CNPS Express - 7 Mars 2018

Mercredi 7 Mars

Le 22 mars, la Convention de printemps du CNPS décortiquera la Stratégie nationale de santé
La prochaine convention du Centre national des professions de santé se tiendra le 22 mars prochain à l’hôtel Crowne Plaza, 10, place de la République à Paris. Elle examinera les conséquences, pour les professionnels, de la Stratégie nationale de santé (SNS) arrêtée par le Gouvernement. Après un exposé sur la finalité et le contenu de la SNS, les participants suivront différents focus sur la pertinence des soins, l’adaptation des métiers, la re-certification. Les membres du CNPS réaliseront « un grand débrief » des propos tenus par les intervenants.

Si vous n’êtes pas inscrit, il est grand temps de le faire !

Voir le programme
S’inscrire
250 millions de crédits reversés aux hôpitaux et cliniques
Agnès Buzyn a annoncé le reversement de 250 millions d’euros aux établissements de santé publics et privés, compte tenu du fait que les dépenses d’assurance maladie ont moins progressé que l’objectif voté, principalement parce que l’activité des établissements a progressé plus faiblement que prévu. Les fédérations hospitalières (FEHAP, FHF, FHP et UNICANCER) saluent cette restitution de crédits. Néanmoins, les fédérations rappellent que cette mesure intervient « dans un contexte tendu » et se disent toujours préoccupées par la baisse de tarifs hospitaliers.
  Prise en charge des personnes âgées : Agnès Buzyn rencontre les acteurs du secteur pour définir des priorités
La ministre de la Santé annonce la tenue de rencontres avec les acteurs et représentants des personnels et des institutions du secteur des personnes âgées dans le but de réaliser, d’ici fin mars, une feuille de route précisant les objectifs prioritaires de la prise en charge des personnes âgées. Cette feuille de route est considérée comme une première étape avant la définition de mesures concrètes d’ici l’été.
  La CNSD relève qu’en France, la renonciation aux soins dentaires diminue
Au moment où la négociation conventionnelle de la profession est en cours, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) relève que la renonciation aux soins dentaires diminue. En effet, à la question de savoir si elles ont dû renoncer à des soins dentaires ou à une consultation chez un chirurgien-dentiste durant les 12 derniers mois, 27,5 % des personnes interrogées pour le baromètre « Confiance et Bien-être » de la MGEN répondent positivement, soit 1,7 % de moins qu’en 2016. Preuve que tout n’est pas question de tarifs, en restant conscient que toutes ces enquêtes ne sont que déclaratives.

En savoir plus sur le site de la CNSD
  Médecins libéraux et hospitaliers mettent en garde contre un numéro d’urgence unique
Les médecins libéraux et hospitaliers mettent en garde contre le danger que représenterait un numéro national d’urgence unique. Dans un communiqué commun de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF), du Syndicat des médecins libéraux (SML) et du Samu-Urgences de France (SUDF), ils s’insurgent contre un tel projet « dans lequel seraient noyés les appels sanitaires, et tout particulièrement les détresses vitales » et mettent l’accent sur le risque de « perte de chance pour le patient ».

Voir le communiqué
  Perte auditive : l’UNSAF appuie l’appel de l’OMS aux gouvernements
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), quelque 900 millions de personnes pourraient souffrir d’une perte auditive invalidante d’ici 2050 (elles sont actuellement 466 millions). L’OMS appelle les gouvernements à agir maintenant pour contenir cette augmentation. L’Union nationale des audioprothésistes de France (UNSAF) soutient l’action de l’OMS, et rappelle qu’elle travaille de longue date à améliorer l’accès à l’appareillage auditif en France et à mettre en place un dépistage généralisé du déficit auditif vers 50 ans.

Voir le communiqué de l’UNSAF
N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche