CNPS Express - 26 mars 2014

Le cadre des négociations sur la coopération interprofessionnelle est fixé

La ministre de la Santé a écrit au président de l'UNCAM et à son directeur pour fixer le cadre des négociations sur la coopération interprofessionnelle concernant la rémunération des équipes pluri-professionnelles de soins. Cette rémunération vise les structures pluri-professionnelles afin de valoriser le travail en équipe, mais ne devra pas écarter les professionnels travaillant seuls et participants également à la coordination des soins. Elle devra aussi permettre des adaptations régionales.

Pratiques médicales avancées : la DGOS y travaille

La Direction générale de l'offre de soins (DGOS) a confirmé lors des troisièmes états généraux infirmiers, qu'elle travaillait, dans le cadre de la future loi de santé à l'élaboration d'un article destiné à créer des professions paramédicales de pratique avancée. Il a été rappelé à cette occasion que de nombreux rapports préconisaient la création de métiers de santé d'un niveau intermédiaire entre le paramédical et médecin, dont la mission Hénart/Berland, qui recommandait la création d'un niveau de « paramédical praticien ».

DPC : l’IGAS propose des pistes de réforme

Selon la presse, qui a eu connaissance d'une version non finalisée du rapport de l'IGAS commandé par le ministre de la Santé sur le DPC, une nouvelle réforme de ce dispositif serait envisagée. L'IGAS soulignerait une gouvernance trop complexe du DPC, mais poserait aussi la question de son financement qui reste insuffisant au regard du nombre de professionnels à former. À suivre...

Le printemps des maisons et pôles de santé

Réunis à Tours pour leur journée nationale, les maisons et pôles de santé ont fait une large place à l'interprofessionnalité à travers les différents ateliers proposés à cette occasion. Avec 436 maisons et pôles de santé opérationnels en 2014, contre seulement 240 l'an dernier, les MSP se développent rapidement. 600 nouvelles structures doivent ouvrir d'ici fin 2014, a rappelé la direction générale de l'organisation des soins.

Un décret pour plafonner le remboursement des lunettes

Après la loi sur la consommation et celle sur les réseaux de soins, le gouvernement veut aller plus loin et prépare un décret afin d'imposer un plafonnement du remboursement des lunettes. Il souhaite ainsi conduire les professionnels à adapter leurs prix au niveau des remboursements. Mais le risque immédiat est de voir augmenter le poids du reste à charge sur l'optique supporté par les patients, et à terme de voir se développer des « golden complémentaires » qui offriraient à leurs clients des super-couvertures à prix d'or. Dans tous les cas, c'est une mauvaise idée car le patient ne s'y retrouve pas.

Les patients intéressés par les applis santé sur leur smartphone

Selon une étude menée par CCM Benchmark, 11% des Français auraient déjà utilisé une application smartphone dédiée à la santé. 45% d'entre eux l'ont fait pour évaluer leur forme, 38% pour arrêter de fumer, et 31% pour s'informer sur une maladie ou un traitement. L'intérêt suscité par la santé connectée semble important puisque 44% des personnes interrogées disent trouver intéressantes des applications comme la balance connectée et 43% le tensiomètre connecté ou la boîte de médicaments connectée.

Validation de l’avenant n°2 à la convention dentaire : la CNSD confortée

Le Conseil d'État a rejeté deux recours en annulation formés contre l'avenant n°2 à la convention dentaire signé par la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) en avril 2012. Tout d'abord, le Conseil d'État a rejeté le recours contre la reconduction tacite de la convention dentaire en mai 2006. Ensuite, il a écarté les arguments selon lesquels les signataires n'étaient pas dûment mandatés par leurs instances décisionnelles et donc pas représentatives.

Enfin, le Conseil d'État a exclu toute méconnaissance du principe d'égalité tiré du fait que l'avenant créait notamment avec le devis type des obligations applicables aux seuls chirurgiens-dentistes mais excluant les praticiens des centres de santé et les médecins stomatologistes. Les choix de la CNSD sont ainsi confortés par le Conseil d'Etat, souligne le syndicat.

Voir le communiqué de la CNSD

Jean-Paul Ortiz, nouveau président de la CSMF

Jean-Paul Ortiz a été élu nouveau président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) ce week-end. Président du syndicat national des néphrologues libéraux et du Syndicat des médecins de l'hospitalisation privée (SYMHOP), et par ailleurs président de l'URPS de Languedoc Roussillon, il succède à Michel Chassang. Après douze années passées à la tête de la Confédération, Michel Chassang a été élu président d'honneur de son syndicat. À noter que pour la première fois, une femme accède au poste de vice-président de la CSMF ; il s'agit de Béatrice Fazilleaud par ailleurs secrétaire générale de l'UNOF-CSMF. La nouvelle équipe s'inscrit dans la continuité de l'équipe précédente.

Le CNPS adresse ses félicitations au nouveau président et à son équipe.

Voir le communiqué de la CSMF

Le SML s’oppose à la généralisation du tiers payant

Le Syndicat des Médecins Libéraux (SML) réaffirme son opposition totale et sans ambiguïté à la généralisation du tiers payant. Opposé à tout consumérisme médical, le SML prône la responsabilisation des patients et des professionnels de santé et souhaite une simplification des procédures du tiers payant social.

Voir le communiqué du SML

Après les assises de la podologie, la FNP prépare un livre blanc

La Fédération nationale des podologues (FNP) se félicite de la réussite des assises de la podologie qui se sont déroulées le 21 mars à Paris et ont mobilisé tous les acteurs de la profession dont les sociétés savantes, les instituts de formation et les associations de podologues, ainsi que le CNPS, l'UNPS et l'UNAPL. Les responsables de la profession ont manifesté leur volonté d'être les acteurs de leur avenir. C'est pourquoi la FNP travaille à la rédaction d'un livre blanc intitulé « Podologie : horizon 2020 », basé sur la synthèse des travaux menés lors de ces assises nationales.

Voir le communiqué de la FNP

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche