CNPS Express - 9 Septembre 2015

Mercredi 9 septembre 2015

 
  Journée de rentrée du CNPS vendredi 2 octobre : « Démographie des libéraux de santé : quelles évolutions à l’horizon 2025 ? »

 

Le CNPS fera sa journée de rentrée le vendredi 2 octobre à l’Hôtel Crowne Plaza, 10 Place de la République, 75011 Paris sur le thème « Démographie des libéraux de santé : quelles évolutions à l’horizon 2025 ? ». Les inscriptions sont ouvertes. Réservez votre place dès maintenant pour participer à cette journée.

  La santé, grande absente de la conférence de presse du Président de la République… mais pas les économies sur la Sécu 
Le Président de la République a presque entièrement consacré sa conférence de presse de rentrée, le 7 septembre, à l’actualité internationale et aux baisses fiscales pour 2016.
Le thème de la santé a donc brillé par son absence alors même que le projet de loi de santé sera examiné la semaine prochaine au Sénat. La Sécurité sociale a été mentionnée - quoiqu’indirectement - à la fin de son intervention. « Sur les économies, l’État fait son devoir », a ainsi assuré le Chef de l’État. Il estime en effet que la Sécurité sociale a mené des « politiques justes et courageuses » pour endiguer les déficits. Il a également évoqué la volonté d’« améliorer le remboursement des médicaments » tout en veillant au service médical rendu de chaque produit.
  L’efficience de la gestion des hôpitaux au menu du rapport de la Cour des comptes
Les marges d'efficience dans la gestion du régime général d'Assurance maladie et des établissements publics de santé figurent parmi les thèmes abordés par le rapport de la Cour des comptes sur l'application des Lois de financement de la Sécurité sociale. Ce rapport sera rendu public le 15 septembre. Il comportera également une partie consacrée à la situation et aux perspectives d'évolution des comptes sociaux, à la « problématique » de l'Objectif national des dépenses d'Assurance maladie (Ondam) et à celle des cotisations.
Conformément à son rôle de conseil des pouvoirs publics en amont de l'élaboration du budget de la Sécurité sociale pour 2016, la Cour formulera pour chacun des sujets des recommandations visant à améliorer la gestion et l'efficience de la protection sociale et à poursuivre le rétablissement des comptes sociaux.
La séquence budgétaire de la rentrée se poursuivra par réunion de la Commission des comptes de la sécurité sociale le 24 septembre et la présentation le 7 octobre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) en Conseil des ministres. Le texte sera ensuite examiné à l’Assemblée nationale à compter du 20 octobre.
  Une nouvelle filière universitaire en santé contre les « déserts médicaux »

Le député socialiste de Haute-Garonne Gérard Bapt propose d’aménager une nouvelle filière à l’université lors de la Première année commune aux études de santé (Paces). « Les étudiants qui y seraient admis s’engageraient à exercer pendant huit ans dans un territoire médicalement défavorisé », révèle un article du Monde en date du 4 septembre.
L’élu propose ainsi d’augmenter de 10 % le numerus clausus limitant le nombre de places en médecine pour l’affecter à cette nouvelle filière. L’objectif : éviter des situations dans lesquelles des étudiants obtenant des moyennes frisant 13,5 ou 14 sur 20 doivent malgré tout renoncer à leurs études médicales, sauf à les poursuivre dans un autre pays de l’Union européenne, tout en apportant une solution aux « déserts médicaux ». Derrière ce projet en apparence pétri de bonnes attentions, et qui pose une réelle question, les Libéraux de santé ne devraient-ils pas se méfier l’instauration de filières de repêchage en parallèle des voies habituelles de formations ? Le CNPS s’interroge sur les conséquences, notamment en termes de qualité des soins et de visibilité pour les patients, de la mise en place d’un système de diplômes à géométrie variable pour une même profession.

  Santé au travail : la CNSD lance un programme de prévention

La bonne santé du soignant est essentielle à un exercice de qualité. Afin d’aider les professionnels de santé, notamment les chirurgiens-dentistes, à faire face aux contraintes quotidiennes auxquelles ils sont soumis (contraintes réglementaires et économiques mais aussi exigences de précision des gestes et de qualité des relations avec les patients), la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) a développé un programme de prévention baptisé « Prenons soin de nous ». Ce programme prend appui sur les constats de l’Observatoire national de la santé des chirurgiens-dentistes (ONSCD). « L’objectif est d’accompagner les praticiens et de leur apporter des réponses à des questions qu’il leur est parfois difficile de formuler, de peur d’avouer une faiblesse personnelle… », précise la Confédération.

Voir l’information sur le site de la CNSD

  Accessibilité : la CSMF réclame du temps, des moyens et des alternatives

Alors que le Gouvernement a lancé, le 7 septembre, une campagne télévisuelle en faveur de l’accessibilité universelle et contre l’exclusion des personnes handicapées, la Confédération des syndicats médicaux (CSMF) demande le report de la date butoir du 27 septembre pour le dépôt de l'Ad Ap et réclame « des aides et un accompagnement de l'Etat pour permettre aux médecins libéraux de mettre leurs cabinets aux normes d'accessibilité dans de bonnes conditions ». Le syndicat « s'insurge contre le manque d'aides données par l'Etat pour ce problème d'accessibilité » alors que de « de lourds investissements » peuvent être mis à la charge des cabinets médicaux, notamment en centre-ville.
La CSMF demande aussi aux pouvoirs publics de développer « des solutions intermédiaires ou alternatives dans les zones où la mise aux normes est délicate ».

Voir le communiqué de la CSMF

  La FSPF appelle à l’unité et à la mobilisation des pharmaciens d’officine

La Fédération des syndicats pharmaceutiques français (FSPF) appelle à une mobilisation de « l’ensemble de la profession » face aux menaces que représentent selon elle « le retard d’application de la réforme de la rémunération », « l’aggravation des économies sur le médicament  » et « le retour des exigences de libéralisation de l’accès aux professions de santé » demandé par Bruxelles.
La Fédération proposera donc « aux autres organisations professionnelles de se mobiliser ensemble le 30 septembre » afin de faire entendre leurs revendications. En l’occurrence, l’inscription dans le PLFSS 2016 des moyens nécessaires au maintien et au développement du réseau officinal, l’accélération de la réforme de la rémunération, la prise en considération des problématiques de l’officine dans le projet de loi de Santé avec la confortation du monopole officinal et enfin, la protection contre les mesures de libéralisation de l’installation.

Lire le communiqué du FSPF

  Le DE de masseur-kinésithérapeute rejoint le LMD : la FFMKR salue une réforme historique

Un arrêté et un décret publiés au Journal officiel, le 4 septembre, ont officialisé le déploiement, dès cette année, de la formation initiale des masseurs-kinésithérapeutes sur quatre ans, lequel avait été annoncé par la ministre de la Santé, en novembre 2014. La formation est désormais intégrée au cursus Licence, master, doctorat (LMD), rendant ainsi possible la recherche dans cette discipline pour ceux qui le souhaitent.
En ce qui concerne l’organisation des études, la formation est dorénavant organisée en deux cycles de quatre semestres chacun. Le premier est consacré aux enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels. Quant au second, il est axé sur le développement des compétences théoriques et pratiques.
La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) s’est félicitée « de l'aboutissement de cette réforme historique » qui permet à la masso-kinésithérapie de se conformer aux standards européens et internationaux. Cependant, la FFMKR « reste vigilante sur la mise en œuvre de cette réforme ».

Lire le communiqué de la FFMKR

  L’agenda des Libéraux de Santé
  • Journée de rentrée du CNPS vendredi 2 octobre : « Démographie des libéraux de santé : quelles évolutions à l’horizon 2025 ? »
    Inscrivez-vous ici

  • La CSMF transportera à Giens sa 21ème Université d’Eté du 11 au 13 septembre sur le thème « Le système de santé français : A bout de souffle ? Quelles solutions ? ».

  • Le SML « fera sa conférence de Santé » du 24 au 26 septembre à Marseille.
    Voir le programme

  • La FNP programme ses 40èmes Entretiens de Podologie, les 16-17 octobre 2015 au Paris Event Center, Porte de la Villette à Paris sur le thème : « Cicatrisation des plaies ; le rôle du pédicure-podologue au sein de l’équipe pluridisciplinaire »

  • La FSPF organisera à Reims la 68ème édition du congrès national des pharmaciens, les 17 et 18 octobre, sur le thème « Officine 2020 : un projet pour prescrire l'avenir ».
    Programme et inscriptions

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner

 
Recherche