CNPS Express - 28 septembre 2016

Mercredi 28 Septembre 2016

Au sommaire

PLFSS 2017 : niveau record des économies attendues et baisses de tarifs pour respecter les objectifs 2017
PLFSS 2017 : Le détail des 4Mds d’économie
PLFSS 2017 : les nouveautés
PESSOA/LE CLESI : la Justice ordonne la fermeture de la filière dentaire
Amélioration des comptes de la Sécu : la CSMF fustige l’ingratitude du gouvernement envers les médecins
Convention dentaire : top départ pour les négos
Plus que quelques jours pour participer à la grande consultation de la Pharmacie d'officine
La FNO rappelle que la prise en charge de la surdité doit être globale
Le SML auditionne les candidats à la Primaire
Le SNMKR suggère de financer la nécessaire revalorisation des kinés par des économies sur les SSR
Enquête vulnérabilité des professionnels de santé
Le calendrier des libéraux de santé
 
 
  PLFSS 2017 : niveau record des économies attendues et baisses de tarifs pour respecter les objectifs 2017

Si le Gouvernement prétend qu’il aura sauvé la Sécu en 2017, date à laquelle il promet de ramener le solde du régime général à l’équilibre, c’est au prix d’une nouvelle salve d’économies sur les dépenses de santé. Et cette fois-ci, en dépit d’un objectif de dépenses d’assurance maladie (ONDAM) relevé de 1,75% à 2,1%, 4,05 milliards d’euros d’économies seront nécessaires. Et ce n’est pas le différentiel symbolique affiché entre l’ONDAM hospitalier fixé à 2% et celui des soins de ville à 2,1%, virage ambulatoire oblige, qui redonnera le moral aux libéraux de santé. Le Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017 sera présenté au conseil des ministres le 5 octobre.

Voir le PLFSS 2017

  PLFSS 2017 : Le détail des 4Mds d’économie
Les 4,05 milliards d’€ d’économies attendues concernent pour l’essentiel : • La baisse des prix de produits de santé, promotion des génériques (1,43 milliard d'euros). • La lutte contre les prises en charge "non pertinentes" (1,135 Md) • Le virage ambulatoire (640 millions) • L’amélioration de l'efficience de la dépense hospitalière (845 millions) Mais surtout, ce PLFSS renoue avec les baisses de tarifs des professionnels libéraux, programmées à hauteur de 165 millions d’euros.
  PLFSS 2017 : les nouveautés
Parmi les nouveautés, le PLFSS 2017 contient un plan pour l’accessibilité aux soins dentaires et prévoit l'extension de l'avantage maternité existant pour les praticiens territoriaux de médecine générale (PTMG) ou ambulatoire (PTMA) aux femmes médecins exerçant en libéral modérant leurs dépassements d'honoraires. Le financement des expérimentations de télémédecine dont le périmètre est étendu à tout le territoire, sera prolongé d’un an. Enfin, le budget 2017 comporte la création d'un fonds national pour la démocratie, qui permettra, entre autres, d'assurer le financement la formation des représentants des usagers.
  PESSOA/LE CLESI : la Justice ordonne la fermeture de la filière dentaire

Depuis 2012, le CNPS aux côtés des syndicats avait dénoncé le centre de formation privé PESSOA rebaptisé CLESI-Centre libre d'enseignement supérieur international à Toulon et à Béziers. Le combat mené par la CNSD, la FSDL et l'Union Dentaire contre cet établissement vient de connaître un tournant avec la décision de la Cour d'appel d'Aix-en-Provence ce mardi 27 septembre, qui ordonne la fermeture de la filière de formation dentaire. La CNPS se félicite de cette décision qui marque une étape décisive contre ce centre de formation privé qui exploite les failles du droit européen.

Voir l’information sur le site de la CNSD

  Amélioration des comptes de la Sécu : la CSMF fustige l’ingratitude du gouvernement envers les médecins
Contrairement à la ministre de la Santé, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) estime que l’amélioration des comptes de la sécu n’a pas profité à ceux qui ont permis ce résultat. Le syndicat rappelle que « la maîtrise médicalisée effectuée par les médecins libéraux participe largement à la réussite de l’ONDAM, alors que près du quart des dépenses comptabilisées dans l’enveloppe soins de ville sont prescrites à l’hôpital ». En vertu de quoi, les évolutions tarifaires contenues dans la nouvelle convention apparaissent « largement en dessous des efforts consentis par les médecins libéraux » qui mériteraient « bien plus pour mettre enfin un terme à la crise de la médecine libérale ».

Voir le communiqué de la CSMF
  Convention dentaire : top départ pour les négos
Pas moins de huit séances de négociation ont été programmées entre le 29 septembre et le 14 décembre entre les trois syndicats dentaires (FSDL, CNSD et Union dentaire), l’UNCAM et l’UNOCAM. Une négociation qui s’ouvre alors que le Gouvernement a inscrit un plan pluriannuel pour l’accessibilité des soins dentaires dans le PLFSS 2017, avec deux axes : la revalorisation de certains actes insuffisamment rémunérés, notamment des soins conservateurs avec un investissement de 200 Millions d’€ et l’encadrement des dépassements d’honoraires pour les actes à entente directe.
  Plus que quelques jours pour participer à la grande consultation de la Pharmacie d'officine
La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) indique que la clôture de la grande consultation de la Pharmacie d'officine approche. Déjà 1 400 propositions ont été déposées sur le site de la consultation dont les résultats seront utilisés dans les travaux préparatoires et les négociations pour la prochaine convention nationale pharmaceutique. La consultation se terminera le 30 septembre.

Pour participer à la grande consultation
  La FNO rappelle que la prise en charge de la surdité doit être globale
A l’occasion de la Journée mondiale des sourds qui a lieu ce samedi 24 septembre 2016, la Fédération nationale des orthophonistes (FNO) souligne le rôle essentiel des orthophonistes auprès des personnes atteintes de surdité congénitale ou acquise, à tous les âges de la vie. La FNO rappelle que « la prise en charge des patients sourds doit être globale et que les moyens doivent maintenant être donnés à la coordination du parcours de soins des personnes sourdes ». En effet, « si la prise en charge des enfants atteints de surdité est particulièrement coordonnée, des progrès restent à faire en ce qui concerne l’adulte sourd, et plus particulièrement l’adulte devenu sourd ». Le syndicat insiste sur l’impact de la presbyacousie sur les troubles cognitifs.

Voir le communiqué de la FNO
  Le SML auditionne les candidats à la Primaire
Le Syndicat des médecins libéraux (SML) a tenu, du 22 au 24 septembre, son congrès annuel à Marseille. En plus des traditionnelles tables rondes où se sont succédés des intervenants du monde de la santé, dont des présidents de syndicats de professionnels libéraux de santé et le président du CNPS, le SML a organisé un grand oral des candidats à la primaire de la droite. Claude Greff députée d’Indre-et-Loire représentait Nicolas Sarkozy et Jean Léonetti, député des Alpes Maritimes, Alain Juppé. François Fillon, Bruno Le Maire, Jean-François Coppé et Nathalie Kosciusko-Morizet, autres candidats à la primaire, ont, quant à eux, fait le déplacement à Marseille pour présenter en personne leur projet devant les médecins du SML. Le point commun de tous les candidats à la primaire ? La suppression du tiers payant s’ils franchissent le cap de la primaire, puis parviennent à l’Elysée.

Voir le site du SML
  Le SNMKR suggère de financer la nécessaire revalorisation des kinés par des économies sur les SSR
A la veille de l’ouverture des négociations conventionnelles des kinés, le Syndicat national des masseurs kinésithérapeutes libéraux (SNMKR) observe que cette séquence importante intervenant après la négociation de la nouvelle convention des médecins, risque de se superposer à celles d’autres professions, dans un contexte de revalorisation des honoraires médicaux et des salaires dans les hôpitaux. Le syndicat prend les devants pour que le cas des kinésithérapeutes soit pris en considération car ils ont besoin, eux aussi, d’être revalorisés « pour assumer l'évolution des techniques, le coût de production du soin toujours en augmentation, le virage ambulatoire souhaité par tous […] et envisager un début de rattrapage de leur perte de pouvoir d'achat ». Le SNMKR demande donc au gouvernement un relèvement de l’ONDAM pour permettre cette revalorisation « justifiée et attendue » que le syndicat chiffre à 500 millions d’€. Une dépense qui pourrait être compensée grâce aux économies réalisées par une meilleure adéquation de placement des patients en SSR, jusqu’à 2 milliards par an.

Voir le communiqué du SNMKR
  Enquête vulnérabilité des professionnels de santé

L'association « Soins pour les Professionnels de Santé » lance sa grande enquête annuelle avec le soutien du CNPS. La première enquête réalisée en septembre 2015 sur la souffrance psychologique des soignants de toutes les professions a montré que près de 50% des professionnels de santé estimaient avoir été en situation de souffrance dans leur carrière. Ils étaient 80% à souhaiter être pris en charge dans un centre qui leur serait spécifiquement réservé, et de préférence éloigné de leur lieu d'exercice. Cette année, une deuxième enquête, a pour objectif de déterminer les attentes concrètes des professionnels de santé face au constat alarmant de leur souffrance et quels moyens mettre en place pour y remédier. Les conclusions seront mises en avant lors du Colloque « Soigner les Professionnels de Santé vulnérables » organisé le 29 Novembre 2016 à l’École du Val-de-Grâce, colloque.

Le CNPS vous remercie de participer à cette enquête en cliquant sur ce lien

  Le calendrier des libéraux de santé

   Journée de rentrée du CNPS : Dernière ligne droite pour vous inscrire !

Vendredi 7 octobre 2016, venez rencontrer celles et ceux qui feront la politique de santé du prochain président de la République. Le CNPS les a invités pour vous à l’occasion de sa journée de rentrée.

Au programme :

  • La présentation d’un sondage exclusif sur les attentes des Français et des professionnels en matière de santé par M. Jean-Daniel LEVY, Directeur du Département Politique & Opinion d’Harris Interactive
  • L’annonce des recommandations du CNPS aux candidats en matière de santé pour 2017
  • Le Grand Oral de la santé avec Mme Cécile DUFLOT, Députée de Paris (EELV) ; Mme Marie Christine FAVROT, Secrétaire nationale pour les questions de santé (UDI) ; M. Philippe JUVIN, Député européen, porte-parole santé de M. Nicolas SARKOZY et M. Jean LEONETTI, Député des Alpes-Maritimes, représentant de M. Alain JUPPE (LR) ; M. Marc Pierre MANCEL*, Secrétaire national chargé de la santé, de la protection sociale, et de la famille (PS).

*Intervenant sous réserve

Rendez-vous le vendredi 7 octobre 2016, dès 9 h 30 à l’Hôtel Crowne Plaza -10 Place de la République, Paris 11ème (métro République).

Inscrivez-vous dès à présent

Voir le programme

14-15 octobre 2016 : 41èmes ENTRETIENS DE PODOLOGIE, Paris Event Center, la Villette Paris sur le thème : « les petits appareillages/dispositifs médicaux : orthoplasties, orthonyxies, contentions, taping … »

22-23 octobre : Congrès national des pharmaciens à Nantes organisé par LA FSPF, l’UTIP et l’APR : http://congresdespharmaciens.org

2 décembre : congrès de l’UNAPL au Palais Brongniart - Paris : www.congresunapl.fr

6 7 et 8 décembre : Congrès national de la FNI à Paris, sur le thème : « Présidentielles 2017 :Faut-il en attendre un grand chamboule-tout pour la santé ? »

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner

 
Recherche