CNPS Express - 18 Novembre 2015

Mercredi 18 novembre 2015

 
Les libéraux de santé solidaires et mobilisés
 Après les terribles attentats qui ont endeuillé la capitale, les Libéraux de santé, à travers le CNPS, tiennent à exprimer leur solidarité à l’égard des victimes et de leurs familles. Plus que jamais, les Libéraux de santé sont et restent mobilisés pour soigner, soutenir et accompagner les personnes frappées par ces douloureux événements et, au-delà, l’ensemble de la population aujourd’hui meurtrie.
  Le blocage sanitaire contre la loi de santé arrêté, la manifestation du 16 novembre annulée

L’ensemble des syndicats médicaux, dont la CSMF et le SML, ainsi que les syndicats de Libéraux de santé, dont la CNSD et la FNI, engagés dans le blocage sanitaire destiné à protester contre le projet de loi de santé, ont décidé de cesser immédiatement toute action de grève des soins dans l'ensemble du pays. Ils ont appelé l'ensemble des professionnels de santé libéraux à se rendre disponibles pour renforcer les capacités hospitalières. La manifestation prévue le lundi 16 novembre a été annulée.

  Les croix vertes des pharmacies éteintes
A l’appel de leurs syndicats, la FSPF, l’UNPF et l’USPO, les pharmacies d’officine ont éteint leurs croix vertes lundi à midi pour marquer la solidarité de la profession à l’égard des victimes et témoigner son attachement aux valeurs et aux principes de la République française.
  L'examen du projet de loi Santé à l'Assemblée repoussé à jeudi
L'examen du projet de loi sur la Santé à l'Assemblée, en nouvelle lecture, initialement prévu de lundi 16 novembre, après avoir été repoussé à mardi, en raison de la convocation en urgence du Parlement en Congrès à Versailles, a de nouveau été reporté à jeudi. Un report jugé "nécessaire par respect" pour les professionnels de santé après les attentats, selon la présidente de la commission des Affaires sociales, Catherine LEMORTON.
  L’UNAPL et les organisations professionnelles debout « face à l’inacceptable »
Les représentants des organisations patronales, la CGPME, la FNSEA, le Medef, l’UDES, l’UPA et l’UNAPL pour les professionnels libéraux, ont exprimé leur soutien et de leur compassion aux familles des victimes et des blessés des attentats terroristes. « Face à l’inacceptable, les chefs d’entreprises et leurs organisations représentatives, ne se laisseront pas impressionner. La solidarité et l’union sont la seule réponse possible ».
  Le Mouvement de la Santé pour Tous écrit au Président de la République

Le Mouvement de la Santé pour Tous, qui coordonne plusieurs organisations de Libéraux de santé, dont nombre sont membres du CNPS*, a adressé une lettre ouverte au Chef de l’Etat pour réclamer « un moratoire reportant le vote de la loi après la Conférence nationale de santé » pour permettre « la concertation qui a fait défaut jusqu'à maintenant pour l'élaboration de ce texte et le retour de la confiance avec les professionnels de santé ».

* CNSD, FNI, CI, FFMKR, FNI, FNO, SML, SDB, FNP, SNAO, SNMKR, UNSAF

  Les réservistes de l’EPRUS mobilisés
Dans le cadre de l’état d’urgence, un arrêté, publié le 15 novembre au Journal officiel, mobilise dix réservistes de l'Établissement de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (Eprus). Ils sont chargés d’"assurer le renfort des équipes du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, notamment dans l'exercice des missions de la cellule interministérielle d'aide aux victimes".
N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche