CNPS Express - 5 Septembre 2018
 

Mercredi 5 Septembre 2018

C'est la rentrée ! Le CNPS vous donne rendez-vous le 5 octobre
Pour faire le point sur les dossiers du moment et permettre aux Libéraux de santé de se préparer aux futures réformes, le Centre national des professions de santé (CNPS) tiendra sa journée de rentrée le vendredi 5 octobre 2018, à Paris. Les principaux responsables des pouvoirs publics et de l'Assurance maladie y seront présents.

Découvrir le programme ici

Bon à savoir : la journée de rentrée du CNPS se tiendra vendredi 5 octobre 2018 à l'hôtel Crowne Plaza, 10 place de la République, Paris 11e. L'inscription est gratuite mais incontournable pour participer à cette rencontre. Si vous ne l'avez pas fait, ne tardez pas car le nombre de places est limité.

S’inscrire ici
  CPTS : vers un cadre mieux défini
Intervenant lors des rencontres des URPS des médecins libéraux à La Baule, la Direction générale de l'offre de soins (DGOS) a confirmé qu'une réflexion était en cours afin d'apporter un cadre mieux défini aux Communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS). Il s'agirait de renforcer la place de ces structures de coordination entre les professionnels de santé. Les résultats de la mission d'appui confiée à l’IGAS, initialement prévus cet été, sont en cours de finalisation et devront permettre notamment de proposer de nouveaux outils destinés à faciliter le développement des CPTS.
  Prélèvement à la source : feu vert de l'exécutif
Le Premier ministre a confirmé l'application du prélèvement à la source au 1er janvier 2019. L'Union nationale des professionnels libéraux (UNAPL), qui fédère l'ensemble des professionnels libéraux, déplore cette obstination, « synonyme de complexité supplémentaire » pour les TPE, et renvoie le gouvernement à ses responsabilités.

Voir le communiqué de l'UNAPL
  La nouvelle convention dentaire publiée au Journal officiel
La convention dentaire signée le 21 juin 2018 par l’UNCAM, l’UNOCAM, la CNSD et l’UD est parue au Journal officiel du samedi 25 août 2018. Elle met fin au règlement arbitral qui s'appliquait depuis le 1er janvier 2017.

La Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) y voit l'aboutissement du combat mené par la profession pour faire disparaître cette disposition inique, imposée par la précédente ministre de la Santé, Marisol Touraine.

La majeure partie des dispositions contenues dans la nouvelle convention s'appliquera à partir du 1er avril 2019 mais, d’ores et déjà souligne la CNSD, certaines d'entre elles s’appliquent depuis le 26 août et le 1er septembre.

Voir l'information sur le site de la CNSD
  La CSMF dénonce le blocage de la rémunération des maîtres de stages
Alertée sur le blocage de la rémunération des maîtres de stages universitaires en médecine générale, la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) dénonce « un blocage inadmissible ». Les maîtres de stages qui accueillent des internes en médecine générale dans leur cabinet sont rémunérés pour ce travail pédagogique, souvent à l'échéance du stage et au moins deux fois par an, en juin et en décembre. Or, souligne le syndicat, « de nombreuses facultés n'ont pas honoré leurs engagements en juin dernier, et les maîtres de stages universitaires n'ont reçu aucune rémunération depuis la fin de l'année 2017 ».

La CSMF demande aux ministères concernés, Enseignement supérieur et Santé, « de faire le nécessaire dans les plus brefs délais afin que ces anomalies puissent être corrigées ».

Voir le communiqué de la CSMF
  Gouvernement : le SML souhaite la poursuite du travail constructif avec le nouveau ministre de l'Écologie
Le Syndicat des médecins libéraux (SML), qui se mobilise de longue date sur les questions environnementales, avait à ce titre engagé « un travail constructif avec Nicolas Hulot alors que ce dernier était ministre de la Transition écologique et solidaire », abordant des sujets tels que les perturbateurs endocriniens et l'alimentation.

Dans un communiqué publié dès l’annonce du remplaçant de Nicolas Hulot, le SML a indiqué qu'il souhaitait pouvoir « poursuivre ce travail constructif avec le nouveau ministre de la Transition écologique, François de Rugy ». Dans le cadre du chantier de la santé au travail, le SML proposera qu’un volet sur la prévention des risques environnementaux sur la santé des salariés soit intégré et, au-delà, souhaite « introduire la prise en compte du risque environnemental dans les démarches de prévention ».

Voir le communiqué du SML
N’hésitez pas à nous communiquer vos informations, nous ne manquerons pas de les relayer cnps@cnps.fr
Conformément aux dispositions de la loi 78-17 : « Informatique, fichiers et liberté », vous conservez la possibilité d'accéder aux informations vous concernant et de les rectifier si vous le jugez nécessaire.
Abonnez vos amis
Vous désabonner
 
Recherche