par le président de la République, sera rendu public au cours du deuxième trimestre 2014.

La CSMF et le SML travaillent ensemble

La Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) et le Syndicat des médecins libéraux (SML) se retrouvent, comme en 2009, pour travailler ensemble. Les deux syndicats ont décidé de réunir à nouveau la Commission pour l'avenir libéral de la médecine (CALM) afin d'élaborer de nouvelles propositions. Ils entendent ainsi s'imposer dans le débat sur la Stratégie nationale de santé en avançant leur projet alternatif et innovant fondé sur les valeurs de la médecine libérale.

Pour la CSMF et le SML, la réponse aux nouveaux besoins de soins des patients passe par le renforcement des soins de ville libéraux qui ont démontré, plus que tous les autres, leur capacité naturelle à s'adapter et à innover tout en restant dans les limites économiques qui leur sont imposées.

La première réunion de la commission a eu lieu hier mardi 11 mars 2014.

Voir le communiqué commun de la CSMF et du SML

Pétition : la CNSD a recueilli 29 000 signatures

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) a collecté plus de 29 000 signatures de patients à travers toute la France. Cette pétition recueillie par les chirurgiens-dentistes correspond à l'action lancée le 6 janvier dans le cadre de la mobilisation de la profession pour alerter le gouvernement sur les contraintes réglementaires et la multiplication des charges. Elle fait suite à la sensibilisation nationale via l'affiche sur les 25 ans de baisse des remboursements de soins dentaires. Les patients ont été invités à soutenir directement les revendications de la CNSD et sa mobilisation pour une meilleure prise en charge des soins dentaires dont les remboursements n'avaient pas été réévalués depuis 25 ans.

Voir l'information sur le site de la CNSD

Projet de reclassement des orthophonistes : la FNO dénonce les incohérences du ministère de la Santé

La Fédération nationale des orthophonistes (FNO) dénonce le projet de reclassement à bac+3 des orthophonistes adopté lors de la réunion du Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière, alors que leur niveau de formation a été reconnu en janvier 2013 à bac+5.

La FNO dénonce cette remise en cause de l'offre de soins orthophonistes au sein de l'hôpital public, ce qui ne manquera pas de rejaillir sur la continuité des soins et l'exercice libéral.

Voir le communiqué de la FNO

L’UNPF ne signera pas l’avenant générique

L'Union nationale des pharmacies de France (UNPF) a fait savoir, lors de la commission paritaire nationale du 6 mars, qu'elle ne signerait pas l'avenant sur les génériques tant que l'arrêté d'application sur la fixation du taux des remises consenties au titre des génériques ne serait pas publié au Journal officiel, et surtout, tant qu'il ne serait pas conforme aux demandes formulées par le syndicat.

L'UNPF rappelle que l'économie liée aux génériques représente 30 % de la marge officinale. Le syndicat souhaite sécuriser cette économie en l'affectant au financement d'un honoraire à l'ordonnance.

Voir le communiqué de l'UNPF

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche