CNPS Express - 07 janvier 2015

Bonne année !

Le Président, Philippe Gaertner et le Bureau national du CNPS vous souhaitent une très belle année 2015, riche en actions et en solidarités interprofessionnelles au service de l'exercice libéral en santé.

Augmentation de 3,2 % des dépenses du régime général d’Assurance maladie

Dans son point mensuel du 23 décembre dernier, la Caisse nationale d'Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) a annoncé une progression de 3,2 % (taux corrigé des jours ouvrés) des dépenses du régime général d'Assurance maladie à fin novembre 2014 en année mobile (sur les 12 derniers mois), soit 0,3 point de plus qu'à fin octobre. Quant aux dépenses enregistrées sur onze mois, entre janvier et novembre 2014, elles ont également progressé de 3,2 % par rapport à la même période en 2013. À titre indicatif, pour le seul mois de novembre 2014, les dépenses du régime général ont augmenté de 4,7 % par rapport à novembre 2013. En année mobile, les dépenses de soins de ville ont crû de 3,7 % (taux corrigé des jours ouvrés). Par ailleurs, la Cnamts a constaté une hausse des remboursements de soins de médecine générale de 3,2 % sur onze mois.

Succès de la mobilisation des médecins…

Les appels à la mobilisation se sont multipliés à la suite de ceux de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) et du Syndicat des médecins libéraux (SML). De très nombreuses organisations médicales ont rejoint le mouvement et la fermeture des cabinets entre Noël et le jour de l'an qui a été un vrai succès à la fois sur le terrain et dans les médias. De son côté, la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) a levé son préavis de grève du 5 janvier ayant obtenu l'ouverture d'une concertation sur l'accessibilité financière des soins.

…mais surdité du Gouvernement et poursuite du mouvement par une grève administrative

En revanche, il ne ressort pas des déclarations de la ministre de la Santé ou du Président de la République que l'Exécutif ait apprécié à sa juste valeur la mobilisation et l'exaspération des médecins libéraux. Le Président a en effet déclaré que le tiers payant « est quand même un progrès » tandis que la ministre de la Santé a réaffirmé, le 6 janvier, que la généralisation du tiers payant « serait évidemment maintenue ». Or, ce n'est pas la promesse facile d'un dispositif « simple » à mettre en œuvre, faite par la ministre et le Président de la République, qui apaisera les médecins libéraux, lesquels ont enchaîné début janvier sur une grève administrative portant sur la télétransmission des feuilles de soins, l'objectif étant de bloquer très rapidement le système.

Voir les sites de la CSMF, du SML et de la FHP

Réalité du tiers payant : jusqu’à 10 % de 160 000 feuilles de soins réglées dans un délai d’un an !

L'Observatoire du tiers payant, lancé il y a deux mois par deux généralistes du nord de la France, vient de rendre publique son analyse du délai de paiement de 160 000 feuilles de soins - électroniques et papier – facturées en tiers payant aux Caisses primaires d'Assurance maladie. Résultat : le remboursement de 10 % d'entre elles dépasse le délai d'un an ! Si ces données, bien que partielles, comme le reconnaît l'un des auteurs de l'étude, révèlent toutefois les difficultés posées par la généralisation du tiers payant. L'expérience doit être poursuivie avec pour objectif l'analyse d'un million de feuilles de soins.

La CNSD lance un questionnaire sur le tiers payant

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) a lancé, le 19 décembre dernier, un questionnaire intitulé « Tiers payant en dentaire ». Anonyme, il « a pour but de faire un état des lieux des pratiques actuelles du tiers payant en dentaire et de consulter les praticiens sur l'évolution qu'ils souhaitent de ce mode de paiement », explique la CNSD. Il vise également à permettre à la Confédération « de peaufiner ses arguments face aux projets des pouvoirs publics », à savoir l'application généralisée à tous les professionnels de santé du tiers payant dans le cadre de la Loi de santé.

Lire le communiqué de la CNSD et répondre au questionnaire

L’UNAPL appelle à manifester le 22 janvier

L'Union nationale des professions libérales (UNAPL) appelle les professionnels libéraux à manifester le 22 janvier prochain à Paris contre les différents projets du gouvernement qui portent directement atteinte à l'exercice libéral : le projet de santé, celui pour la croissance et l'activité, les dispositions concernant la transition énergétique ou encore le projet de loi de redéfinition des compétences entre les collectivités territoriales (NOTRE). L'UNAPL réclame le retrait de toutes les mesures contraires aux professions libérales pour préserver l'un des rares secteurs de notre économie à ne pas connaître de plans de licenciements. Toutes les professions sont invitées à manifester. Le rassemblement est prévu dès 11 h30 place Denfert Rochereau à Paris.

L’agenda des Libéraux de Santé

Colloque du SNAO le 24 janvier. Le Syndicat national autonome des orthoptistes (SNAO) organise, le 24 janvier à Strasbourg, un colloque intitulé « Un regard sur le TDA/H‏ » (Trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité). Cette journée est destinée à mettre en commun et échanger sur les connaissances actuelles et les dernières avancées de la recherche, grâce aux interventions de professionnels médicaux, paramédicaux et médico-sociaux.

Voir le programme du colloque SNAO

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche