CNPS Express - 29 Juin 2016

Mercredi 29 Juin 2016

 
  Renouvellement des membres de l’UNPS : le CNPS dénonce une situation d’impasse

Le CNPS s’inquiète du renouvellement des membres de l’UNPS (Union nationale des professionnels de santé) dont le mandat prendra fin le 13 juillet 2016. La composition de la nouvelle assemblée doit prendre en compte d’une part, les modifications survenues au niveau de la représentativité, puisque seuls les syndicats représentatifs sont appelés à siéger à l’UNPS, et d’autre part, les résultats des élections aux URPS pour répartir les sièges à l’intérieur de chaque profession. Or, si les élections aux URPS sont terminées pour l’ensemble des professions concernées, pour plusieurs d’entre elles les enquêtes de représentativité nécessaires à l’établissement de la représentativité sont en cours ou n’ont pas encore débuté. Dans ces conditions le renouvellement à la date du 13 juillet semble largement compromis, ce qui plonge l’avenir de l’UNPS dans l’incertitude la plus totale. Or malgré les interventions répétées du CNPS depuis le début de l’année auprès les services du ministère de la Santé rien ne se passe. L’intersyndicale les suspecte même d’avoir délibérément mené l’UNPS à une situation d’impasse. Le CNPS en appelle désormais à la ministre de la Santé, afin qu’une solution d’urgence puisse être trouvée qui permette à la fois de respecter les impératifs légitimes de la représentativité syndicale et la nécessaire continuité du fonctionnement de l’UNPS.

Lire le communiqué du CNPS

  Hôpitaux : les Français sensibles à l'avis leur médecin traitant
Selon le baromètre santé 360 réalisé par Odoxa pour Orange et la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH), 69% Français estiment qu’un hôpital ne doit pas se trouver à plus de 30 minutes de chez eux. Pour autant, concernant le choix d’un hôpital, pour 59% d’entre eux, le premier critère n’est pas la distance, mais la qualité perçue de l'hôpital selon l'avis de son médecin traitant.
  Violences faites aux femmes : le nouveau plan élargi aux libéraux
Lors de la première journée de formation des référents « violences faites aux femmes », la ministre de la Santé a annoncé qu’un nouveau plan interministériel de lutte était en préparation. Ce cinquième plan prévoit d'étendre la formation sur les violences aux chirurgiens-dentistes, infirmières et kinésithérapeutes et de développer la prise en charge psychologique.
  Les futures garanties et prix des contrats santé labellisés pour les plus de 65 ans
Un décret en préparation détaille les futures garanties et prix des contrats santé labellisés pour les plus de 65 ans. Avec des cotisations mensuelles comprises entre 41 et 132 euros, trois niveaux de garanties seraient ainsi définis prenant en charge les dépassements d’honoraires jusqu’à 120 % au maximum du tarif de remboursement de la sécurité sociale, une couverture en soins optiques, dentaires et en audioprothèses.
  Clap de fin pour les sacs en plastique
Dites adieu à vos sacs en plastique ! Ils disparaîtront définitivement à compter du 1er juillet 2016. Un décret du 31 mars dernier interdit les sacs en matières plastiques à usage unique aux caisses. Dans le secteur de la santé, les pharmacies d’officine sont la profession la plus concernée par cette interdiction. Elles s’y préparaient de longue date et dispensent déjà, pour la plupart déjà des sacs en papier, ou biosourcés.
  Thierry Beaudet succède à Etienne CANIARD
Le président du groupe Mutuelle générale de l'éducation nationale (MGEN), Thierry Beaudet, a été élu pour un mandat de cinq ans comme président de la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF). Il succède à Etienne CANIARD, qui ne se représentait pas.
  Kinés et orthophonistes font cause commune
La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO), la Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) et l’Union nationale des masseurs kinésithérapeutes libéraux (UNSMKL) ont diffusé, un communiqué commun, avec les syndicats de salariés, pour alerter le gouvernement sur le sort des kinésithérapeutes et des orthophonistes de la fonction publique hospitalière confrontés à une situation de pénurie. Les organisations appellent à revaloriser l’exercice hospitalier pour ces professions, ce qui passe, comme en libéral par la prise en compte des 5 années d’études.

Voir le communiqué
  Négociations conventionnelles: la CSMF claque la porte
Après quatre mois de discussions conventionnelles, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) quitte la table estimant trop maigres les avancées obtenues. « Les médecins n’ont obtenu que la sécurisation du régime de retraite ASV. À moins d’un mois de la fin des négociations, aucun autre engagement n’a été pris par la CNAM », s’agace le syndicat qui avait pourtant proposé « un  new deal pour une convention novatrice en dix points sans spécialité perdante ni baisse tarifaire ». La CSMF souhaite que le Gouvernement prenne « toutes ses responsabilités » et prévient qu’elle « ne participera pas aux prochaines séances, dans l’attente de réponses concrètes sans dogme imposé. »

Lire le communiqué de la CSMF
  Tiers Payant Généralisé : la CNSD appelle au boycott
La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) appelle au boycott du tiers payant généralisé, mesure phare de la loi de santé combattue « depuis toujours » par le syndicat. Outre son côté dogmatique, la CNSD lui reproche « la complexification et les sources d’erreurs » qui le rendent inapplicable pour les chirurgiens-dentistes. Elle « considère que le tiers payant est suffisamment utilisé sans avoir besoin d’être étendu en dehors des priorités sociales (CMU-C et ACS) et réglementaires (prévention, accident du travail,…), alors que le calendrier de déploiement du tiers payant sur la part obligatoire est maintenu ». En effet, dès le 1er juillet 2016, ce sont tous les patients pris en charge à 100% (ALD et maternité) qui pourront en bénéficier.
La CNSD rappelle que le gouvernement est resté « sourd aux arguments des professionnels de santé qui rejettent l’obligation du tiers payant pour tous » et appelle « tous les chirurgiens-dentistes à entrer en résistance » et à boycotter l’obligation de tiers payant.

Lire le communiqué de la CNSD
  La feuille de route de la FFMKR
Le 17 juin, la Fédération française des masseurs kinésithérapeutes rééducateurs (FFMKR) réunissait à Brest ses représentants syndicaux départementaux dans un exercice de « grande démocratie » afin de « réfléchir et voter ses lignes politiques pour les prochains mois à venir ». Les représentants de la FFMKR veulent  infléchir « la ligne politique du gouvernement consistant à vouloir donner un pan de [leurs] compétences aux EAPA-S (Enseignants en Activité Physique Adaptée en Santé) ainsi qu’à d’autres non-professionnels de santé par le biais de l’accès partiel ». Ils réclament la réécriture des compétences des masseurs-kinésithérapeutes « sur le modèle des professions médicales à compétences définies » pour obtenir « un réel accès direct ». L’échéance conventionnelle reste, naturellement dans le viseur du syndicat qui réclame « la facturation et le remboursement par l’Assurance maladie des actes effectués dans le cadre de l’urgence et en l’absence d’un médecin, donc sans prescription, comme prévu dans la nouvelle définition de [la] profession ».

Lire le communiqué de la FFMKR
  L’agenda des Libéraux de santé

Vendredi 7 octobre 2016 : Journée de rentrée du CNPS

9, 10 et 11 septembre : 22ème Université d’été de la CSMF. www.csmf.org

23,23 et 24 septembre : congrès du SML à Marseille : En savoir plus : http://www.congressml2016.org/

14-15 octobre 2016 : 41èmes ENTRETIENS DE PODOLOGIE, Paris Event Center, la Villette Paris sur le thème : « les petits appareillages/dispositifs médicaux : orthoplasties, orthonyxies, contentions, taping … »

22-23 octobre : Congrès national des pharmaciens à Nantes organisé par LA FSPF, l’UTIP et l’APR  www.fspf.fr

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche