Pour une autre loi de santé : Le CNPS soutient la manifestation du 15 mars

Le Conseil d’Administration du CNPS s’est réuni le jeudi 19 février 2015, et a réaffirmé son opposition au projet de loi de santé dans sa forme actuelle. En effet, ce texte conduit à une organisation étatisée et hospitalo-centrée du système de soins, de plus, il vise au démantèlement des conventions nationales

Pour dénoncer le contenu de ce texte et marquer son opposition à l’orientation de notre système de soins vers l’étatisation, le Conseil d’Administration du CNPS a décidé de soutenir la manifestation organisée le dimanche 15 mars 2015 à l’appel de nombreux syndicats de Libéraux de santé, la plupart adhérents du CNPS. Naturellement, le CNPS laisse à chacune de ses organisations membres le soin de décider des modalités de leur participation à cette action.

D’autre part, le CNPS continue à demander une autre loi de santé dans le cadre d’une concertation mobilisant l’ensemble des Libéraux de santé, car tous sont concernés. Dans ce but, le CNPS a formulé un ensemble de 10 propositions destinées à former la base d’une loi de Santé pragmatique et efficace, concentrée sur les sujets essentiels à traiter en priorité pour permettre de mieux prendre en charge les patients pour répondre aux nouveaux besoins des plus âgés d’entre eux mais aussi des patients chroniques et poly-pathologiques.

Le CNPS souhaite que le Gouvernement prenne conscience de l’urgence de modifier le cap de sa réforme en matière de santé et revienne à davantage d’écoute et de confiance envers les Libéraux de santé qui s’engagent chaque jour aux côtés de millions de Français pour les accompagner dans leur parcours de soins, et veulent pouvoir continuer à le faire avec souplesse et facilité dans l’intérêt des patients.
 
Recherche